Comment et quand planter des oignons ?

La culture de l’oignon est accessible à tous, y compris aux jardiniers inexpérimentés. Il faut toutefois savoir quelle variété planter, quand, où et comment la planter. Certaines astuces concernant l’exposition et l’entretien de la plantation peuvent vous aider à réussir votre plantation d’oignons.

Planter Oignons
© istock

Les variétés d’oignons à privilégier

Il existe de nombreuses variétés d’oignons qui se distinguent par leur couleur, leur texture et leur goût. Ils sont aussi plantés et récoltés à différentes périodes.

Les oignons jaunes

Les oignons jaunes se conservent très bien après leur récolte en été.

L’oignon jaune dit Paille des Vertus a un bulbe large et déprimé qui peut atteindre les 10 centimètres de diamètre. Il a une chair ferme et jaune et peut être soit semé, soit repiqué.

L’oignon Stuttgarter Riesen a, quant à lui, un bulbe ferme, rond et légèrement aplati. Ces deux variétés sont très productives et sont parfaites pour faire des réserves d’oignons pour l’hiver.

Les oignons blancs

Ils sont plus délicats et se conservent moins longtemps que les oignons jaunes.

Les deux variétés d’oignons blancs les plus répandues sont l’oignon Blanc Premier et l’Oignon hâtif de Paris. Le Premier pousse rapidement et est récolté en été, alors que le hâtif de Paris est rustique, très productif, résiste au froid et il est récolté au printemps.

Les oignons rouges

L’oignon Rouge de Florence a un bulbe oblong et a une saveur proche de celle de l’échalote. Il peut être consommé jeune et il est récolté entre mai et juillet s’il est semé fin août.

L’oignon Rouge de Brunswick a un bulbe plus petit, aplati, avec une forte coloration rouge. Rustique et facile à conserver en hiver, il est idéal pour le stocker et le manger en hiver.

Les oignons perpétuels

Aussi appelé oignon rocambole, l'oignon perpétuel n’est pas cultivé pour son bulbe souterrain, mais pour ses bulbilles aériennes. L’oignon Rocambole ou Catawissa peut produire des bulbilles et rester de nombreuses années sous terre.

Semis d’oignons ou plantation ?

Pour cultiver des oignons, il existe deux façons de procéder, le semis et la plantation.

Le semis consiste à semer des graines en pépinière entre la fin de l’hiver et le début du printemps, c’est-à-dire entre février et avril. C’est une technique qui nécessite certaines connaissances et est réservée aux jardiniers expérimentés. Les plus novices peuvent être sûrs d’obtenir de beaux bulbes en optant pour la plantation. Celle-ci se fait à la même période que les semis.

Semer les oignons : comment procéder ?

Avant de semer les graines d’oignon, il faut labourer le sol, enlever les cailloux et éliminer les mauvaises herbes. Il faut ensuite tracer les sillons qui doivent être espacés de 15 à 20 centimètres. Le semis se fait dans les sillons à la main ou avec un semoir.

Les graines sont alors recouvertes d’une fine couche de terre qu’il faut tasser puis arroser légèrement.

Vous pouvez semer les oignons dans une pépinière ou même en bacs, pour les replanter ultérieurement en plein sol. Il est aussi possible de semer sur place et, dans ce cas, il faut protéger les semis contre le froid et le gel.

Planter les oignons : les étapes

La plantation des bulbes se fait au printemps de préférence en buttes pour éviter l’accumulation d’eau autour des plants d’oignons qui n’aiment pas être dans un sol trop humide. Les buttes ou les sillons doivent être espacés de 20 centimètres l’un de l’autre.

Pour planter un bulbe, il suffit de l’enfoncer dans la terre labourée à une profondeur de 3 à 5 centimètres en gardant sa pointe vers le haut. Sur le même sillon, les bulbes doivent être espacés d’au moins 10 centimètres les uns des autres.

7 astuces et conseils pour réussir votre culture

Que ce soit par semis ou plantation, la culture de l’oignon est accessible à tous, mais des astuces peuvent améliorer la récolte.

Dans quel type de sol ?

Les oignons aiment les sols meubles et bien drainés. Les oignons et leurs cousins les échalotes et l’ail n’aiment pas que l’eau s’accumule dans leur sol. Si la terre est trop compacte, vous pouvez y rajouter du sable pour l’alléger et améliorer son drainage. Les sols trop argileux sont ceux qui conviennent le moins à la culture de l’oignon, alors que les sols siliceux sont plus propices à leur développement.

Quand planter les oignons ?

Vous devez semer les oignons précoces et les oignons blancs entre la mi-août et la mi-septembre. Les oignons destinés à la conservation comme les oignons jaunes sont, quant à eux, de préférence semés entre février et avril.

La plantation de bulbes se fait entre février et mars ou à la fin de l’été. Que ce soit pour le semis ou la plantation, il est recommandé de le faire en phase de lune décroissante pour augmenter vos chances de faire une belle récolte.

Quelle exposition ?

L’oignon n’aime pas l’excès d’humidité et il se développe mieux lorsqu’il est planté dans une parcelle avec une bonne exposition au soleil.

Que peut-on planter à proximité des oignons ?

Certaines plantes cohabitent très bien avec l’oignon et lui apportent même certains bienfaits. C’est le cas des carottes qui éloigne la mouche de l’oignon. D’autres plantes sont aussi dites “amies” des oignons. Parmi celles-ci, il y a l’ail, la betterave, le radis, et navets, la laitue, les épinards, le céleri, les blettes, la tomate, les piments, les poivrons, les concombres, les melons, les courgettes et les cornichons.

Quelle fréquence de rotation des cultures ?

D’une saison à l’autre, les plantations successives peuvent épuiser la terre de votre potager. Il est donc intéressant de pratiquer la rotation des cultures en changeant le type de plantation sur chaque parcelle chaque année ou chaque saison.

Ainsi, des oignons ne doivent pas être plantés sur la même parcelle avant 4 ou 5 ans. Faites des rotations de culture en commençant par les légumes comme la courgette, l’aubergine et la tomate et plantez ensuite des légumes graines comme les haricots et les fèves.

L’entretien durant la culture

Entre leur semis ou plantation et leur récolte, les oignons ont besoin d’entretien et de soin. Il ne faut pas arroser abondamment ou trop souvent, mais il faut quand même les arroser par temps sec prolongé.

Pendant le développement des plants, vous pouvez biner la terre pour l’alléger et éliminer les mauvaises herbes.

Dès que la tige sort de terre, allongez-la contre le sol pour aider le bulbe à mieux se développer.

Comment récolter les oignons et les conserver ?

Pour les oignons plantés au printemps ou au début de l’été, il faut les récolter au mois d’août, lorsque les feuilles sont desséchées, ce qui est un signe infaillible que le bulbe est mûr.

Une fois les bulbes sortis de terre, il faut les laisser deux jours (48 heures) sur le sol pour leur permettre de sécher.  Les oignons peuvent alors être conservés dans un endroit sec et à l’abri du gel. Les oignons d’été se conservent au maximum quelques semaines lorsque les conditions de stockage sont adéquates.

Les oignons de conserve sont, quant à eux, récoltés plus jeunes, vers la fin du printemps ou au début de l’été. Dans un endroit sec, à l’abri du gel et des hautes températures, ces oignons peuvent se conserver des mois.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Comment et quand planter des oignons ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires