Comment cintrer du bois ?

Pour repousser les limites de la créativité des artisans et menuisiers, ils se sont penchés sur la technique du cintrage du bois. Effectivement, cintrer le bois permet de réaliser des meubles plus originaux qui ne manquent pas d’attrait et de charme. Voici quelques techniques pour cintrer le bois !

Cintrer Le Bois
© istock

Le cintrage du bois est-il accessible à tous ?

Il faut savoir que même si vous êtes un menuisier amateur, cintrer du bois est à votre portée. Vous aurez simplement besoin de matériel et il faut savoir que c’est un peu compliqué. Il faut être patient, précis et méthodique.

Pour courber du bois, vous devez maitriser certains outils. Il faut faire des essais sur des petits morceaux de bois avant de vous lancer.

Bien choisir son bois : le bois sera d’une grande qualité et il ne doit pas présenter de nœud ou de fente. Le risque est en effet de rompre les fibres de manière définitive. Il faut que celles-ci soient les plus droites possible.

Le cintrage se fait toujours en respectant le sens du fil du bois. Ce sont les lignes horizontales que vous voyez quand vous êtes face à la planche de bois.

Le cintrage avec du lamellé collé

Première étape : préparez le bois

Coupez les planches de bois à une longueur plus grande que celle que vous souhaitez. La courbe réduit la longueur.

Dessinez à l’aide d’une règle et d’un crayon une diagonale en bas des planches. Vous savez ainsi dans quel ordre les planches sont alignées. C’est utile notamment si elles tombent.

Coupez-les ensuite dans le sens du fil du bois, vous pouvez ensuite les assembler sans discontinuité.

Deuxième étape : recouvrez votre moule d’une fine couche de liège

Le liège vous donne la possibilité de fixer votre lamellé-collé dans le moule. Il supprime aussi les irrégularités dans le moule scié offrant ainsi un cintrage plus net.

Troisième étape : la pose de la colle

Étalez la colle sur la face supérieure de l’une des planches, elles maintiennent ensuite le bois dans la forme donnée.

Utilisez pour cette opération un rouleau jetable.

Prenez le bon type de colle, il en existe deux sortes : la colle formaldéhyde qui sèche lentement, mais devient très dure et l’époxy. Cette dernière est très efficace, mais elle est assez coûteuse. La colle à bois standard convient mal au lamellé-collé courbé en revanche, la colle normale sèche vite et ne durcit pas.

Placez ensuite le bois très vite dans le moule avant que la colle ait pris complètement. Recouvrez-le avec une planche en bois recouverte de colle, répétez l’opération jusqu’à obtention de l’épaisseur désirée. Maintenez le tout avec un serre-joint. Quand la colle est parfaitement sèche, coupez les extrémités pour obtenir la longueur souhaitée.

Cintrer le bois avec une boite à vapeur

Première étape : préparez la boite à vapeur

La boite à vapeur présente différentes formes : tuyau PVC ou autre, boite à bois que vous avez fabriquée pour accueillir le bois qui est ensuite cintré. La boite est percée d’un trou qui permet de pomper la vapeur. Un deuxième trou servira alors à évacuer la vapeur. Le trou d’évacuation est placé vers le sol. Cela permet à la vapeur de s’échapper plus facilement sous la pression.

Deuxième étape : la fabrication du moule

C’est ce moule qui maintient le bois qui a été chauffé dans la forme souhaitée. Quand le bois sèche, il garde ainsi sa forme.

Le bois sera fixé avec des serre-joints au moule. Il est possible de fabriquer les serre-joints ou de les acheter dans le commerce.

Troisième étape : vaporisez le bois

Allumez la source de chaleur que vous avez choisie et enfermez le bois dans la boite. Lancez alors la vapeur. Vous vaporisez ensuite le bois durant une heure en moyenne quand le bois mesure 2.5 cm d’épaisseur.

Quatrième étape : le placement du bois dans la boite

Une fois que le temps suffisant est écoulé, enlevez le bois de la boite et placez-le dans le moule. Il faut faire ce changement très rapidement après avoir retiré le bois de la boite à vapeur. Ensuite, vous laissez le bois dans le moule tant qu’il n’est pas parfaitement sec.

Pliez doucement le bois, il faut savoir que certaines essences sont plus élastiques que d’autres. De plus, ils supportent plus ou moins bien la force nécessaire. Il faut donc procéder de manière douce pour ne pas briser la planche.

Dès que le bois est en place, vous le fixez avec les serre-joints ou vous l’attachez peu à peu pendant la mise en forme. À vous de choisir la technique qui fonctionne au mieux.

Cintrer du bois avec rainure : comment procédez ?

La première étape : la préparation du bois

Creusez les traits de scie ou les rainures, leur profondeur est de 2/3 par rapport à l’épaisseur de la planche. Elles sont plutôt situées à l’intérieur de la courbe que vous formez. Des rainures trop profondes risquent de rompre le bois.

Ces rainures sont espacées de manière régulière, cela vous permet ensuite de plier le bois. Laissez 1.3 cm entre chaque rainure.

Coupez à contrefil pour que le bois ne se fende pas.

Deuxième étape : la compression des extrémités

Il faut compresser les extrémités afin de resserrer les espaces qui sont créés par les rainures. Cela représente la forme que prend le bois une fois que votre tâche est terminée.

Troisième étape : la fixation du cintrage

Recouvrez la face extérieure du bois avec un placage de bois ou imitation bois. Cela permet de fixer la forme que vous avez donnée à la planche de bois, mais également de cacher les entailles éventuelles qui ont été réalisées pendant l’opération de cintrage.

Vous dissimuler ensuite les rainures grâce à la sciure de bois que vous collez ou avec de la pâte à bois. Vous pouvez également remplir les espaces qui restent de cette manière.

Deco et Ambiances

679

Aucun commentaire à «Comment cintrer du bois ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires