Maison individuelle : comment choisir son constructeur ?

Vous avez envie de plus d’espace et d’un jardin, bien agréable à la belle saison. Autrement dit, vous allez faire construire la maison de vos rêves. Mais, comme il s’agit d’un projet très important à vos yeux, il ne faut pas choisir le constructeur à la légère. Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

Maison Individuelle Choisir Constructeur
© istock

Une compétence à vérifier

Vous ne pouvez pas confier la construction de votre maison à n'importe qui. Vous devez faire appel à un constructeur compétent, qui maîtrise tous les aspects de son métier. Il existe des moyens pour vous assurer de son savoir-faire.

Ainsi, n'hésitez pas à vous renseigner dans votre entourage. Si des membres de la famille ou des amis ont fait appel à un constructeur, et qu'ils ont été satisfaits du résultat, c'est une première garantie pour vous.

Pour mesurer le sérieux d'une entreprise, ne manquez pas non plus de vérifier son inscription au Registre du commerce et des sociétés ou son affiliation à un syndicat professionnel.

Demandez également au constructeur de vous faire visiter des maisons neuves construites par ses soins. Rien ne vous empêche d'ailleurs de vous rendre vous-même sur place et d'inspecter discrètement les lieux.

Il faut aussi vous assurer que le respect des règles de construction est une des préoccupations majeures du professionnel choisi. Prévues notamment par la règlementation européenne, elles sont aujourd'hui plus exigeantes, surtout en matière de consommation énergétique ou d'étanchéité à l'air de la construction.

Choisissez le bon contrat

Contrat Construction Maison Individuelle
© istock

Il faut également veiller à faire construire sa maison par un constructeur qui vous propose un contrat de construction de maison individuelle, ou CCMI, mis en place par une loi adoptée en 1990. C'est en effet le contrat qui présente le plus de garanties pour le propriétaire, qui est aussi, rappelons-le, le maître d'ouvrage.

La première des garanties prévues par ce contrat est la garantie de parfait achèvement. Elle impose au constructeur de faire réparer les éventuelles malfaçons constatées à l'issue de la construction de la maison.

Également mentionnée dans un CCMI, la garantie décennale protège le propriétaire, durant dix ans, de tout défaut de construction pouvant compromettre la solidité du bâtiment.

De leur côté, les éventuels défauts constatés sur des équipements comme les menuiseries ou les robinets, par exemple, sont couverts par la garantie de bon fonctionnement, elle aussi prévue par ce contrat.

On le voit, ce contrat de construction de maison individuelle offre au maître d'ouvrage un ensemble très complet de garanties. En outre, il protège le propriétaire contre tout enchérissement du chantier, les éventuels surcoûts étant pris en charge par le constructeur.

Prenez certaines précautions

Avant de vous décider à faire appel à lui, certains points sont à vérifier avec le constructeur. Demandez-lui ainsi dans quels délais il pense livrer la maison achevée. Ces délais doivent être précisés dans le contrat.

S'ils ne sont pas respectés, le constructeur doit vous verser des pénalités de retard. Vérifiez que leur montant correspond bien à la réglementation. En effet, le Code de la construction et de l'habitat impose, au-delà de 30 jours, des pénalités correspondant à 1/3.000e du prix de la maison par jour de retard. Mais le contrat peut en prévoir de plus importantes.

Vérifiez également la clause relative à votre droit de rétractation. En effet, toujours selon le Code de la construction et de l'habitat, le futur propriétaire dispose d'un délai de dix jours pour changer d'avis et refuser de conclure l'affaire.

Ce délai débute dès la réception du contrat par un courrier recommandé. Enfin, ne manquez pas d'étudier avec attention l'ensemble des documents que doit vous fournir le constructeur, et notamment les plans et la notice technique.

Faites jouer la concurrence

Le dernier point à vérifier est le coût du chantier. Ce n'est pas le moins important, compte tenu du budget très important requis pour la construction d'une maison individuelle. Pour en avoir une idée précise, il faut bien sûr demander un devis.

Bien entendu, il ne faut pas vous fier à une simple offre verbale. Même, et peut-être surtout, si elle est alléchante. Il vaut d'ailleurs mieux prendre le temps de consulter plusieurs devis. Même si leur lecture peut paraître un peu rébarbative, c'est encore la meilleure manière de trouver l'offre répondant le mieux à vos attentes.

Par ailleurs, ne manquez pas de vérifier, dans le CCMI, l'indication du coût final de la maison. Cette mention doit s'y trouver et le constructeur doit en respecter le contenu.

Toujours au sujet du prix de la maison, il faut encore vérifier un autre point. En effet, le contrat doit prévoir un paiement échelonné du chantier. Par exemple, 15 % de la somme sont à verser au début et 15 % à l'achèvement des murs. Il est important de vérifier le respect de ces dispositions.

Deco et Ambiances

597

Aucun commentaire à «Maison individuelle : comment choisir son constructeur ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires