Fond dur : qu’est-ce que c’est et comment l’appliquer ?

Vous vous êtes lancé dans un travail de rénovation d’un meuble ancien en bois ou vous souhaitez fabriquer votre propre mobilier ? Si le meuble semble être en bon état, vous avez à cœur de lui redonner son éclat. L’application d’un fond dur est parfaite pour le protéger. Qu’est-ce que le fond dur ? Et comment l’appliquer ? Notre réponse !

Fond Dur Bois
© istock

Le fond dur : qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez peut-être mieux le fond dur sous les appellations : primaire, apprêt ou sous-couche. Il est appliqué sur un meuble en bois avant de lui donner la finition que vous avez choisie. C’est en quelque sorte un indispensable de l’étape de préparation de ce support. Il existe des fonds durs de différentes natures :

  • Le fond dur à l’eau ;
  • Le fond dur cellulosique ;
  • Le fond dur polyuréthane ;
  • Le fond dur naturel.

Il est majoritairement composé d’une résine qui peut être synthétique ou végétale, évidemment, cette dernière est à privilégier.

Le fond dur est à ne pas confondre avec le bouche-pores qui est destiné exclusivement à boucher les pores du bois. Vous devez choisir entre ces deux produits qui ne s’appliquent jamais ensemble.

Ce n’est pas un vernis, mais c’est un produit transparent qui pénètre dans le bois en profondeur. Son objectif est de permettre à la finition d’être plus solide et stable dans le temps. Vous n’utilisez le fond dur que pour les bois intérieurs.

Comment se déroule l’application du fond dur ?

La première étape : préparer votre support

Le nettoyage du support : commencez par nettoyer avec soin le support en bois pour le débarrasser des résidus de poussière et saletés éventuels et assurer une bonne accroche à la sous-couche. Il doit être le plus propre possible.

Décirer le support : enlevez toutes les traces de cire et d’huiles au moyen d’un produit décireur adapté au support et à la nature du bois. La surface doit être parfaitement lisse et saine, sans présenter de marques et de traces. Remettez le bois à nu pour qu’il soit parfaitement prêt à recevoir le fond dur. Le mieux est de parvenir à ouvrir les pores du bois pour que le produit pénètre plus facilement.

Égrener la surface : une fois que votre support est bien propre, prenez une laine d’acier n°0 et enlevez les grosses aspérités et les petits défauts. Il est possible d’employer de la laine n°000 pour obtenir une surface plane, lisse pour que le rendu soit parfait une fois la finition posée.

Deuxième étape : l’application en elle-même

Le mélange du produit : c’est une étape essentielle qui ne doit pas être laissée au hasard. Utilisez un mélangeur mécanique et laissez-le tourner durant 5 à 10 minutes pour obtenir un mélange parfaitement homogène. Grâce à cette étape, vous obtenez un produit qui est parfaitement prêt à l’emploi.

La dilution du produit : si le produit vous semble trop épais une fois le mélange réalisé, il faut le diluer avec un diluant bicomposant. Cela lui permet ensuite de pénétrer parfaitement au cœur des fibres du bois de manière plus simple et plus profonde. Si vous voulez obtenir une finition parfaite, n’hésitez pas à repasser une couche de fond dur.

L’application d’un film : Pour que le rendu soit encore plus parfait, appliquez une fine couche de fond dur et poncez ensuite légèrement avec une laine d’acier n°000. La surface est ainsi encore plus lisse et plane après séchage.

En rénovation

Pour être certain d’ôter toutes les traces des anciennes finitions : vernis, peinture, cire, etc., le plus simple est de réaliser un ponçage en trois étapes avec un papier de verre 40, 80 et 120 grains. Il permet de tout éliminer et de retrouver un support parfaitement propre et brut.

Bon à savoir :
Vous ne pouvez pas appliquer un produit en phase aqueuse sur un produit organique avec solvant. Il est possible en revanche de procéder en commençant par le produit organique et ensuite le produit en phase aqueuse. Vous n’employez pas de fond dur quand vous avez choisi une finition invisible.
Vernir Le Bois
© istock

Fond dur : son intérêt et ses avantages

Le fond dur est parfait pour préparer le bois à recevoir la finition de votre choix. Il est idéal dans le cas des bois tendres qui peuvent être particulièrement fragiles et marqués facilement dans certaines conditions et utilisations de la vie quotidienne. Le fond dur permet notamment de le protéger de l’humidité, des rayures, des taches et des coups. C’est assez simple à comprendre puisque le fond dur durcit la surface.

Votre meuble offre ainsi une plus grande résistance dans le temps. Une fois que vous avez posé le fond dur, la surface est parfaitement homogène et la finition offre un rendu plus beau.

Si vous avez décidé de vitrifier ou d’appliquer une huile sur votre parquet, il est vivement conseillé d’utiliser un fond dur pour un résultat beaucoup plus harmonieux.

Le fond dur offre la possibilité d’imperméabiliser le bois et de durcir ses fibres pour une résistance plus longue et efficace. Il s’utilise, quelle que soit la finition que vous choisissez : cire, peinture, lasure, vernis, saturateur… Il est pratiquement indispensable sur certains bois comme les résineux et les bois exotiques.

Il s’applique bien sûr sur les meubles, mais également sur les jouets en bois, les parquets… Il ne change pas la teinte naturelle du bois et il sèche très vite. Le ponçage est par la suite facilité. Il est recommandé si ensuite vous souhaitez patiner votre bois. Il permet également de bloquer les taches qui partent plus facilement parce qu’elles ne pénètrent pas dans le matériau.

Il est absolument incontournable sur les meubles qui sont particulièrement sollicités au quotidien comme les tables, les chaises, les plans de travail. Tous les meubles qui sont susceptibles d’être tachés et qui reçoivent des verres, des vases, des carafes ou d’autres récipients qui contiennent du liquide. Comme le bois marque rapidement, le fond dur vous permet de le protéger.

Vous avez à votre disposition une alternative qui est le vernis fond dur. Il s’applique avant le vernis classique. Il est également simple à poncer et permet d’obtenir une surface bien lisse. C’est sa résine haute technicité qui le diffère du fond dur classique. Il offre une bonne aptitude au polissage et une très bonne dureté. Il facilite l’accrochage de la couche de finition.

Le vernis fond dur est composé de résine polyuréthane et d’un durcisseur isocyanate qui empêche la matière de jaunir. Il est parfait, quelle que soit la nature des finitions. Il est utilisé pour la préparation des fonds sur les bois intérieurs bruts, neufs, massifs, stratifiés ou mélaminés.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Fond dur : qu’est-ce que c’est et comment l’appliquer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires