L’hivernage passif d’une piscine 

L’hivernage passif qui est également appelé hivernage total ou complet est le fait de mettre sa piscine en sommeil pendant l’hiver. Il est obligatoire dans le cadre de la piscine enterrée ou hors-sol quand celle-ci est en acier ou en bois et si vous vivez dans une région où il a tendance à geler et si vous n’avez pas de coffret hors gel. Zoom sur l’hivernage passif !

Piscine bachée sous la neige
© istock

Hivernage passif d'une piscine : l’arrêt complet pendant l'hiver

L’hivernage passif de la piscine revient à arrêter complètement son fonctionnement : vous coupez son système de filtration : pompe, électrolyse, filtre…, vous vidangez les canalisations et vous bâchez la piscine pour qu’elle passe l’hiver dans les meilleures conditions.

C’est une obligation dans les régions où les hivers sont froids et où les températures descendent en dessous de 0. Cette situation peut entrainer le gel de l’eau et fait pression, ce qui endommage les canalisations, le bassin et les équipements de la piscine. C’est pour cette raison que l’hivernage passif est nécessaire.

Quand le débuter ?

La règle qui prévaut dans l’hivernage passif est la même que celle de l’hivernage actif. Vous mettez votre piscine en hivernage passif dès que l’eau descend sous les 12 °C. Vous pouvez patienter jusqu’à ce que l’eau atteigne 9 °C pour qu’elle ne remontre pas au-dessus de 12 °C en cas de redoux. Intervenez avant les premières gelées.

Mettre une piscine en hivernage passif : les étapes

La mise en hivernage passif est un peu longue et il faut respecter les 8 étapes :

1. Le nettoyage complet et minutieux de la piscine

Vous nettoyez votre piscine avec beaucoup de soin avant de la mettre en hivernage : le fond du bassin, mais aussi la ligne d’eau et les parois. Vous retrouvez ainsi une eau plus propre et saine au printemps. Vous vous aidez d’accessoires comme une épuisette de fond et de surface. Le balai-brosse est utile pour les parois tandis que le robot hydraulique comme le balai aspirateur est parfait pour le fond de la piscine. Vous pouvez aussi acheter une éponge magique et un produit d’entretien spécial, ils permettent d’ôter les traces de calcaire et les substances grasses.

2. Le nettoyage du filtre

Vous allez nettoyer votre filtre en profondeur en procédant à sa désinfection et à son détartrage. Le procédé diffère selon le type de filtres.

Pour un filtre à sable : vous commencez par le laver comme d’habitude avec nettoyage, rinçage et contre-lavages multiples. Ensuite, vous fermez la filtration et vous versez un produit détartrant en ouvrant le couvercle du filtre, laissez agir et procédez à un contre-lavage.

Pour un filtre à diatomée : lavez votre filtre de manière classique avec nettoyage, rinçage et contre-lavage. Démontez le filtre et faites tremper les éléments filtrants, plateaux et bougies, dans une eau avec produit détartrant. Brossez le filtre et rincez-le abondamment.

Pour un filtre à cartouche : ouvrez le filtre, sortez la cartouche et nettoyez la cuve du filtre. Ensuite, nettoyez et rincez la cartouche pour enlever les plus gros dépôts et les plus petits avec une brosse souple. Désinfectez-la en la laissant tremper un quart d’heure dans une solution adaptée et plongez-la dans une solution détartrante. Rincez abondamment et remettez-la en place.

3. La réalisation d’un traitement-choc

Vous devez désinfecter complètement l’eau pour terminer, vous réalisez alors un traitement-choc. Cette étape est obligatoire même si l’eau n’est pas trouble ou verte. Mesurez le pH et équilibrez-le si nécessaire, il doit être entre 7.2 et 7.4.

Laissez la filtration en fonctionnement durant 24 heures et positionnez la vanne du filtre sur recirculation. Une fois le traitement terminé, passez le robot hydraulique ou le balai aspirateur. Si vous constatez la présence de particules en suspension, effectuez une floculation.

4. L’abaissement du niveau d’eau

Cela consiste à mettre hors d’eau les circuits d’aspiration et de refoulement. L’eau ne doit pas pénétrer dans ces circuits durant l’hiver au risque d’abimer les canalisations. Il faut que le niveau de l‘eau soit à moins de 10 centimètres en dessous de la pièce à sceller la plus basse : skimmer, prise balai ou buse de refoulement. Vous utilisez la bonde de fond ou la pompe vide cave pour ce faire.

Attention :
Vous ne devez pas vider entièrement la piscine, car le liner serait alors détruit et la structure pourrait s’effondrer sous l’action de fortes pluies.

5. La mise en hivernage du système de filtration

Vous devez vidanger vos canalisations, mais avant il faut : couper l’alimentation électrique, graisser les joints des filtres et les ouvrir, positionner la vanne multivoie du filtre sur hivernage.

Ensuite, videz l’eau de tous les équipements et matériels en dévissant les robinets de purge et les raccords. Purgez les canalisations en ouvrant les vannes d’arrêt de tous les équipements avant de les refermer. Mettez vos accessoires : filtre, pompe, échelle, nage à contre-courant… au sec et à l’abri.

6. L’installation des équipements d’hivernage

Isolez vos canalisations en posant des bouchons d’hivernage, placez les guizmos à l’intérieur des skimmers après avoir retiré les paniers. Protégez la structure en plaçant les flotteurs d’hivernage sur la diagonale de la piscine. Les flotteurs absorbent la pression due au gel et protéger les parois de toute déformation.

7. Le produit d’hivernage

L’eau est traitée avec un produit d’hivernage en respectant le dosage indiqué sur l’emballage. Remuez l’eau pour bien le disperser.

8. La couverture de la piscine

Couvrez la piscine avec une bâche d’hivernage, en choisissant une bâche étanche dite opaque qui protège l’eau des déchets, de la lumière et de la pluie. Placez un ballon gonflable sous la bâche opaque pour qu’elle ne se déchire pas en cas de pluies fortes, enlevez la neige qui s’accumule de temps en temps.

Les avantages et les inconvénients de cet hivernage

Mettre sa piscine en hivernage passif est plus long et plus compliqué et la remise en route de la piscine également. Vous êtes cependant tranquille durant l’hiver en sachant que la piscine est parfaitement protégée et vous n’avez pas à procéder à une quelconque maintenance.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «L’hivernage passif d’une piscine »

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires