18 engrais naturels pour le jardin

Vous voulez éviter l’emploi d’engrais que vous achetez dans le commerce ? Il existe une alternative naturelle et parfaitement écologique qui donne de très bons résultats : l’engrais naturel. Et vous allez le constater, c’est très simple et il est généralement issu de votre mode de vie au quotidien. Voici 18 engrais naturels à utiliser sans limites.

Engrais Naturel
© istock

Le plus connu : le compost

On ne présente plus le compost qui est sans doute l’engrais naturel le plus populaire et le plus efficace. Ce matériau bien équilibré favorise l’écosystème de votre sol et apporte toutes les ressources nécessaires au développement de vos plantes. Il faut cependant savoir que leur action sur votre sol est peu durable.

Les feuilles mortes

Les feuilles mortes représentent un engrais simple et naturel que vous trouvez en quantité durant l’automne. Ces dernières sont plus ou moins riches en carbone selon les essences des arbres concernés. Vous les utilisez en paillage ou vous les intégrez à votre butte ou à votre compost. Cela vous évite d’avoir à les brûler et vous êtes gagnant sur tous les tableaux.

La paille

La paille quand elle a vieilli et quand elle est sèche constitue un engrais naturel appréciable. C’est un matériau qui se décompose lentement et qui est carboné : deux atouts appréciés en paillage par certaines plantes. Si le processus de décomposition est déjà commencé, c’est encore mieux puisque vous profitez ainsi plus rapidement de son effet fertilisant. Les éleveurs peuvent parfois en avoir qui n’est plus suffisamment saine pour l’utiliser comme litière pour les animaux, n’hésitez pas à en demander.

Les feuilles d’orties

L’ortie étant une plante très riche en azote, elle peut être employée sous forme de purin. Vous avez la possibilité aussi de l’intégrer au compost ou de les étendre directement sur vos planches de cultures.

Purin Ortie
© istock

Le marc de café

Comme l’ortie, le marc de café est riche en azote, il est donc intéressant pour favoriser le développement de vos cultures. Même si la quantité récupérée reste peu importante, placez votre marc de café aux pieds des plantes.

La peau de banane

C’est la richesse de la banane en minéraux et en particulier en phosphore, en potassium et en calcium qui est intéressante. Pour que vos plants profitent pleinement de ses bienfaits, enterrez simplement votre peau de banane au pied du plant et laissez-la se décomposer.

Si vos bananes sont trop mures, vous les congelez et quand votre sol et vos plants en ont besoin, vous les enterrez aux pieds des plantes. Il est aussi possible de réaliser une infusion en faisant infuser quelques peaux de banane dans de l’eau durant 2 ou 3 jours. Retirez-les et pulvérisez cette eau sur vos plants ou vos semis.

Les coquilles d’œuf

Au lieu de jeter vos coquilles d’œufs, il est préférable de les broyer et de les enterrer autour de vos plants pour offrir à votre sol un apport en calcium. Vous pouvez également les faire bouillir dans l’eau, les laisser infuser et vaporisez ce mélange aux pieds des plants après l’avoir filtré.

Coquilles Oeuf Compost
© istock

Le sel d’Epsom

Le sel d’Epsom apporte du soufre et du magnésium, il faut juste mettre une cuillère à soupe de sel dans 4 litres d’eau. Arrosez ensuite vos semis, les tomates et les roses sont particulièrement friandes de cet apport. Vous pouvez aussi le placer directement au pied du plant quand il atteint 60 cm de haut. Vous le trouvez aussi bien en jardinerie qu’en grande surface ou autres.

Les sachets de thé

Les sachets de thé sont une solution appréciée aussi bien des plantes fleuries que des plants de légumes et des arbres fruitiers. Il faut juste les faire macérer dans un peu d’eau et vous utilisez cette mixture en l’ajoutant à votre eau d’arrosage.

Les cendres de bois

Les cendres de bois sont efficaces, il faut en ajouter 2 kilos pour 10 litres d’eau. Remuez et filtrez. Utilisez ensuite ce lait pour l’arrosage de vos plantes en le diluant dans l’eau.

Les résidus de récoltes

Les résidus de récolte contiennent le plus souvent de l’azote. Cette technique est simple puisqu’elle consiste à laisser simplement les résidus en fin de récolte ou après une récolte partielle. Vous avez également la possibilité de les mélanger au compost ou pour compléter une butte vivante ou une planche paillée.

Les feuilles de consoude

La consoude est riche en potasse et se décompose rapidement. Vous la placez en couverture de sol.

Les déchets de cuisine

Les déchets de cuisine présentent de multiples avantages : vous avez moins de poubelles, ils sont nombreux et ils sont le plus souvent azotés. Intégrez-les à votre compost ou placez-les directement sur les planches de culture.

L’eau de cuisson

L’eau de cuisson des légumes contient des sels minéraux et des nutriments, arrosez votre potager une fois qu’elle a refroidi.

Le purin de plantes

Quelle que soit la variété de plantes, vous pouvez utiliser tous vos végétaux verts pour faire un purin qui permet d’apporter de l’engrais à vos plantations dans le potager ou dans votre jardin.

Cela peut être aussi bien des feuilles provenant de la taille d’un arbre ou d’un arbuste, des mauvaises herbes ou des plantes que vous venez d’enlever. Il faut alors hacher le tout grossièrement et ensuite mettre un kilo de déchets verts pour 10 litres d’eau. Brassez et filtrez et arrosez vos plantes avec ce purin que vous avez dilué à raison d’un volume pour 9 volumes d’eau.

Les tontes

Quand vous tondez votre pelouse au lieu de jeter ce matériau vert, gardez-le et utilisez-le pour apporter de l’azote à votre sol. Comme les tontes pourrissent assez rapidement, évitez de les disposer en couches trop épaisses. Laissez-les sécher quelques jours et placez-les ensuite seulement directement sur le sol comme un paillage.

Si vous intégrez ce matériau à une butte ou au compost, mettez en même temps un engrais carboné comme les feuilles mortes.

Le fumier

Le fumier, vous le savez, est également un engrais parfait pour enrichir votre sol. Vous en récupérez facilement dans les fermes et les agriculteurs sont ravis de s’en débarrasser. Privilégiez un engrais pailleux parfaitement équilibré, contenant de l’azote, mais également du carbone.

Le jus de plumes

Avec deux grosses poignées de plumes, vous pouvez obtenir une décoction qui est parfaite pour vos plants. Vous les faites macérer simplement dans 8 litres d’eau durant quelques jours. Dès que l’eau devient brune, vous l’employez pour arroser vos plantes. Les vivaces et les choux apprécient particulièrement cet engrais 100 % naturel.

Deco et Ambiances

679

Aucun commentaire à «18 engrais naturels pour le jardin»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires