Comment assainir un mur humide ?

Vous venez de découvrir que l’un ou plusieurs de vos murs étaient très humides ? Vous ne savez pas comment faire pour l’assainir et remédier durablement à cette situation ? Il faut savoir que si l’humidité dépasse le taux de 50 %, votre logement peut être abimé durablement. Comment assainir vos murs ? Nos réponses dans cet article !

Assainir Mur Humide
© istock

Pourquoi faut-il que vos murs soient sains ?

Les murs sains vous protègent de la sensation de froid dans votre habitation et vous permettent également de faire des économies de chauffage substantielles.

C’est aussi la garantie de conserver une structure parfaitement saine à votre construction. Il faut savoir en effet que l’humidité qui s’installe durablement finit par provoquer des dommages qui sont importants, la bâtisse vieillit alors prématurément et elle est fragilisée. De plus, vos meubles, vos objets, vos vêtements, vos textiles peuvent être endommagés.

N’oubliez pas non plus que l’humidité entraine des répercussions sur votre santé. Elle peut entrainer des troubles du sommeil, des problèmes articulaires, des allergies, des irritations de la peau, de l’asthme et des sinusites. C’est encore plus vrai pour les jeunes enfants et les personnes âgées. Pour toutes ces raisons, il est préférable d’agir rapidement pour régler le problème.

Agir signifie : déterminer les causes et les traiter et non pas se contenter de nettoyer et de poser un revêtement mural qui fait certes disparaitre le problème, mais pas l’humidité.

Murs humides : découvrez quelle en est la cause

Avant même de traiter vos murs humides, il faut commencer par identifier les causes de cette humidité. Ces dernières peuvent être multiples :

  • La remontée capillaire par infiltration d’eau qui est due à la végétation sur la façade ou contre celle-ci, les vibrations répétées, engendrées par les véhicules et provoquant des fissures, une surélévation du terrain, un terrain gorgé d’eau, l‘ajout d’un étage, la présence de matériaux muraux, un terrain marécageux, la proximité d’une nappe phréatique ou une zone inondable par exemple.
  • Une condensation, provenant d’une ventilation à l’intérieur de la bâtisse, très insuffisante.
  • Des fuites d’eau ou un dégât des eaux.

Les murs les plus fréquemment touchés sont ceux de la façade, dans les caves ou les fondations.

Vous remarquez l’humidité par la condensation bien sûr, mais également par la formation de salpêtre, de taches noires, de plaques de moisissures, une peinture qui s’écaille ou encore un papier peint qui se décolle est également un signe.

Pour trouver l’origine de cette humidité, vous pouvez réaliser un geste tout simple. Mettez une grande feuille de papier aluminium contre le mur et décollez-la quelques jours après. Si la face extérieure est humide, vous avez vraiment un problème d’humidité et de condensation. Si c’est la face interne qui est mouillée, il s’agit certainement de remontées capillaires.

Si le problème vient d’un manque d’aération

Pour lutter contre l’humidité et l’apparition de moisissures : l’air est votre meilleur allié. Quelle que soit la cause de votre problème, le premier réflexe à avoir est d’aérer parfaitement vos pièces et votre espace de vie.

Avant de traiter la pièce

Veillez à l’aérer de manière constante ou aussi souvent que possible :

  • Ouvrez en grand vos fenêtres ;
  • Installez un système de ventilation mécanique ;
  • Débouchez toutes les aérations pour que l’air pénètre bien.

Il faut penser à aérer toutes les pièces entourant le mur concerné par l’humidité.

Après le traitement

Une fois que vous avez traité votre ou vos murs, il faut éviter le retour de l’humidité :

  • Ouvrez vos fenêtres plus fréquemment ;
  • Installez une ventilation mécanique, de type climatiseur, par exemple ;
  • Ne faites pas sécher de linge dans une pièce peu aérée ou déjà humide ;
  • Creusez différentes bouches d’aération dans chacune des pièces.

Le traitement après un dégât des eaux

Après une fuite ou un dégât des eaux, voici les étapes à suivre, une fois que vous avez remédié à la cause :

Appliquez sur le mur une peinture ou un enduit adapté. Vous trouvez facilement des peintures anti-humidité, des enduits hydrofuges, etc.

Ils ne règlent pas forcément le problème, mais sont d’une aide précieuse en attendant une solution plus pérenne. De plus, ils sont parfaits pour les murs qui présentent un problème superficiel ou qui sont en plâtre par exemple.

L’assainissement du mur par injection

La méthode la plus simple pour assainir un mur humide en cas de remontées capillaires reste les injections qui permettent de créer une barrière d’étanchéité. C’est en fait une solution à base de silicone qui est injectée directement dans les fissures et les microfissures du murs. Cette barrière imperméable empêche l’eau de remonter dans le mur et de s’y engouffrer.

Un système de ventilation par insufflation pour sécher le mur

La ventilation mécanique par insufflation permet d’améliorer nettement la ventilation de votre habitation. C’est une technique qui diffère de la VMC, mais qui offre également de très bons résultats.

Elle fonctionne grâce à un système opposé puisqu’elle aspire l’air extérieur qu’elle réinjecte à l’intérieur pour pousser l’air vicié grâce à la pression, vers l’extérieur. Il est repoussé par les fenêtres et grilles d’aération. Cela évite la condensation sur les murs.

Le puits canadien ou le puits provençal permet également un échange géothermique à très basse énergie. Il permet de réchauffer ou de refroidir l’habitation et il est couramment utilisé par les maisons écologiques et passives.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée

La ventilation mécanique contrôlée permet de favoriser la circulation de l’air et de chasser l’humidité. Elle est efficace parce qu’elle assure en permanence le renouvellement de l’air dans les pièces et surtout les pièces d’eau comme la salle de bain, les toilettes ou la cuisine qui sont le plus souvent touchées par l’humidité et les problèmes liés.

En conclusion :

Tous ces traitements sont souvent complémentaires et ils peuvent parfaitement être combinés pour être certain d’obtenir un assainissement parfait de vos murs, dans toute l’habitation.

Dans le cadre des murs très humides, il est parfois nécessaire de contacter un professionnel qui peut alors déterminer l’origine de cette constatation et surtout vous proposer des solutions durables et efficaces pour en venir à bout définitivement. En attendant la visite de ce spécialiste, il est conseillé d’aérer le plus souvent possible et de sécher vos murs, pour éviter toute aggravation du problème.

Si les murs font apparaitre des taches de salpêtre ou de moisissures, il est alors nécessaire de les traiter.

Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment assainir un mur humide ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires