Tout ce que vous devez savoir sur l’installation de panneaux solaires

Entièrement renouvelable, et aussi moins coûteuse, l’énergie solaire ne manque pas d’atouts. Aussi est-elle choisie par des Français toujours plus nombreux. Pour en profiter, ils font poser chez eux des panneaux solaires. Avant de les faire installer, il convient notamment d’évaluer ses besoins et de choisir le type de panneau et la technique de pose les plus appropriés.

Installation Panneaux Solaires
© istock

Quel type de panneau choisir ?

Vous devez déjà faire votre choix entre :

  • Des panneaux solaires photovoltaïques, qui transforment directement le rayonnement solaire en électricité.
  • Des panneaux solaires thermiques, qui fournissent de l'eau chaude, stockée dans un ballon.

Les panneaux solaires pour les particuliers sont souvent photovoltaïques. Si vous optez pour cette solution, vous devrez encore choisir entre :

  • Des panneaux à base de silicium. Choisi pour ses propriétés conductrices, le silicium équipe depuis longtemps les panneaux photovoltaïques. Les cellules qui les composent peuvent être dotées d'un seul cristal de silicium, ou de plusieurs. Dans ce dernier cas, on parle de panneaux polycristallins. Enfin, le panneau amorphe est recouvert d'une fine couche de silicium. Les panneaux monocristallins ont en général un meilleur rendement.
  • Des tuiles solaires. Ces tuiles photovoltaïques recouvrent le toit et remplissent la même fonction qu'un panneau solaire sans en avoir l'aspect.

Faites le point sur vos besoins

Avant de procéder à l'installation de vos panneaux solaires, il convient d'évaluer votre besoin en électricité. En effet, c'est en fonction de cette donnée que votre installation sera dimensionnée.

Pour l'estimer, il faut tenir compte de la superficie de la maison et de la composition du foyer. Mais vous pouvez aussi, tout simplement, consulter vos factures précédentes, pour savoir quelle est votre consommation annuelle d'électricité.

Si vous le souhaitez, les panneaux solaires peuvent aussi vous fournir plus que vous ne consommez. En effet, vous êtes en droit de revendre, à des prix intéressants, le surplus d'électricité à EDF ou d'autres fournisseurs spécifiques. Cette procédure est prévue dans le cadre de l'Obligation d'achat EDF, en vigueur depuis l'an 2000.

Les panneaux solaires vous fournissent donc l'énergie dont vous avez besoin, tout en vous permettant de réaliser un bénéfice.

Le choix de la technique de pose

Avant d'installer les panneaux solaires, le technicien devra vérifier :

  • L'inclinaison du toit. Pour assurer un bon rendement des panneaux, le toit doit être incliné de 30 à 35°. Ce qui permet aux rayons de les frapper sous un certain angle.
  • Son orientation. En effet, les panneaux ne seront efficaces que si le toit est bien orienté, au sud de préférence, ou au moins au sud-ouest ou au sud-est.
  • Le degré d'ensoleillement, lié en partie à une inclinaison correcte du toit et à une bonne orientation. Mais il peut être amélioré, si besoin est, en coupant quelques arbres par exemple.

Ces vérifications faites, l'artisan vous propose :

  • D'intégrer les panneaux dans le bâti, ce qui suppose notamment d'enlever des tuiles. Cette technique est plus coûteuse, souvent réservée à l'habitat neuf.
  • De poser les panneaux au-dessus du toit. C'est une technique plus fréquente et moins onéreuse.
À noter :
Si votre toiture est trop exiguë, les panneaux solaires peuvent être fixés sur un mur ou même posés au sol.

Des formalités à remplir

L'installation de panneaux solaires peut réclamer l'accomplissement de certaines démarches, comme :

  • La déclaration préalable de travaux, déposée en mairie. Cette formalité n'est nécessaire que si l'installation des panneaux modifie l'aspect extérieur de la maison ou s'ils dépassent certaines dimensions ou excèdent une certaine puissance.
  • L'attestation CONSUEL si vous souhaitez revendre votre électricité en trop. Il s'agit d'un organisme officiel, qui atteste de la conformité de l'installation aux normes de sécurité. Dans ce cas, il faut également faire une demande de raccordement au réseau de distribution public d'électricité.
Important :
Il ne faut pas oublier de déclarer, avec vos autres revenus, ceux que vous tirez d'une revente d'un éventuel surplus d'électricité.

Les aides disponibles

Le coût d'un panneau solaire est loin d'être négligeable. Mais, on l'a vu, le bénéfice tiré de la revente d'un surplus d'électricité peut déjà compenser en partie, du moins à terme, le coût de l'installation des panneaux solaires.

Mais certains propriétaires de panneaux solaires peuvent compter aussi sur certaines aides :

  • La prime à l'autoconsommation, réservée aux particuliers ayant choisi de revendre leur surplus. Pour être éligibles à cette aide, les panneaux solaires doivent être installés sur la toiture et ne pas excéder une certaine puissance. Par ailleurs, ils doivent être installés par un technicien Reconnu garant de l'environnement (RGE) et à qui a été attribuée la certification QualiPV. Le montant de la prime dépend notamment de la puissance de l'installation.
  • Des aides qui peuvent être accordées par la région. Il importe de se renseigner pour en connaître les modalités et le montant.
Deco et Ambiances

279

Aucun commentaire à «Tout ce que vous devez savoir sur l’installation de panneaux solaires»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires