Comment peindre efficacement un plafond à la perche ?

La mise en peinture du plafond est une tâche qui a tendance à effrayer les néophytes. Cela s’explique, car il faut peindre en hauteur et avec méthode pour ne pas faire de traces. Si vous adoptez la bonne méthode, vous devriez obtenir un résultat parfait. Votre travail sera facilité grâce à l’emploi de la perche.

Peindre Plafond Perche
© istock

Les avantages de la perche

La perche est un accessoire qui est couramment employé par les peintres professionnels. Elle est simplement fixée sur un rouleau. Cela vous permet d’obtenir une longueur de manche plus importante. La méthode ne demande pas plus d’effort physique que quand vous peignez directement avec le rouleau et elle facilite vos déplacements.

Cela est d’autant plus vrai que les magasins de bricolage vous proposent aujourd’hui des modèles beaucoup plus légers. En misant sur la perche, vos mouvements sont plus amples et vous abimez moins vos articulations.

Autre atout de cet outil : vous êtes plus éloigné du support et votre nuque subit alors une tension moins conséquente et dommageable. Votre position est plus ergonomique et donc plus confortable.

La liste du matériel nécessaire

Pour réaliser vos travaux dans les meilleures conditions, il faut commencer par réunir le matériel dont vous avez besoin. Soyez vigilant sur la qualité des outils, c’est important.

  • Un rouleau, adapté à la perche sélectionnée.
  • Une perche solide, mais très légère.
  • Un rouleau patte de lapin.
  • Une brosse à rechampir, utile pour les angles et les bords.
  • Un ruban de masquage.
  • Un bac à peinture.
  • La peinture que vous avez choisie.
  • Une sous-couche.
  • Une bâche ou des cartons pour protéger le sol ainsi que les meubles que vous n’avez pas pu retirer.
À lire également :

Les précautions importantes à prendre

Avec une perche, vous pouvez évidemment peindre votre plafond plus rapidement et plus facilement sans avoir à monter sur un échafaudage que vous devez bouger au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Vous pouvez également profiter de cet outil pour peindre la hauteur des murs. Vous travaillez de manière plus rapide.

Bon à savoir :
Certaines peintures sont plus adaptées que d’autres à cette utilisation.

Le plafond doit cependant être parfaitement propre, bien lisse et régulier.

L’application de la peinture à la perche est moins précise que si vous optez pour le rouleau à main par exemple. Elle peut présenter des différences de charge et des manques. C’est pourquoi il faut être particulièrement soigneux et vigilant pour que le travail soit parfaitement exécuté.

Peindre à la perche demande une certaine dextérité et une certaine pratique, car c’est moins facile. Vous contrôlez en effet moins facilement vos gestes. Observez bien les résultats au fur et à mesure et faites vos reprises aussitôt. Cette méthode est plus facile avec une peinture à la finition mate. En effet, les peintures brillantes ou satinées sont plus difficiles à appliquer et demandent plus de précision.

Dans tous les cas, si vous possédez un loft ou un appartement ancien, cette méthode est incontournable.

Attention :
Il est largement préférable d’investir dans une peinture de qualité. Votre tâche en sera facilitée et le résultat sera meilleur, sans mauvaises surprises. C’est la même chose pour la qualité des outils. Investissez un peu plus pour une tâche plus rapide et plus simple et un rendu plus net.

Il est recommandé de commencer par une sous-couche pour ensuite appliquer plus facilement la peinture. Si la peinture de départ est mate, qu’elle est dans un parfait état et qu’elle n’est pas plus foncée que celle que vous avez décidé de poser, c’est une étape inutile.

Travaillez de préférence dans une pièce dont la température est comprise entre 18 et 22 ° C. Respectez bien le temps de séchage nécessaire entre la sous-couche et la peinture et les différentes couches de peinture.

Peindre Plafond Avec Une Perche
© istock

Soyez organisé pour plus de facilité et un bon résultat

  • Pensez à l’organisation de votre espace, vos déplacements à travers la pièce sont fluides sans être gêné par des meubles ou autres obstacles. Enlever le maximum de meubles où les réunir au centre de votre espace, cela vous laisse une plus grande liberté de mouvement.
  • Protégez bien les sols et autres surfaces qui pourraient être endommagés par la peinture, vous gagnez ensuite un temps précieux.
  • Fixez fermement votre rouleau au bout de la perche, grâce au clip qui est prévu pour cela.
  • Réglez avec beaucoup de soin la hauteur de la perche, celle-ci doit être parfaitement adaptée à votre taille et à la hauteur du plafond. Vous devez être à l’aise dans vos mouvements et jamais déstabiliser par cet outil. Si vraiment la hauteur est très importante, vous devrez alors envisager en plus l’utilisation d’un échafaudage.
  • Veillez à bien remplir le bac à peinture pour qu’il soit parfaitement stable. Calez-le bien, cela vous évite de le renverser quand vous chargez votre rouleau. Ce type d’incident vous ferait perdre de l’argent et du temps.

La meilleure méthode pour peindre à la perche

Tenez fermement la perche avec vos deux mains. Vous posez une main au bout du manche et l’autre au milieu pour que le geste soit plus simple. La deuxième main doit rester mobile pour bouger au fur et à mesure de vos mouvements.

Les différentes étapes indispensables :

  • Dégagez les angles au pinceau à rechampir, ensuite, vous passez une bande de peinture à l’aide du rouleau patte de lapin. Cette étape consiste à rechampir votre plafond avant de peindre à la perche.
  • Démarrez toujours par un angle du plafond et appliquez la peinture, sans avoir à vous déplacer, avec un mouvement ample de votre bras, d’avant en arrière. Il faut que le déplacement de votre bras soit souple et le mouvement régulier pour éviter les manques de peinture éventuels.
  • Procédez de préférence par zone sur un linéaire de deux mètres carrés environ. Ne vous penchez pas en arrière pour éviter les tensions inutiles au niveau de votre nuque, des épaules et des cervicales.
  • Il est préférable de couvrir le plafond grâce à des gestes amples et réguliers, sans croiser les couches.
  • Faites attention à votre travail au cours de la progression et rectifiez tout de suite les manques, les coulures et les surépaisseurs.
  • Laissez glisser doucement la perche entre vos mains en la tenant en l’air.
  • Terminez toujours la surface commencée, vous obtenez alors votre première couche. Ensuite, laissez sécher et passez à la seconde application. Vous pouvez poser une troisième couche si vous le jugez nécessaire.
Deco et Ambiances

597

Aucun commentaire à «Comment peindre efficacement un plafond à la perche ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires