Comment réparer du lino abîmé ?

Le linoléum possède un atout, il est écologique et facile à entretenir. Résistant, il peut parfois tenir en bon état pendant 50 ans. Pourtant, il n’échappe cependant pas aux marques du temps. Il peut également être soumis à des accidents. Que faire pour réparer un lino endommagé ? Nos conseils !

Lino Abimé
© istock

Comment savoir si vous avez bien affaire à du lino ?

Le linoléum est appelé lino et il est né en 1860, à la suite des recherches de F. Walter, un Écossais. C’est un revêtement souple qui est présent sur le marché sous différentes formes : lame, rouleau ou dalle. Il ressemble beaucoup au vinyle. Il est difficile de faire la différence entre les deux même si leur fabrication est très différente. Le lino est plus rigide, il est légèrement marbré et présente une odeur très particulière. Ce sont les seules particularités qui le différencient du vinyle.

Le lino est souvent considéré comme un revêtement moins qualitatif, ce qui n’est pas forcément vrai :

Il est écologique, il est composé uniquement de matières naturelles comme la farine de liège, la farine de bois, l’huile de lin, etc. C’est pour cette raison que c’est  un matériau noble.

Il est très résistant et de ce fait il est utilisé dans les collectivités, les lieux de passage intense comme les crèches, les hôpitaux, les halls des entreprises… Sa fabrication fait appel aujourd’hui à des technologies de pointe et c’est un produit robuste et qualitatif.

Il a des propriétés bactéricides grâce à ses matériaux de fabrication, c’est aussi pour cette raison qu’il est utilisé dans les milieux où l’hygiène est primordiale.

Il ne résiste pas à l’humidité et ne peut pas être installé dans les pièces d’eau. Il est apprécié dans la chambre pour ses qualités antiseptiques et antibactériennes.

Comment réparer un lino ?

C’est en fait une tâche relativement simple, mais qui doit être entreprise avec beaucoup de soin, quelle que soit la forme de votre lino : en rouleau, en dalle ou en lame. Prenez votre temps et respectez chacune des trois étapes nécessaires.

La première étape : décoller la partie abimée

S’il s’agit d’une dalle ou d’une lame : vous faites fondre l’adhésif qui maintient cette dernière en place. Pour cela, prenez un fer à repasser et mettez-le sur une température faible. Il est également possible d’employer une décolleuse spécialement dédiée aux revêtements de sol. Vous pouvez la louer.

Quelle que soit la méthode sélectionnée, il faut appliquer le fer à repasser ou la décolleuse assez longtemps pour laisser à la colle le temps de fondre. Ensuite le retrait de la dalle ou de la lame est simple, elle vient toute seule.

Si vous avez affaire à un lino en rouleau, il faut procéder différemment. Le premier travail consiste à délimiter la zone que vous souhaitez remplacer. Vous le faites avec une craie ou du scotch. Si votre lino est à motif, soyez très précis et respectez ce dernier, quand vous coupez le morceau à remplacer et le morceau neuf.

Il faut faire la découpe avec un cutter en coupant peu à peu l’épaisseur de la partie que vous avez délimitée et ensuite de celle qui va venir à sa place. La réparation sera plus nette et précise si vous prenez votre temps.

Une fois que la partie abimée est ôtée, il faut nettoyer l’emplacement.

Deuxième étape : enlever la colle sur le sol

Utilisez un solvant ou un grattoir pour enlever tous les résidus de colle qui restent sur le sol. La colle part plus ou moins facilement selon la nature du sol, l’ancienneté du lino, le type de colle…

Si vous avez collé votre lino en feuille ou en rouleau, il est parfois impossible d’ôter toute la colle. Dans ce cas, ôtez le plus gros et laissez ce qui ne veut vraiment pas partir. C’est d’autant plus vrai quand la zone est de dimensions réduites. Vous prenez le risque d’abimer le lino qui se trouve autour. Il faut réaliser cette tâche avec beaucoup de soin et d’attention en vous armant de patience. Si vous endommagez les contours du lino restant en place, votre réparation ne sera pas très esthétique.

Troisième étape : installez le morceau de lino neuf

Maintenant, vous poursuivez votre travail en passant à la dernière étape. Avant de poser votre morceau de lino neuf, nettoyez l’endroit où vous devez l’installer avant de commencer.

Dans le cadre du lino en dalle ou en lame

Prenez la dalle ou la lame de rechange et mettez de la colle sur la face interne. Ensuite, posez-la avec soin pour que le motif soit bien en place. Exercez une pression pour bien la mettre en place, si la colle ressort, il faut la nettoyer rapidement avec un peu de diluant.

Attention :
Il ne doit pas passer sous le lino. La dalle que vous venez de mettre se décollerait.

Dans le cadre du lino en rouleau

Il faut prendre le morceau que vous avez découpé, lors de la deuxième étape. Ensuite, prenez du double face, ultra fort, et positionnez votre morceau en faisant attention que les motifs correspondent parfaitement. Puis, exercez une pression légère pour que le morceau adhère bien au sol.

La réparation avec un kit

Quand vous avez affaire à des défauts moins graves comme une brûlure, un trou, une empreinte…, le kit de réparation est votre meilleur ami. Cette solution offre un résultat qui présente une grande résistance une fois que le produit est totalement sec.

Ces kits sont parfaits, car ils s’adaptent à tous les revêtements de sol. Ils se composent de différents bâtons de cire de différentes teintes et d’un fer à fondre. Pour obtenir la bonne teinte, il est nécessaire d’avoir recours à plusieurs bâtons de cire.

Vous faites fondre la cire avec le fer et vous déposez cette dernière à l’endroit où vous en avez besoin. Cette solution permet de prolonger la durée de vie de votre lino. Les vilaines traces et les taches éventuelles ont ainsi disparu.

Deco et Ambiances

593

Aucun commentaire à «Comment réparer du lino abîmé ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires