Comment choisir l’épaisseur de son carrelage ?

Vous avez décidé de changer votre carrelage dans une ou plusieurs pièces de votre maison. Évidemment, l’aspect de ce dernier et son prix sont deux critères de sélection essentiels, mais il faut également décider de sa taille et de son épaisseur. Le choix se fait alors selon plusieurs caractéristiques !

Choisir épaisseur Carrelage
© istock

Première règle essentielle : le rapport entre épaisseur et taille des carreaux

Au moment de choisir l’épaisseur du carrelage, vous devez absolument tenir compte de la taille de ce dernier. Les épaisseurs varient également selon que le carrelage est posé sur un mur ou sur le sol, voici quelques épaisseurs minimales à respecter en fonction de la taille des carreaux :

  • Si votre carreau mesure 10 x 10 cm, l’épaisseur sera d’au moins 6 mm.
  • Si votre carreau mesure 15x 15cm, l’épaisseur sera d’au moins 8 mm.
  • Si votre carreau mesure 30 x 30 cm, l’épaisseur sera d’au moins 10 mm.
  • Si votre carreau mesure 60 x 60 cm, l’épaisseur sera d’au moins 12 mm.

Faites attention lorsque vous posez un carrelage au sol, dans ce cas les carreaux vont devoir supporter des poids importants. C’est particulièrement vrai quand il s’agit d’espaces de stockage ou sur les extérieurs comme une terrasse. Dans ces situations, il est recommandé de miser plutôt sur des carreaux présentant une épaisseur comprise entre 15 et 20 mm pour minimiser les risques de rayures et de fissures qui sont alors plus importants.

Concernant le carrelage mural, gardez toujours en tête les valeurs que nous venons de vous transmettre.

Il faut également bien penser que carrelage épais ne signifie pas forcément revêtement résistant. Il est évident par exemple que le matériau rentre également en ligne de compte. À ce titre, un carrelage en grès émaillé présente une meilleure solidité et une résistance à l’humidité et aux chocs plus importante qu’un carrelage en pierre naturelle. Cela est valable même s’il est plus fin en règle générale !

Pourquoi et quand opter pour un carrelage fin ?

Les carreaux fins présentent certains atouts : ils offrent un bel aspect soigné et très esthétique. C’est pour cette raison qu’ils restent en haut de l’affiche concernant la déco d’intérieur. Il ne faut pas penser que carreaux fins riment avec défaut de qualité, bien au contraire. Ils peuvent être présents également dans des formats XXL, pour offrir un côté encore plus contemporain et élégant à vos pièces.

Il faut cependant savoir que si leur pose est tout à fait possible en tant que revêtement de sol, ils restent plus adaptés à une pose murale. Vous offrez ainsi à votre crédence de cuisine, votre paroi de douche ou parement de baignoire, un côté très design. De plus, vous jouez avec les teintes, les matériaux et les motifs pour des compositions personnalisées et très esthétiques.

Un autre atout présenté par les carreaux fins ou très fins réside dans le fait qu’il se pose facilement et rapidement. Il est même possible de l’utiliser pour recouvrir un revêtement déjà en carrelage sur le sol. Il faut cependant que cette surface carrelée soit parfaitement droite, régulière et plane. Du fait que les travaux à entreprendre sont moins longs, ils demandent également un peu moins de dépenses.

Pourquoi et quand choisir un carrelage épais ?

Le carrelage épais présente forcément une résistance supérieure à celle du carrelage fin. Il est alors nécessaire dans les revêtements conçus pour l’extérieur ou si jamais il doit supporter des charges très lourdes.

Il ne faut cependant pas tenir compte que de l’épaisseur des carreaux, mais également des caractéristiques techniques. Il faut savoir en effet qu’un carrelage en argile, en terre cuite ou en pierre naturelle peut être très fragile même si son épaisseur est importante. Pour connaitre les performances de vos carreaux, il est préférable de se baser sur les normes :

  • Le classement UPEC : il détermine l’usure au piétinement et à la marche et la résistance à l’eau, au poinçonnement et aux produits chimiques.
  • Le classement PEI : il concerne les carreaux émaillés et mesure leur résistance à l’abrasion.
  • Les normes R et ABC : elles déterminent les performances antidérapantes des carreaux et leur résistance à la glissance.
  • Les normes de résistance à la glissance pieds nus et pieds chaussés.

Le carrelage épais permet d’assurer une résistance, une sécurité et une longévité plus importantes. Ils sont utilisés dans différentes circonstances : par exemple des carreaux de 2 cm d’épaisseur peuvent être posés sur du béton, du gravier ou une pelouse directement. Il est également possible de placer des plots pour faire passer des câbles ou des tuyaux sous le sol. Certains carreaux peuvent être posés au sol sans utiliser de joints pour carrelages et de mortier colle.

Le choix du carrelage en grès cérame est le plus répandu. En effet, il s’adapte parfaitement aux conditions présentées par les extérieurs et il présente une grande variété de styles et de décors. Il présente également un autre atout : il imite parfaitement certains autres matériaux et revêtements sans en avoir les inconvénients. C’est le cas des imitations béton, pierre ou parquet.

La colle pour carrelage : un critère également important

Afin de déterminer l’épaisseur de votre carrelage, il faut tenir compte de l’épaisseur du mortier colle, c’est un élément qui est également déterminant. Plus les carreaux sont grands, plus il est nécessaire de mettre une couche épaisse de colle, car ils sont forcément plus lourds. La quantité de colle est également déterminée par la nature et le type de carrelage.

Il faut savoir que dans toutes les situations, l’épaisseur de la colle ne doit pas être supérieure à 10 mm, dans le cas contraire, les carreaux peuvent se décoller.

Quelques repères principaux à ne pas oublier

  • Le critère crucial dans le choix de vos carreaux et de leur épaisseur reste le rapport entre la taille de ces derniers et leur épaisseur. Il est en effet nécessaire de se conformer à l’équilibre entre les deux.
  • Les carreaux fins offrent un joli rendu, ils habillent facilement vos murs à l’intérieur, ils sont simples et rapides à poser et ils conviennent parfaitement à la rénovation.
  • Les carreaux épais sont privilégiés à l’extérieur puisqu’ils sont plus résistants.
  • N’oubliez pas de tenir compte de l’épaisseur de la colle.
  • Pour une pose durable et irréprochable, vous pouvez faire appel à un carreleur si vous n’êtes pas aguerris à ce type de travaux.
Deco et Ambiances

790

Aucun commentaire à «Comment choisir l’épaisseur de son carrelage ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires