Comment se débarrasser des campagnols dans le jardin ?

Les campagnols sont des petits rongeurs qui pourtant deviennent vite envahissants et de plus font des dégâts dans votre jardin. C’est la raison pour laquelle il est redouté des jardiniers. Voici quelques conseils et astuces pour qu’ils décident d’explorer d’autres lieux !

Campagnol Dans Le Jardin
© istock

Le campagnol : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le campagnol ressemble à une grosse souris avec des poils bruns. Ces rongeurs sont herbivores et vivent principalement sous la terre et se déplacent parfois en surface. Ils creusent de véritables réseaux de galeries. Ils se nourrissent essentiellement de rhizomes, de bulbes, de racines, de graines, de céréales et d’herbes.

Ils s’en prennent à toutes les plantes du jardin ou presque. Les plantes potagères, les fleurs d’ornement, les arbustes et même les arbres fruitiers ne sont pas épargnés. C’est pour cette raison que vous cherchez à vous en débarrasser très rapidement. Ils sont particulièrement gourmands et peuvent avaler en nourriture l’équivalent de deux fois leur poids.

Deux types de campagnol existent : le campagnol terrestre, également appelé rat taupier est le plus gros, mais également celui que les jardiniers craignent le plus, il mesure jusqu’à 25 cm. Le campagnol des champs est plus petit, il mesure entre 8 et 12 cm et il est moins destructeur.

Comment repérer leur présence ?

La présence des mulots se repère grâce à certains signaux :

  • Le feuillage est ramolli, grignoté ou couché, parfois il n’y en a tout simplement plus.
  • Les légumes sont flétris et légèrement enfoncés dans le sol.
  • Des petits monticules de terre sont visibles à l’entrée des galeries, elles peuvent ressembler à des petites taupinières.
  • Vous voyez des trous et des galeries dans la terre.

Le plus simple pour préserver le jardin des campagnols est certainement de favoriser la présence de leurs prédateurs naturels tels que les fouines, les renards, les rapaces…

Les campagnols ont plutôt tendance à apprécier les espaces ouverts, les prairies sans haies, bosquets ou talus qui abritent généralement les renards et les mustélidés.

Ils apprécient également les espaces de culture présentant des mauvaises herbes, ces endroits sont plus attaqués. Les paillis d’herbes sèches sont également des lieux privilégiés par ce petit animal, car ils leur permettent de se déplacer tout en se dissimulant de la vue des oiseaux et autres prédateurs.

Comment lutter contre les campagnols ?

Il faut toujours refermer les galeries ouvertes quand vous y disposez des pièges et des répulsifs. Si ce n’est pas le cas, elles ne seront plus empruntées par les campagnols sensibles à la lumière.

Les produits répulsifs naturels

Le purin de sureau a la faculté d’éloigner les campagnols, comme d’ailleurs le tourteau de ricin. Ces deux produits sont cependant dangereux pour vos animaux domestiques et il faut rester vigilant. Le sureau à baies rouges et le tourteau de ricin sont des poisons pour les animaux et pour les hommes.

Pour fabriquer un purin de sureau :

  • Découpez l’équivalent d’un kilo de feuilles de sureau dans un seau. Choisissez du sureau à baies rouges.
  • Versez dessus 10 litres d’eau.
  • Laissez macérer le mélange durant 15 jours en remuant de temps en temps avec un bâton.
  • Récupérez le liquide en le filtrant et versez-en pour arroser les plantes et dans les galeries.

Les pinces à pièges et les pièges à guillotine

Les pièges trouvent leur place dans les galeries. Il faut si vous êtes vraiment envahi par les campagnols, les changer plusieurs fois par jour. Les pièges à pince sont les moins coûteux, mais ils sont plus difficiles à poser. Il faut être capable de repérer les galeries qui viennent d’être creusées et qui sont occupées. Manipulez les pièges avec des gants, ils ne doivent pas contenir d’odeur humaine pour être efficaces.

Les produits chimiques et les gaz toxiques

Vous les utilisez quand vous constatez que les campagnols sont présents en grand nombre. Faites attention : vous pouvez utiliser du bromadiolone qui est un puissant raticide, mais dans certaines conditions seulement.

Des appâts en granulés à base de chlorophacinone

Ce produit est un anticoagulant qui provoque la mort des campagnols en 1 à 2 semaines après qu’ils ont ingéré les granulés.

Les recettes de grand-mère

Vous pouvez utiliser des produits dégageant une forte odeur pour éloigner les campagnols. C’est le cas des infusions d’ail, des restes de poisson ou encore des copeaux de thuya qui les font fuir.

Infusion Ail
© istock

Les différences entre la taupinière et la galerie du campagnol

La taupinière de la taupe :

  • La galerie est fermée et recouverte de terre.
  • Le monticule de terre affiche une forme conique et régulière.
  • La galerie est orientée à la verticale.
  • L’entrée est située au centre de la galerie.

Le monticule de terre du campagnol :

  • Le monticule est plus irrégulier et plus petit.
  • La galerie est orientée en oblique.
  • Le trou est visible en surface.

Parfois le campagnol profite des anciennes taupinières et des anciens terriens et la détection est compliquée.

Comment prévenir la présence de campagnols dans le potager ?

  • Retournez la terre régulièrement, vous détruisez ainsi les galeries éventuelles du campagnol.
  • Évitez de mettre des couvertures végétales et des paillis trop épais.
  • Désherbez régulièrement entre les rangs de plantation.
  • Installez des perchoirs pour rapaces.
  • Plantez des végétaux répulsifs comme la fritillaire impériale, la menthe, le sureau, l’euphorbe épurge…
Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Comment se débarrasser des campagnols dans le jardin ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires