Filtre anti-calcaire : à faire et à éviter

Un bon système de filtrage est indispensable pour toute maison située dans une région où il y a une forte concentration de calcaire dans l’eau. On retrouve sur le marché plusieurs types d’appareils de filtrage anti-calcaire. Toutefois, avant d’installer un système de filtrage, quelques connaissances pratiques sont indispensables afin de savoir ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter. C’est ce que nous vous proposons dans cet article.

Image Calcaire Filtre
© istock

Pourquoi choisir un filtre à charbon actif ?

Opter pour un système de filtrage doté d'une cartouche à charbon actif présente de sérieux avantages pour la santé. Ce filtre est à compléter avec un filtre anti-calcaire pour préserver la longévité de vos appareils électroménagers. En effet, le charbon actif est très efficace non seulement pour éliminer les gros métaux, mais également contre les matières organiques.

Les filtres à charbon actif sont très légers et les éléments carbonisés dont ils sont constitués sont microporeux. Cela permet de traiter le goût de l'eau tout en éliminant les mauvaises odeurs. Dans les usines ou autres unités de traitement de l'eau, c'est le chlore qui est utilisé comme désinfectant et décolorant. Cet oxydant très actif laisse souvent une odeur désagréable dans l'eau ou altère son goût. Le filtre anti-calcaire combiné au charbon actif est efficace contre ce désagrément.

De plus, les filtres à charbon actif sont très efficaces pour éliminer les pesticides qui peuvent se retrouver dans l'eau potable jusqu'à 85 % environ. Les systèmes de filtration comme les osmoseurs sont équipés de filtres à charbon qui protègent leur membrane contre le chlore et le calcaire.

alt = filtre anti-calcaire
© istock

Pouvez-vous opter pour le filtre magnétique ?

Ce type de filtre anti-calcaire et anti-tartre est facile à utiliser. Il est recommandé par un grand nombre de ménages qui l'ont déjà adopté pour le traitement de l'eau dure. Notons que ce système de filtrage est écologique, car son utilisation n'augmente pas votre consommation d'eau et son traitement ne nécessite pas de sel.

Le filtre anti-calcaire magnétique est très peu encombrant et son installation est facile. Une fois installé sur votre canalisation, il soumet l'eau à un fort champ magnétique puis empêche les carbonates de calcium qui y sont présents de se cristalliser. Le mode de fonctionnement de cet anti-tartre magnétique réduit l'entartage de vos canalisations, appareils électroménagers, robinets, pompes ou chauffe-eau.

Il rend également facile le nettoyage de tous vos équipements sanitaires (comme l'évier, la douche, la baignoire, le lavabo, le bidet, les toilettes…). Les filtres magnétiques ont un effet de traitement instantané qui ne modifie pas la chimie de l'eau. Ils n'ont besoin d'aucun apport énergétique extérieur, sont sans frais de fonctionnement, de maintenance. De plus, ils sont fiables avec une durabilité estimée à plus d'un siècle.

L'eau dure traitée magnétiquement conserve et transmet toutes ses propriétés, ainsi la qualité de l'eau est préservée pour la santé. Les champs magnétiques auront par contre un effet limité sur le calcaire existant.

Pour un effet curatif vous pouvez utiliser les anti calcaires électrostatiques (fonctionnent aussi sans électricité) qui agiront sur les cristallisations déjà présentes. Ainsi, à long terme, ils procèdent par leur action sur l'eau au nettoyage des résistances, des échangeurs, du chauffe-eau et même des canalisations.

Pourquoi faut-il éviter le filtre polyphosphate ?

Les systèmes de filtration à cristaux de polyphosphates empêchent la cristallisation des minéraux dans l'eau, surtout le calcaire. Cependant, si son usage sous la DJA (dose journalière admissible) peut être toléré par l'organisme, il n'est pas sans danger pour l'homme. Il est important de savoir que les cristaux de polyphosphates contrarient la digestion et occasionnent des troubles digestifs, car ils bloquent l'action de plusieurs enzymes.

Il faut surtout éviter l'utilisation de ce type de filtre anti-calcaire parce qu'une consommation fréquente ou conséquente du polyphosphate peut entraîner des dysfonctionnements du métabolisme humain. Chez les enfants, cela peut se traduire par une hyperactivité. Même s'il est nécessaire pour le bon fonctionnement de l'organisme et pour la croissance des enfants, ils causent de graves troubles de comportement en excès.

Pour un usage industriel où l'eau n'est pas traitée pour la consommation, les filtres à cristaux de polyphosphates peuvent être utilisés. Pour un usage domestique ou familial, il est déconseillé d'avoir recours à ce système de filtrage. Le polyphosphate est un produit dont la dangerosité pour la santé a été mise en évidence. En 2019, l'EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) a revu le taux du DJA à la baisse. Cette réduction est due à la possibilité qu'une personne a d'accumuler un taux élevé de polyphosphate par la consommation de plusieurs aliments.

Comment installer un filtre anti-calcaire chez soi ?

Avoir recours à un professionnel pour l'installation de votre filtre est un gage d'efficacité et de service fiable. Toutefois, si votre budget est assez limité et que vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez l'installer vous-même. Pour réussir votre installation, il vous faut : stylo-feutre, niveau à bulle, marteau, clé plate, des clés de serrage spéciales et une clé à molette. Il faut aussi prévoir une visseuse-dévisseuse, une perceuse, une pince pour cheville, le foret à béton et un tournevis à lame cruciforme.

L'installation d'un filtre anti-calcaire est facile et se fait généralement en trois étapes. Installez premièrement la platine. Ensuite, posez la tête du filtre et faites le raccordement. À présent, montez les bols de résine et de filtration. Votre système de filtrage est enfin prêt pour l'usage. Précisons que la maintenance du filtre ne demande pas forcément les services d'un expert en plomberie. Elle est tout aussi facile que son installation, car il vous suffit, un an après son installation, de changer sa cartouche.

alt = plombier installation filtre
© istock

Comment bien choisir mon filtre anti-calcaire ?

Trois critères sont à prendre en compte. Il faut choisir un filtre dont les capacités de traitement seront adaptées en fonction du volume d'eau à traiter. Le prix du filtre est le deuxième élément à prendre en compte et il dépend aussi de la capacité de traitement. Enfin, si vous avez fait appel à un professionnel, vous devez également prendre en charge ses honoraires. Il existe donc d'autres alternatives à l'adoucisseur d'eau qui, pour réduire le calcaire, va supprimer en partie les minéraux, demande plus d'entretien, ne permet pas de boire l'eau traitée, engendre une corrosion des matériaux et un déversement d'eau polluée dans l'environnement...

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Filtre anti-calcaire : à faire et à éviter»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires