Comment augmenter votre pression d’eau ?

Se laver avec seulement un  filet d’eau est très désagréable, l’eau du robinet doit présenter au moins un bar de pression et deux ou trois bars concernant la douche. Il arrive que vous n’ayez plus de pression suffisante quand l’autre tire de l’eau au robinet ou que le lave-vaisselle est en marche, alors que vous prenez votre douche. Pour éviter la pression insuffisante, il existe cependant une solution !

Faible Pression De L'eau
© istock

Augmenter la pression de l’eau chaude

La pression de l’eau chaude est insuffisante ? Il se peut que le problème provienne du chauffe-eau.

  • Des canalisations trop petites : le diamètre des canalisations du chauffe-eau doit être d’au moins 20 mmm.
  • Des fuites au niveau des vannes de l’appareil : si la fuite est peu importante, peut-être pouvez-vous la préparer vous-même. Sinon, faites appel à un professionnel.
  • Des résidus et dépôts dans le circuit d’eau chaude de l’appareil : vidangez ou faites vidanger votre chauffe-eau. Poser un adoucisseur d’eau ou changer l’anode régulièrement permet d’éviter ce problème.
  • Vérifiez l’état des tuyaux : les fuites sont la plupart du temps à l’origine de la baisse de pression. Inspecter vos tuyaux permet de les repérer notamment en cherchant les traces d’humidité sous les tuyaux. En cas de fuites, faites appel à un plombier et avant qu’il n’arrive, colmatez le trou.

Autres petites vérifications

Assurez-vous que l’étanchéité de vos toilettes soit bien assurée. Si ce n‘est pas le cas, l’eau circule tout le temps du réservoir à la cuvette. Mettez quelques gouttes de colorant alimentaire dans le réservoir pour le vérifier.

Si la cuvette se colore alors que vous n’avez pas tiré la chasse d’eau, c’est bien le cas. Remplacez alors la soupape de levage ou le clapet. En coulant en permanence, l’eau de manière générale a moins de pression en sortie de robinet.

  • Regardez le compteur d’eau : si le compteur tourne alors qu’aucun robinet n’est ouvert et qu’aucun appareil utilisant de l’eau ne fonctionne, il existe bien une fuite quelque part.
  • Si vous possédez un adoucisseur d’eau : fermez-le, et si l’eau retrouve de la pression, faites-le vérifier.
  • Le robinet d’arrêt doit être ouvert complètement : il se trouve à côté du compteur. Si ce n’est pas le cas, ouvrez-le.
  • Le régulateur de pression : il ressemble à une cloche et il est placé à l’entrée de la canalisation d’alimentation. Réglez la pression grâce à la vis ou le bouton de réglage. Notez le nombre de tours réalisés et ne tournez jamais à fond. Si ça ne suffit pas, nettoyez-le ou changez-le.

Si malgré toutes ces vérifications et interventions, l’eau n’a toujours la pression désirée, le recours au surpresseur s’impose.

Le surpresseur : sa fonction et son utilité

Le surpresseur est idéal pour augmenter la pression de l’eau. Il est avantageux, car il permet de conserver suffisamment de pression même quand les personnes utilisent plusieurs points d’eau.

Il est utile dans différentes situations :

Il permet d’augmenter la pression de l’eau lorsque celle-ci est insuffisante si celle qui est délivrée par le réseau ne suffit pas.

Si vous installez de nouveaux points d’eau : création d’un WC supplémentaire, d’une salle de bain, etc.

Si vous bénéficiez d’un système de récupération d’eau de pluie ou si vous utilisez l’eau d’un puits ou d’une source, vous en avez besoin pour utiliser cette eau pour un WC ou pour l’arrosage du jardin.

Si vous installez une piscine pour utiliser certains équipements.

Le fonctionnement du surpresseur

Le surpresseur est en fait une pompe qui pompe l’eau et la renvoie avec plus de pression que la pompe classique.

  • Le surpresseur est installé sur la canalisation d’arrivée d’eau: il aspire l’eau du réseau et la renvoie avec la pression désirée dans les canalisations. Celle-ci peut être déterminée selon vos besoins.
  • Dans le cadre de la gestion du puits ou de la cuve de récupération d’eau de pluie: la pompe est immergée ou en surface. Elle est ensuite couplée avec un surpresseur individuel pour que la pression soit bonne et régulière.

Le surpresseur comprend un pressostat qui régule la pression et commande le démarrage et l’arrêt de la pompe.

La pompe est parfois couplée à un réservoir, appelé vase d’expansion ou ballon de surpression.

Si le surpresseur ne possède pas de réservoir, il fonctionne dès que vous touchez à votre robinet, même si ce n’est que pour une goutte d’eau. Pour une utilisation ponctuelle ou pour arroser votre jardin, le réservoir n’est pas obligatoire, mais il le devient si vous gérez l’ensemble de la distribution d’eau.

Si vous possédez un réservoir, dès qu’il est plein la pompe s’arrête et vous avez alors une réserve d’eau sous pression. La pompe fonctionne moins dans ce cas. De plus, vous évitez ainsi le phénomène des coups de bélier qui abiment l’installation au fil du temps.

Les différents types de réservoirs

Les réservoirs ou ballons se présentent sous cette forme : ils sont constitués d’une enveloppe en fibre de verre ou en métal. Celle-ci renferme un gaz compressible et de l’eau sous pression. C’est ensuite le pressostat qui régule les apports en eau selon la pression déterminée. La taille du ballon varie suivant vos besoins.

Le réservoir peut être à vessie, galvanisé, inox ou à diaphragme. Le plus courant est le réservoir à vessie qui est composé d’une poche souple qui se gonfle quand l’eau envoyée par la pompe arrive. Elle peut être dédiée à l’eau potable ou à l’eau d’arrosage et des toilettes.

  • Le réservoir galvanisé est solide et résiste à la corrosion. Son espace de stockage est plus important, lorsque l’eau arrive, la pression augmente grâce au volume d’air initial.
  • Le réservoir inox : avec ou sans vessie, il est idéal dans les environnements humides et agressifs et dans le cadre des installations extérieures, puisqu’il est conçu en inox inoxydable.
  • Le réservoir à diaphragme ou membrane : il contient une membrane souple qui le sépare en deux. Le gaz comprimé se trouve au-dessus de l’eau, aspirée par la pompe. L’eau n’entre jamais en contact avec le gaz. Il possède une réserve d’eau plus conséquente que le modèle à vessie.
Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Comment augmenter votre pression d’eau ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires