Installer un luminaire suspendu au plafond : comment faire ?

Généralement, chaque pièce de la maison est équipée d’un luminaire suspendu au plafond. Suspension ou lustre, peu importe, pour l’installer, il est nécessaire de suivre certaines étapes. En effet, l’électricité est une partie délicate des travaux de rénovation et il faut être vigilant pour que la réalisation ne présente aucun danger. Comment procéder ? Nos explications !

Installer Luminaire Au Plafond
© istock

Suspendre un luminaire : les étapes de préparation

Avant même de commencer vos travaux, vous devez procéder à quelques préparatifs :

  • Coupez l’électricité dans la pièce concernée par cette installation. Le plus simple est de retirer le fusible correspondant ou de couper toute l’alimentation de votre habitation.
  • Actionnez les interrupteurs pour être sûr que le courant ne passe plus.
  • Si vous avez déjà un lustre, il faut alors le retirer en étant vigilant et en prenant de nombreuses précautions.
  • Observez correctement l’emplacement où vous souhaitez mettre votre suspension. Vous devez repérer qu’une barrette, un crochet ou un piton soit déjà en place. Vérifiez ensuite que le système de fixation de votre nouveau luminaire soit parfaitement compatible avec le système déjà existant.
  • Si jamais ce n’est pas le cas, il faudra alors percer un nouveau trou au plafond et placez le système de fixation adéquat.

Retirez l’ancien luminaire si nécessaire

Coupez l’alimentation ou le courant du lustre en abaissant le disjoncteur correspondant. Vérifiez que vous n’avez pas commis d’erreur en mettant en route l’interrupteur de la pièce.

Continuez en démontant le lustre ou la suspension et son ampoule. Vous ne devez plus avoir que l’installation électrique.

Repérez le type d’installation

Les installations peuvent prendre deux formes :

  • Les installations anciennes : seuls les fils électriques sortant du plafond sont apparents, il faut alors opter pour une fixation spécifique et adaptée.
  • Si l’installation est plus récente : les circuits électriques encastrés débouchent alors dans des boîtes de connexion ou des boitiers DCL à tiges filetées. Cela facilite alors la pose d’éclairages lourds ou même des ventilateurs de plafond.

La liste du matériel nécessaire

Voici la liste du matériel dont vous avez besoin :

  • Une pince à dénuder ;
  • Une pince coupante ;
  • Un tournevis ou une visseuse ;
  • Des chevilles adaptées ;
  • Des vis ;
  • Un support de fixation correspondant au luminaire ;
  • Un crayon noir.

Comment choisir et placer la fixation ?

Il faut commencer par mettre une fixation en place. Il faut faire un trou à proximité de l’arrivée électrique et fixer ensuite le crochet qui permet de maintenir le lustre ou la suspension. Généralement, il est équipé d’un cache-fil que vous devez remonter au moment de terminer la pose. Si votre luminaire est déjà pourvu d’une barrette de fixation, vous n’avez pas besoin de crochet pour le fixer.

  • Comparez la largeur du trou dans le plafond et l’écartement des vis du système de fixation sur le lustre ou la suspension.
  • Si le trou au plafond est trop large, il faut alors ajouter une nouvelle barrette de fixation de la bonne taille.
  • Prenez les mesures et percez alors autour de l’ouverture.

Dans le cadre de la boîte DLC : dans les logements neufs, la boîte DLC est présente dans la plupart des cas et elle impose alors des manipulations très différentes.

  • Tirez légèrement sur la douille pour la retirer.
  • Ouvrez la fiche, prise mâle.
  • Raccordez ensuite les fils conducteurs, la phase est placée sur la borne L, le neutre sur la borne N et le fil de terre au milieu.
  • Serre le cache-fil de la fiche sur le câble du luminaire.
  • Clipsez ensuite la fiche dans le boitier qui se trouve au plafond, suspendez le crochet et remontez ensuite le cache-fil.

Votre suspension est maintenant parfaitement bien installée.

Bon à savoir :
Les boitiers DCL sont capables de supporter des luminaires qui présentent un poids qui n’excède pas 25 kilos.

L’installation du luminaire

Cette étape concerne la fixation du luminaire à proprement parler. Elle implique que vous vous posiez plusieurs questions selon votre cas particulier.

L’installation sur une cheville de suspension :

Vous venez d’installer une cheville à piton ou à crochet ? Le raccordement de votre suspension se réalise alors avec des dominos. Voici les différentes étapes nécessaires :

  • Dénudez les fils légèrement.
  • Entortillez-les et raccordez-les au connecteur rapide.
  • Enfilez le cordon dans la barrette de suspension en plastique.
  • Remontez alors le pavillon cache-câble cylindrique afin d’obtenir une finition plus esthétique.
Installer Luminaire Suspendu Au Plafond
© istock

Nos conseils supplémentaires

Si votre luminaire est vraiment très lourd, vous enlevez alors tous les éléments qui peuvent l’être pour le manipuler plus facilement une fois qu’il est allégé.

Vous réalisez les mêmes manipulations si vous installez un plafonnier et que vous branchez ses fils.

Les chevilles sont choisies avec attention, elles doivent correspondre au poids du lustre et à la nature du plafond.

Essayez de réaliser cette installation à deux surtout si votre luminaire est lourd. La deuxième personne peut alors le soutenir jusqu’à la fin de l‘installation.

Si la zone où vous désirez placer votre luminaire ne contient pas d’arrivée électrique, il faut alors demander l’aide d’un professionnel pour éviter tout problème dans un avenir plus ou moins proche.

Deco et Ambiances

1061

Aucun commentaire à «Installer un luminaire suspendu au plafond : comment faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires