Grilles d’aération sur les fenêtres : est-ce nécessaire ?

La grille d’aération sur les fenêtres est un élément indispensable qui d’ailleurs est désormais obligatoire. C’est un détail pour beaucoup d’entre nous et pourtant, elle reste un élément de confort et de sécurité important. C’est elle qui assure la qualité de l’air intérieur. Faisons le point sur l’aération sur les fenêtres !

Buée Sur La Fenêtre
© istock

Grilles d’aération pour les fenêtres : les obligations

C’est un décret de 1955 qui a conduit à imposer sur les logements neufs en 1969 des entrées d’air dans les pièces principales. Cette obligation a été affinée dans les années 82 et 83 en fixant certaines exigences en matière de débits d’air extrait. Si la VMC est importante, les grilles d’aération des fenêtres le sont également.

Caractéristiques des aérateurs de fenêtres

Les grilles d’aération pour fenêtres permettent de laisser entrer l’air au travers des huisseries de la maison. L’entrée d’air extérieur se fait naturellement sans nécessiter d’appareil d’extraction spécifique.

Il existe 4 catégories de grilles d’aération :

  • La grille d’aération fixe : on la retrouve sur la plupart des fenêtres, elle est parfois équipée d’un volet de fermeture qui peut l’obturer.
  • La grille d’aération réglable : elle comporte une commande permettant de régler les apports d’air selon les saisons (en période de froid ou de chaleur excessive) et en cas de vent. Il est également possible de la fermer complètement.
  • La grille d’aération autoréglable: elle est fabriquée de manière à bloquer le débit d’air selon la force du vent. Il est possible sur certains modèles de moduler la surface d’ouverture pour régler le débit dans chaque pièce selon les besoins.
  • La grille d’aération hydroréglable : elle est conçue avec un curseur interne qui se règle en s’allongeant, selon le taux d’humidité, présent dans la pièce.

Normes, performances et tailles des grilles d’aération

Des dimensions standardisées sont appliquées lors de la fabrication de ces grilles.

Elles répondent aussi aux normes de débit d’air et d’efficacité qui correspondent aux différents modes de ventilation dans l‘habitat : mécanique ou naturelle.

Les seuils de débit d’air

C’est la norme XP P50-140 qui définit les seuils qui doivent être respectés. Elle indique notamment le nombre d’entrées d’air dans le logement. Celui-ci doit se conformer au principe selon lequel l’addition d’entrée d’air sera supérieure ou égale au débit maximum d’air qui est extrait. Il faut avant enlever le débit des fuites d’air lié à l’habitat.

La dimension de chaque entrée d’air est calculée selon le type de chauffage, le volume de la pièce et sa nature.

Les normes de dimensionnement

Les normes concernant le dimensionnement dépendent de la nature du support et de son matériau.

  • Sur les menuiseries en bois ou anciennes menuiseries aluminium et PVC, la fente prévue pour la pose mesure 250 mm x 15 mm.
  • Sur les menuiseries récentes: la réservation prévue est constituée par deux fentes de 172 mm sur 12 mm espacées de 10 mm entre elles, mais sur le même plan.

L’impact acoustique des grilles d’aération

Compte tenu de ces ouvertures sur l’extérieur l’impact sonore est limité par un indice d’affaiblissement acoustique pondéré, exprimé en décibels et répondant à la norme NF S 31-032-1.

Les grilles d’aération sont nécessaires, mais quel est leur prix ?

Les grilles d’aération sont commercialisées par diverses entreprises sur Internet ou dans les magasins de matériaux de construction.

Vous en trouvez à moins de 4 euros, autoréglables, dont le débit d'air est de 15 à 30 m3/heure. Les grilles hydroréglables sont commercialisées à partir de 40 euros environ, pour un débit de 45 m3/heure et avec une bonne atténuation acoustique.

Aucun commentaire à «Grilles d’aération sur les fenêtres : est-ce nécessaire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires