Comment peindre un plafond en lambris ?

Peindre un plafond en lambris permet de donner de la modernité à votre pièce ainsi que de la luminosité. C’est une option intéressante si vous n’avez pas envie de vous lancer dans de gros travaux. Il faut cependant savoir comment procéder et bien respecter les étapes indispensables.

Peindre Un Plafond En Lambris
© istock

Le lambris dans votre pièce

Le lambris a souvent été utilisé pour cacher un mur présentant de gros défauts, mais également parce que c’était tendance à une époque. C’est pour cette raison que ce revêtement a tendance à renvoyer une image négative, parfois à tort. Cela dit, il n’a plus forcément sa place dans un intérieur contemporain.

Une fois repeint, il change totalement d’aspect, et cela pour une raison : il offre un rendu plus moderne, mais il conserve une touche chaleureuse. Cela permet de donner à une décoration, un peu trop design et épurée, une petite note conviviale et cocooning.

Vous supprimez ainsi son côté vieillot et vous apportez une nouvelle luminosité à votre espace. C’est une option intéressante pour rénover tout en évitant d’avoir à retirer ce revêtement qui cache peut-être un plafond en très mauvais état.

Le choix de la finition est très varié, vous le peignez en blanc ou dans des teintes plus marquées, mais douces, vous pouvez aussi choisir de le céruser ou de lui offrir des reflets métallisés… La palette étant très large, vous le rénovez selon vos goûts.

Quelle peinture choisir ?

Vous avez le choix entre différents types de peinture pour repeindre votre lambris :

La peinture glycéro : elle présente trois atouts, elle est très résistante, elle est hydrofuge et elle est lessivable. Elle est parfaitement adaptée aux lambris en bois, mais elle dégage une forte odeur assez tenace et vos outils seront nettoyés avec du White-Spirit.

La peinture acrylique : elle est idéale dans le cadre du lambris en bois. Elle est réalisée à base de résines qui ont tendance à se dissoudre dans l’eau et elle n’est, de ce fait, pas lessivable. Elle est moins résistante, mais elle est plus facile et plus rapide à appliquer en raison de son temps de séchage moins long que pour d’autres types de peintures.

La peinture spéciale lambris : elle est fabriquée avec des additifs qui permettent de traiter le bois en le protégeant de l‘humidité et des moisissures. Elle peut être appliquée directement sur le lambris en PVC, mais elle est plus coûteuse à l’achat.

En choisissant une finition mate, particulièrement pour le blanc, vous remettez le plafond au goût du jour, vous apportez de la lumière à votre espace, ainsi que beaucoup d’élégance. Cette finition met en valeur les meubles, la couleur des murs et des textiles. Certes, cela reste un grand classique, mais il fonctionne parfaitement dans ce cas.

La liste du matériel nécessaire

Pensez à réunir le matériel qui va vous permettre de réaliser la mise en peinture du lambris. Si jamais vous n’avez pas en votre possession certains outils assez coûteux, optez pour la location :

  • Une brosse ou un pinceau à rechampir, adapté au lambris.
  • Un rouleau à poils moyens ou longs, un pinceau ou un pistolet à peindre.
  • Une sous-couche d’accroche pour le lambris PVC ou une sous-couche adaptée au lambris en bois.
  • Une ponceuse électrique et du papier de verre adapté à la nature du lambris.
  • Une bâche de protection bien hermétique en plastique.
  • Des pots de peinture.
  • Un ruban de masquage.
  • Des chiffons et des produits pour nettoyer vos outils.
  • Des lunettes et un masque de protection.

La réalisation de la peinture

Ce n’est pas le fait de peindre du lambris qui est délicat, mais c’est sa position au plafond qui demande une certaine dextérité :

La première étape : la préparation du support

Préparer votre lambris vous assure une meilleure accroche de la peinture.

Si votre lambris est en bois brut : vous n’avez pas forcément besoin de poncer ou très légèrement seulement, pour obtenir un support parfaitement lisse.

Si votre lambris est bois peint ou en PVC : il est impératif de le poncer même légèrement. Si le lambris a déjà été peint et que la peinture est abimée, il faut alors le décaper et le poncer par la suite.

Si votre lambris est en bois vernis : vous le poncez de manière à casser le vernis d’origine. L’objectif est de retrouver un bois brut et nettoyé.

Le ponçage est une tâche qui est primordiale, car elle permet d’obtenir une surface lisse et bien saine. Si le PVC n’est pas abimé et que vous choisissez une peinture adaptée, il suffit de lessiver tout simplement.

Quand vous poncez, faites très attention et ne passez pas plusieurs fois au même endroit au risque de creuser le lambris.

Si vous poncez légèrement, même si le lambris est en bon état, la peinture prendra plus facilement et vous cassez la teinte d’origine.

Pour dépoussiérer le plafond de manière minutieuse, prenez un aspirateur ou un chiffon sec, il faut que le plafond soit bien sec avant de peindre.

La seconde étape : l’application de la sous-couche

La sous-couche facilite l’adhérence de la peinture. Commencez par protéger tout ce qui doit l’être avec du ruban de masquage.

Appliquez votre sous-couche, maintenant que le support est prêt, pour que la peinture accroche mieux par la suite, quel que soit le matériau du lambris concerné. Vous l’appliquez avec un pinceau à rechampir pour dégager les angles et ensuite au rouleau en croisant les bandes horizontales et verticales. Laissez sécher en veillant à bien aérer la pièce.

Troisième étape : l’application de la peinture

Suivez bien ces différentes étapes pour obtenir un résultat satisfaisant :

  • Choisissez votre rouleau avec soin, celui-ci facilite largement la mise en peinture. Vous utilisez votre pinceau pour toutes les parties qui se trouvent entre les lames.
  • Passez la première couche en croisant la peinture. Il faut faire attention et couvrir correctement les nœuds que peut présenter le lambris en bois. Complétez ensuite à l’aide d’un pinceau les parties qui nécessitent de petites retouches éventuellement.
  • Attendez que la première couche soit parfaitement sèche. Quand c’est le cas, poncez très légèrement avec un papier de verre au grain fin.
  • Appliquez alors la seconde couche, vous obtiendrez alors une teinte beaucoup plus uniforme et un résultat à la hauteur de vos espérances.

Une fois que cette deuxième couche est bien sèche, vous pouvez remettre votre luminaire en place et admirer le résultat de votre travail.

Deco et Ambiances

591

Aucun commentaire à «Comment peindre un plafond en lambris ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires