Évacuations pour un lavabo : à quelle hauteur les installer ?

Dans le cadre d’une création, d’une rénovation  ou d’une transformation, vous pouvez être amené à poser un lavabo et ses évacuations. Un bricoleur averti peut parfaitement réaliser ce travail, à une condition : respecter les normes et la hauteur en vigueur pour ne pas avoir de problème. Découvrez les règles pour un travail bien fait !

Vacuation Du Lavabo
© istock

Le rôle des évacuations

Le rôle des évacuations est de permettre aux eaux usées de s’écouler vers le système de collecte central. Ce dernier est relié à un puisard, une fosse septique ou au tout-à-l’égout. Les eaux usées de la salle de bain s’appellent généralement eaux ménagères non chargées. Celles qui proviennent des WC, nommées eaux-vannes, ne sont pas traitées de la même manière.

Pour que votre installation soit parfaite, il est nécessaire de prendre en considération la hauteur de pose et le diamètre des canalisations. Ce sont des normes qui ont été instaurées grâce à l’expérience des utilisateurs et des constructeurs.

Les différentes alimentations en eau

Il faut respecter les consignes au niveau de la pose de l’alimentation, mais également concernant le type d’alimentation que vous devez prévoir.

Quels sont les différents types d’alimentation ?

Pensez au choix de l’alimentation avant de la poser, une fois que vous avez mis votre lavabo, modifier votre installation s’avère très compliqué. Il faut identifier clairement le type de réseau d’alimentation et d’évacuation dont vous avez besoin. Faites un plan avant de vous attaquer aux travaux.

Vous établissez également plus facilement la liste du matériel qui sera nécessaire. Vous avez besoin de tuyaux en PVC ou PER ou en cuivre de 10/12 ou de 12/14 mm. Il vous faut des flexibles qui vous permettent de les raccorder. Sachez que les tuyaux en cuivre demandent une qualification spécifique en matière de soudure. Quant aux tuyaux en PER, ils exigent un outillage particulier avec notamment des tuyaux flexibles sans sertissage ni soudure ou des tuyaux multicouches qui se posent par sertissage.

Pour disposer d’une pente suffisante et d’une évacuation efficace, prévoyez une pente d’un centimètre par mètre. Les travaux débutent toujours par la pose de l’alimentation et de l’évacuation et ensuite pas la pose du lavabo et en dernier lieu, de la robinetterie.

À quelle hauteur les alimentations sont-elles posées ?

La hauteur varie suivant les différents modèles de lavabos. Les alimentations sont posées en règle générale à une hauteur du sol comprise entre 60 et 65 cm pour un lavabo posé à 90 cm. En ajoutant des flexibles de 25 à 30 cm, vous êtes à la bonne hauteur. Cela tient compte également de la profondeur de la vasque située entre 20 et 25 cm. Il est également possible d’employer des raccords binômes ou des collets battus d’une taille de 30 cm environ. Comme il est crucial d’assurer l’étanchéité parfaite de cette installation, ajouter des joints est judicieux.

Les évacuations d’eau

Il faut savoir que l’évacuation est cruciale pour votre lavabo. Elle est composée d’un siphon, d’un tuyau et d’une bonde.

Leurs sections

Le choix des sections est primordial, car c’est du diamètre de la canalisation que dépend le débit de l’écoulement. Si les diamètres sont trop importants, elle est bruyante ou elle dégage de mauvaises odeurs en désamorçant le siphon. Si au contraire le diamètre est trop faible, le tuyau se bouchera très facilement, car les eaux ne sont pas évacuées correctement et assez vite. Le diamètre classique et le plus souvent employé est de 32 mm.

Bon à savoir :
Pour une évacuation sur différents équipements, la section pour l’écoulement commune aux différents équipements sanitaires tient compte de la somme des écoulements de chacun d’eux.

La hauteur de pose

Il est nécessaire d’éviter les chutes trop à la verticale, car cela produit beaucoup de bruit. La pente devra être de 3 à 5 cm par mètre.

Pour que les mauvaises odeurs ne remontent pas, il faut raccorder les tuyaux à un siphon. Le plus simple est d’opter pour un siphon démontable. Celui-ci vous permet de récupérer les objets qui tombent dans le lavabo comme vos bijoux ou un autre objet. La hauteur du siphon est équivalente à celle de l’évacuation. L’évacuation étant installée à 52 cm du sol.

Il faut pour déterminer celle-ci tenir compte des normes liées à l’hydraulique. Elle se réfléchit avant le début des travaux comme pour les alimentations en eau.

Installer évacuation Du Lavabo
© istock

Écoulement : diamètres et hauteurs de pose

Pose de l’écoulement concernant le lavabo

La hauteur du lavabo est comprise entre 83 et 90 cm du sol en tenant compte du revêtement déjà posé. Quand il s’agit d’un lavabo sur colonne, la hauteur d’évacuation dépend du modèle et de la hauteur de la colonne.

Pour un lavabo mural, la hauteur de l’évacuation est à 52 cm du sol.

Pour l’écoulement des autres équipements

La douche : la hauteur dépend du receveur et le diamètre de la canalisation est de 40 mm. Dans le cadre de la douche à receveur, l’évacuation est au moins à 4 cm du sol.

Pour la baignoire : le diamètre est identique à la douche et la hauteur est située entre 9 et 13 cm selon le modèle de l’équipement.

Deco et Ambiances

226

Aucun commentaire à «Évacuations pour un lavabo : à quelle hauteur les installer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires