Comment utiliser le sel de déneigement ?

En hiver, l’accumulation de neige et la formation de verglas peuvent perturber la circulation et provoquer des accidents. Pour éviter ces inconvénients, services publics, entreprises et particuliers utilisent du sel de déneigement, un produit spécifique qui fait fondre la neige et empêche la formation de glace. Pour être efficace, ce produit doit être employé de manière correcte.

Sel Déneigement
© istock

Une utilisation préventive

Des composants variés, comme le chlorure de sodium, le chlorure de calcium ou le chlorure de magnésium, peuvent former le sel de déneigement. Tous, à des degrés divers, précipitent la fonte de la neige et empêchent le verglas de se former.

Il existe deux manières d'employer ce produit. On peut d'abord l'utiliser de façon préventive. En le répandant sur la chaussée et les trottoirs avant l'arrivée de la neige, on l'empêche de tenir au sol et on prévient la formation du verglas.

L'essentiel est donc de pouvoir anticiper l'utilisation du stock de sel de déneigement. Une écoute attentive des bulletins météorologiques permettra de choisir le bon moment pour l'utiliser. Grâce à des messages spécifiques, alertant sur l'imminence de chutes de neige dans des régions précises, il est en effet possible de prendre ses dispositions à l'avance.

Cette utilisation préventive des produits de déneigement est la plus rationnelle, notamment en termes de coût. Dans ce cas, en effet, il faut deux fois moins de sel pour dégager routes et trottoirs que si la neige est déjà tombée.

Une action curative

Préparer le terrain

Il n'est pas toujours possible d'anticiper de futures chutes de neige. Quand elles sont là, il faut d'abord surveiller les niveaux de vigilance neige-verglas, afin de ne prendre la route que quand les conditions de circulation le permettent. Ensuite, il faut agir pour les améliorer, mais, cette fois-ci, de manière curative.

Pour donner toute son efficacité au salage, il faut, dans un premier temps, préparer la zone à déneiger. Si la couche de neige est épaisse, il faut commencer par la déblayer. En effet, le sel n'agira qu'en surface.

Muni d'un matériel adapté, il convient donc d'enlever la neige, ce qui permettra en même temps de dégager les principaux accès. Il faudra veiller, durant cette opération, à ne pas bloquer les collecteur d'eau de pluie.

Le salage proprement dit

Les techniques utilisées pour épandre le sel sur la chaussée et les trottoirs dépendent de l'utilisateur. Selon la zone à saler, les particuliers éparpillent souvent le produit à la main ou au moyen d'une pelle.

De leur côté, les services communaux emploient des engins spécifiques. Ces saleuses, ou épandeuses, sont reliées à des tracteurs et peuvent traiter les chaussées concernées.

Il faut veiller à ne pas utiliser trop de sel, la quantité conseillée allant de 10 à 30 grammes par m2. Il faut bien appliquer le sel sur les seules surfaces verglacées. On évite ainsi de le gaspiller et de favoriser le passage dans les égouts des produits chimiques qui se retrouvent parfois dans la composition du sel de déneigement.

Deco et Ambiances

685

Aucun commentaire à «Comment utiliser le sel de déneigement ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires