Comment investir sans vous compliquer la vie ?

Investir est un bon moyen de développer son patrimoine ou de se générer d’autres revenus. Cependant, être un investisseur à succès ne s’improvise pas. Si vous ne voulez pas vous compliquer la vie en investissant votre argent, il faut être prudent et réfléchi. Un investissement a toujours une part de risque qu’il faut bien étudier en amont. Il existe également plusieurs façons d’investir et des stratégies à connaître pour réussir. Quels sont les conseils et les astuces à suivre pour investir sans vous compliquer la vie ?

balance en boire avec pile de pièces d'un coté

Décidez du type d'investisseur que vous êtes : passif ou actif

Avant de vous lancer dans n'importe quel type d'investissement, prenez un temps de réflexion pour mûrir vos idées et prendre de bonnes décisions. L'une des premières étapes est de décider quel type d'investisseur vous serez. Vous avez le choix entre devenir un investisseur passif ou actif.

Qu'est-ce qu'un investisseur passif ?

Un investisseur passif est une personne peu ou pas impliquée dans la gestion des actifs dont elle dispose dans son portefeuille d'investissement. Dans la pratique, les investisseurs passifs confient généralement leur argent à un professionnel, un gestionnaire d'actifs ou asset manager en anglais. C'est ce dernier qui s'occupe de la gestion de leur patrimoine et qui effectue les placements nécessaires à leur place.

Le profil d'investisseur passif vous permet donc d'être libéré de toutes les contraintes liées à la gestion de vos actifs. Votre investissement financier ne va donc pas vous prendre beaucoup de temps ni vous compliquer la vie. Néanmoins, vous devez avoir des objectifs et un plan à long terme. Opter pour un investissement passif en SCPI, par exemple, c'est miser sur l'achat et/ou la conservation de ses actifs en vue de dégager des plus-values. Vous pourrez ainsi réaliser des bénéfices après un certain temps. Dans la plupart des cas, il s'agit de plusieurs années.

Quand dit-on que l'on est un investisseur actif ?

On est un investisseur actif lorsque l'on est très impliqué dans la gestion des actifs financiers que l'on a dans son portefeuille. En optant pour le profil d'investisseur actif, vous choisissez d'avoir le contrôle total de votre portefeuille. C'est vous qui décidez d'acheter ou de vendre les actifs qui le composent.

C'est un profil adapté aux investisseurs qui ont une vision à court terme, c'est-à-dire ceux qui souhaitent avoir un rendement dans l'immédiat. Ce profil correspond aussi à plusieurs types d'investissement. La stratégie à adopter dans ce cas consistera à effectuer des changements réguliers de position (achat/vente) en vue d'anticiper les mouvements du marché et d'en tirer des bénéfices. Il faudra toutefois faire des analyses pointues pour minimiser les pertes.

calcul de charge avec la calculatrice

Établissez un budget

Après avoir déterminé votre profil d'investisseur, vous devez définir le budget ou le montant à investir. C'est une grande décision qui nécessite donc une profonde réflexion. Vous devez commencer par dresser un bilan patrimonial.

Qu'est-ce qu'un bilan patrimonial ?

Un bilan patrimonial est une analyse personnelle qui permet d'avoir une vision globale de sa situation financière à l'instant T. Cette étude personnalisée aide à préciser différents aspects et éléments de son patrimoine. Elle permet entre autres de faire le point sur :

  • la situation familiale,
  • la situation fiscale,
  • la situation financière actuelle,
  • les biens immobiliers,
  • les actifs matériels et immatériels,
  • les revenus, les charges, etc.

Le bilan patrimonial est donc un diagnostic clair et précis de votre patrimoine ainsi que de vos revenus. Il vous aidera à définir le montant à investir, mais également à peaufiner une stratégie d'investissement efficace et à effectuer un placement réaliste. Vous pouvez vous faire assister par un expert dans l'élaboration de votre stratégie d'investissement.

Quel montant minimum investir sans se compliquer la vie ?

Le montant que vous pouvez investir dépend de plusieurs paramètres, dont vos objectifs, vos revenus et vos charges ou dépenses. Commencez par répartir vos revenus mensuels en suivant leur utilisation. Réservez environ 50 % pour les besoins courants tels que les primes d'assurances, le carburant, les courses, etc. Une partie de l'autre moitié vous servira à faire face aux dépenses quotidiennes et aux loisirs tels que les sorties. Gardez une petite partie en réserve pour les cas d'imprévus.

Ce n'est qu'à l'issue de cette répartition des dépenses que vous pouvez définir un montant à investir. Le capital que vous souhaitez dédier à l'investissement doit s'adapter à votre mode de vie. Investir ne doit pas vous empêcher de faire face à vos responsabilités et à vos charges ou nuire à votre qualité de vie.

Vous devez aussi tenir compte de vos projets d'avenir, des risques et du rendement souhaité. Généralement, le rendement est élevé lorsque le montant investi au départ est important. Toutefois, vous devez savoir que pour certains types d'investissement, les risques de perte en capital sont élevés et il est conseillé d'investir que la somme que l'on peut se permettre de perdre.

Homme derrière son ordinateur compare des graphiques

Étudiez les différentes options d'investissement

L'étude des différentes options d'investissement disponibles vous aidera à choisir celle qui vous convient le mieux. En d'autres termes, cette analyse vous permettra de choisir dans quoi vous pouvez investir votre argent sans vous compliquer la vie. Il existe plusieurs options d'investissement dont :

  • l'investissement dans les SCPI,
  • la bourse,
  • l'immobilier,
  • les livrets,
  • l'assurance vie,
  • le crowdfunding immobilier,
  • les fonds private equity, etc.

Il y a trois principaux types de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) dans lesquels vous pouvez investir. Vous avez le choix entre les SCPI de rendement, les SCPI de plus-value ou de capitalisation et les SCPI fiscales. En bourse, vous avez la possibilité d'acheter des actions de plusieurs sociétés cotées, d'investir dans des ETF ou dans des obligations. Une action équivaut à une part du capital social de la société, ce qui vous confère le titre d'actionnaire.

L'investissement dans l'immobilier classique peut être dans l'immobilier résidentiel ou professionnel. Cela consiste généralement à acheter, rénover si nécessaire et revendre un bien après un certain temps pour générer des plus-values. Vous pouvez aussi opter pour l'immobilier locatif. Dans ce cas, il ne s'agit pas de revendre le bien immobilier, mais de le mettre en location pour percevoir des loyers.

Pour ce qui concerne l'investissement dans les livrets, vous avez aussi plusieurs choix. Vous pouvez investir votre argent dans le livret A, le livret d'épargne populaire (LEP) ou le livret de développement durable et solidaire. Il est également possible d'opter pour le livret d'épargne entreprise ou bancaire.

Chaque option d'investissement a donc ses caractéristiques et est unique. Il est conseillé d'analyser les points forts, les points faibles et de s'informer sur le mode de fonctionnement de chaque option d'investissement avant de faire un choix. Prêtez surtout attention au couple rentabilité-risque.

Les tendances actuelles du marché correspondent-elles à vos objectifs d'investissement ?

Le marché des investissements est en constante évolution. Quel que soit votre profil d'investisseur, vous devez vous renseigner à propos des tendances actuelles et les comprendre avant de vous lancer. Vérifiez surtout si elles correspondent à vos objectifs en termes d'investissement.

D'après les récentes analyses du marché, l'investissement dans les SCPI, par exemple, reste un moyen quasi sûr de faire fructifier son patrimoine et d'avoir des revenus réguliers. Vous n'aurez pas besoin de le gérer vous-même.

Le rendement avec ces sociétés civiles de placement immobilier est stable et prometteur. Il était d'environ 4,5 % en moyenne en 2022, mais connaît une hausse intéressante en 2023. Le taux moyen de distribution oscille désormais entre 6 et 10 %. Néanmoins, l'investissement en SCPI ne devient rentable qu'après 2 ans, 8 ans ou plus selon la société civile de placement immobilier choisie.

Pour ce qui est des tendances actuelles en bourse, le placement en actions offre une rentabilité moyenne de 8 à 10 % par an. Le ticket d'entrée varie de 50 à 1000 €. Cependant, la volatilité du marché boursier reste un point majeur à considérer. Les fluctuations sont importantes et le risque de perte en capital est élevé. Acheter plusieurs actions et les conserver sur le long terme, 10 ou 15 ans environ, est une astuce pratique pour bénéficier d'un bon rendement.

Depuis un moment, les fonds de private equity s'intéressent beaucoup plus à l'économie durable. Ils investissent dans des entreprises non cotées en bourse, mais dont l'activité a un impact positif sur l'environnement ainsi que la société. Ces entreprises doivent aussi avoir un fort potentiel de croissance à long terme. Les fonds de private equity leur apportent non seulement une aide financière, mais aussi l'expertise nécessaire pour se développer.

Cette tendance vise à maximiser le retour sur investissement et à proposer des opportunités rentables aux investisseurs. Les fonds de private equity ciblent notamment les entreprises de technologie innovante et les sociétés locales en forte croissance. Ils s'intéressent depuis quelque temps aussi aux marchés émergents en proposant de nouvelles opportunités de croissance. Le rendement est de 7 % à 10 %, mais il est possible de réaliser des plus-values qu'après 5 à 10 ans.

deux hommes se font une poignée de main au dessus d'un contrat
© istock

Surveillez régulièrement vos investissements et prenez les mesures qui s'imposent

Même si vous optez pour le profil d'investisseur passif, il est conseillé de surveiller de façon régulière ses investissements. Dans ce cas précis, prêtez attention aux informations que vous fournit votre gestionnaire d'actifs par rapport à votre patrimoine. Vous devez également suivre les actualités du marché pour vous renseigner sur les nouvelles tendances. Cela vous permettra de prendre assez tôt les mesures adéquates pour maximiser vos profits ou éviter une perte en capital importante.

Suivre régulièrement vos investissements et les actualités sur le marché vous permettra également d'avoir de nouvelles idées pour diversifier vos placements. C'est une bonne stratégie pour développer votre patrimoine financier. Diversifier ses placements, c'est éviter de « mettre tous ses œufs dans le même panier ». Vous aurez ainsi plus de chances de réussir votre investissement.

Deco et Ambiances

279

Aucun commentaire à «Comment investir sans vous compliquer la vie ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires