Créer une butte de permaculture : comment faire ?

La permaculture est une façon de cultiver la terre de sorte à respecter toutes les espèces locales et l’équilibre de l’écosystème. Cette méthode de culture de plus en plus répandue utilise des méthodes et des principes qui lui permettent d’atteindre ses objectifs. La butte de permaculture est une des plus importantes de ces méthodes.

Butte De Permaculture
© istock

Qu'est-ce qu'une butte de permaculture ?

La butte de permaculture, aussi appelée butte autofertile, est une technique ou un système de culture dont le but est de créer un environnement surélevé et qui soit adapté par sa composition, sa forme, sa hauteur et ses bordures au type de culture voulu sans bouleverser l’écosystème naturel.

En pratique, la butte consiste en une surélévation composée de terre, d'humus ou de compost et souvent de bois en décomposition. Elle permet de couvrir régulièrement les plantations de matière organique produite sur place et de créer ainsi un environnement riche en engrais verts sans agresser le sol ni déranger les espèces qui y vivent.

Quels sont ses avantages ?

En plus d’être un système de culture respectueux de l’environnement, la butte de permaculture comporte de nombreux avantages.

  • Le sol dans la butte de permaculture est léger et plus aéré, ce qui améliore le drainage et le développement des systèmes racinaires des plantes ;
  • La hauteur de la butte offre plus de profondeur pour le développement des racines ;
  • La butte étant surélevée, elle évite au jardinier les maux de dos, car il se baisse moins ;
  • La butte ne dérange pas l’écosystème, car elle ne nécessite pas de labour ;
  • Au sein d’une butte de permaculture, les couches de matières organiques se superposent et absorbent l’eau plus facilement, ce qui pérennise la butte et économise l’eau d’arrosage ;
  • L’entretien d’une butte de permaculture nécessite moins de force, même les tâches les plus importantes comme refaçonner la butte ne nécessitent pas l’emploi d’engins agricoles ;
  • La butte sèche plus rapidement après les pluies, elle permet donc de cultiver pendant une plus longue période sur l’année ;
  • La butte de permaculture permet d’éviter l’inversion des couches du sol cultivé, car, grâce à elle, il n’y a plus besoin de labourer ;
  • Sur une butte, les cultures sont mieux protégées, car elles sont immédiatement identifiées comme des parcelles cultivées où il ne faut pas mettre le pied ni laisser des animaux de compagnie ou d’élevage se promener ;
  • La forme de la butte fait que sa surface cultivable est supérieure à la surface de son emprise au sol.

Quels sont ses inconvénients ?

Les inconvénients de la butte de permaculture sont peu nombreux, mais le jardinier doit les prendre en compte avant de se lancer.

  • C’est un système de culture qui n’est pas adapté à tous les contextes ni à tous les objectifs ;
  • La butte nécessite plus de temps et d’énergie au quotidien ;
  • La mise en place et l’entretien de la butte nécessite un apport massif de matières organiques de divers types ;
  • L'entretien d’une butte sur le long terme nécessite des connaissances poussées en jardinage, notamment en ce qui concerne la rotation des cultures.

Créer sa butte de permaculture étape par étape

La création d’une butte de permaculture peut se faire de deux façons différentes.

En creusant

Cette méthode s’adresse à ceux qui ont les moyens de creuser une tranchée dans leur jardin ou potager bio, elle est plus complexe et longue, mais donne de meilleurs résultats et la butte est plus pérenne.

  • Commencer par creuser une tranchée profonde de 30 centimètres en gardant la terre de côté. La tranchée doit être large de 1,2 mètre et haute de 50 centimètres ;
  • Arroser le fond de la tranchée ;
  • Placer des souches de bois vert ou mort en les disposant de façon ordonnée ;
  • Combler les vides avec de la matière organique comme de la sciure de bois, des feuilles mortes, de la terre, etc ;
  • Arroser de nouveau ;
  • Rehausser la butte en y ajoutant des matières organiques qui se décomposeront et enrichiront la butte ;
  • Lorsque la hauteur voulue est atteinte, remettre la terre prélevée dans la tranchée en tâchant d’avoir une épaisseur de terre d’au moins 20 centimètres. Si la terre ne suffit pas, compléter avec du compost ;
  • Protéger la butte de l’évaporation et contre les mauvaises herbes en la recouvrant de copeaux et de sciure de bois ;
  • Terminer en étalant du mulch ou toute autre matière pour bien un avoir un bon paillis sur toute la surface de la butte.

Sans creuser

C’est une méthode plus rapide et plus facile pour créer une butte de permaculture. Bien réalisée, elle peut être aussi efficace et durable que la butte créée dans une tranchée.

  • Tapisser l’emplacement de la butte avec du carton après avoir arrosé la terre située en dessous ;
  • Arroser de nouveau par-dessus le carton ;
  • Disposer du bois vert ou mort de façon ordonnée ;
  • Combler les vides avec de la sciure et continuer jusqu’à recouvrir tous les rondins de bois ;
  • Ajouter des branches de bois plus fines, des aiguilles de pin ou des feuilles mortes pour avoir un début précoce de la décomposition en surface ;
  • Ajouter une couche de compost ;
  • Ajouter des matières organiques qui se décomposeront et enrichiront la butte ;
  • Mettre une couche de terre d’au moins 20 centimètres d’épaisseur ;
  • Terminer avec le paillage.
Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Créer une butte de permaculture : comment faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires