Dans quel sens peindre un plafond ?

Vous devez repeindre votre plafond et vous vous demandez comment obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances. Le sens de l’application est alors important pour que les couches soient bien lisses. Voici quelques conseils utiles.

Peindre Un Plafond
© istock

La préparation de la pièce avant le passage de la peinture

Avant de commencer vos travaux de peinture, il est nécessaire de préparer la pièce. C’est souvent l’étape qui n’enthousiasme pas les peintres, mais elle reste cruciale pour éviter de tacher les sols et les meubles. Finalement, vous verrez que c’est un gain de temps.

Voici comment procéder :

  • Commencez par ôter tout ce qui peut l’être : meubles, bibelots, objets divers. Plus la pièce est vide, plus vous travaillez ensuite sans entrave et plus vous avez une bonne liberté de mouvement.
  • Le sol doit être protégé comme les meubles que vous n’avez pas pu enlever et que vous réunirez de préférence au centre de la pièce pour avoir la place pour circuler. Vous pouvez installer une bâche ou du papier journal que vous allez scotcher ensemble. Si vous le pouvez, récupérez des grands cartons et procédez de la même manière que pour le papier journal. Il faut que le tout ne bouge pas quand vous vous déplacez.
  • Posez un adhésif de protection sur tous les éléments qui ne sont pas protégés par la bâche. C’est le cas des plinthes, mais également du haut de vos murs et du branchement électrique de votre suspension ou de votre lustre. Cela évite les coulures sur les murs et facilite votre travail de mise en peinture. Vous n’avez qu’à suivre la ligne formée par l’adhésif pour un résultat parfait.

Une fois que tout est bien protégé, il ne vous reste plus qu’à préparer votre plafond.

Le nettoyage du plafond

Le nettoyage du plafond est une tâche qui peut sembler peu agréable, mais qui est vraiment indispensable, surtout si celui-ci n’est pas abimé par ailleurs.

Voici les différentes étapes indispensables :

  • Faites tomber la poussière à l’aide d’une brosse large.
  • Si votre plafond est vraiment très sale : prenez une éponge que vous avez trempée dans l’eau savonneuse pour le nettoyer. Rincez la surface et laissez-la sécher correctement.
  • Votre plafond ne présente pas une surface parfaitement lisse : dans ce cas, vous devez réparer les fissures, les petits trous… Commencez pas enduire le plafond avec un enduit de rebouchage ou de lissage suivant les défauts que vous avez à rectifier, leur taille et leur nature. Une fois que l’enduit est parfaitement sec, poncez avec un papier de verre grain fin et retirez la poussière qui s’est formée avec un chiffon sec.
  • Votre plafond est maintenant parfaitement lisse et prêt à recevoir la sous-couche ou couche d’apprêt. Appliquez-la en fine couche. Vous obtenez ainsi une bonne adhérence de la peinture et un résultat parfaitement lisse. Il faut ensuite patienter un ou deux jours pour qu’elle soit bien sèche. Vous pouvez ensuite passer à l’application de la peinture.

Le choix de la peinture : une étape très importante

Si vous souhaitez repeindre votre plafond, le choix de la peinture est un critère primordial à ne pas laisser au hasard. C’est la meilleure méthode pour obtenir un plafond uniforme. Voici quelques conseils pour faire le meilleur choix :

  • Misez sur une peinture facile à appliquer. Il faut rester vigilant sur la texture de la peinture. Si elle est trop liquide, elle va couler facilement et c’est compliqué à appliquer.
  • Le plus souvent, les plafonds sont couverts de peinture blanche pour apporter de la lumière à votre pièce. Vous pouvez cependant sélectionner d’autres teintes si vous le désirez. Faites cependant attention aux peintures foncées qui peuvent assombrir votre espace. C’est cependant une solution intéressante dans le cadre de plafonds très hauts.
  • Privilégiez plutôt une peinture en finition mate qui absorbe la lumière. Les traces sont ainsi moins visibles et les petits défauts éventuels sont moins présents.
  • Veillez aussi à sélectionner une peinture de qualité plus simple à appliquer et plus couvrante.

Dans quel sens devez-vous  appliquer la peinture ?

Le but du sens d’application est déterminant pour le résultat obtenu et surtout pour ne pas laisser de traces. Le sens d’application est lié étroitement à deux facteurs déterminants : d’une part vous-même et d’autre part, la lumière. Positionnez-vous pour vous trouver face à la plus grande ouverture par laquelle pénètre la lumière naturelle. Vous commencez par peindre en partant de la partie la plus proche des ouvertures et vous vous éloignez au fur et à mesure de votre progression.

Ce n’est pas par hasard qu’il est recommandé de procéder ainsi. En suivant cette procédure, vous bénéficiez d’une belle luminosité lors de l’application de la peinture. Plus vous voyez bien ce que vous faites, plus le résultat est parfait. Il est également préférable de peindre dans la journée quand vous bénéficiez d’une lumière naturelle.

Bien que travaillant dans le sens de la longueur, il faut réaliser des bandes les unes après les autres.

Les droitiers : ils partent de la droite pour poursuivre le mouvement vers la gauche.

Les gauchers : ils partent de la gauche et font des mouvements vers la droite.

Quelques autres conseils pour réussir votre peinture sans faire de traces :

  • Commencez toujours par dégager les angles et les bords avec un pinceau ou une brosse à rechampir, il s’agit d’in pinceau rond et pointu. Vous accédez ainsi aux surfaces qui ne sont pas simples à peindre au rouleau.
  • Prenez votre rouleau et essorez bien l’excès de peinture. Passez votre rouleau sur la grille du pot de manière à ne pas trop en avoir sur le rouleau. Travaillez ensuite par des mouvements qui permettent de croiser les couches. Vous passez votre rouleau dans le sens de la longueur et ensuite, dans le sens de la largeur. En croisant les passages, vous égalisez la peinture.
  • Faites glisser votre rouleau de manière légère pour un meilleur résultat.
  • Recouvrez bien la surface uniformément, sans faire de couche trop fine ou trop épaisse. Tirez bien votre peinture.
  • Le geste doit être continuel pour éviter toutes les démarcations.
  • Peignez en fermant vos fenêtres, cela permet d’éviter les traces à cause du séchage prématuré des couches durant votre travail.
  • Concernant la température de la pièce, l’idéal est qu’elle soit comprise entre 10 ° et 25 ° pour qu’elle sèche bien sans prendre trop de temps ou sans aller trop vite.

Grâce à tous ces conseils et à la qualité de votre peinture, mais également à la parfaite préparation du plafond, le résultat devrait être satisfaisant. Suivez bien ces conseils pour obtenir une finition esthétique. En revanche, il est préférable aussi de prendre tout votre temps, surtout si vous n’avez jamais peint de plafond auparavant.

Deco et Ambiances

790

Aucun commentaire à «Dans quel sens peindre un plafond ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires