Comment choisir son chauffage d’appoint pour salle de bain ?

La salle de bain doit être une pièce agréable, propice à la détente. Si elle est mal chauffée, le moment de la toilette deviendra une véritable épreuve. Pour éviter un tel désagrément, il convient d’installer un chauffage d’appoint dans la salle d’eau. Encore faut-il le choisir avec soin.

Chauffage D'appoint Salle De Bain
© istock

Un chauffage sûr

Le critère de la sécurité est le plus important pour un chauffage d'appoint installé dans une salle de bain. On le sait, l'eau et l'électricité ne faisant pas bon ménage, des accidents dramatiques peuvent se produire dans cette pièce.

Aussi faut-il prendre des précautions. Il faut surtout éloigner l'appareil de chauffage de tout point d'eau. Ainsi, le chauffage doit se trouver à plus d'1,20 mètre du lavabo et à plus de 3 mètres de la douche.

Bien entendu, de telles distances ne sont pas faciles à respecter dans une petite salle de bain. Dans ce cas, il faut choisir des appareils de chauffage conçus pour cette pièce.

Comme ils sont protégés contre les projections d'eau, vous pourrez les installer à seulement 60 cm du lavabo ou de la baignoire. Ces appareils doivent répondre à certaines normes et posséder un indice de protection qui vous garantit contre les accidents domestiques.

Des appareils assez puissants, aux nombreuses options

Pour vous sentir bien, au moment de la douche, la pièce doit être suffisamment chauffée. Ce qui suppose la mise en place d'un chauffage assez puissant et dont la chaleur se diffuse rapidement.

La puissance doit être adaptée à la superficie de la salle de bain. Ainsi, pour une pièce de moins de 15 m2, une puissance de chauffe de 1.000 W peut suffire.

Mais la puissance ne fait pas tout. Des options très pratiques peuvent aussi équiper l'appareil de chauffage. Ainsi, l'existence d'une minuterie ou d'un thermostat permet de régler les moments de chauffe à votre convenance.

Avec de telles options, il est même possible de déclencher le chauffage quelques minutes avant votre passage dans la salle de bain. De même, certains dispositifs permettent de régler la vitesse de chauffe. La pièce peut être ainsi chauffée beaucoup plus vite.

Les différents modèles d'appareils de chauffage

Le radiateur à bain d'huile

Ce type de chauffage d'appoint a ses avantages. Il répand une chaleur douce dans la pièce et consomme moins d'énergie, car, du fait de son système à inertie, ce radiateur chauffe la pièce même s'il est éteint.

Un peu encombrant, il n'est pas spécifiquement conçu pour la salle de bain. Par ailleurs, la chaleur dispensée par ce radiateur se diffuse moins vite dans la pièce. En effet, il faut attendre que l'huile qui l'alimente se réchauffe.

Le radiateur à rayonnement

Comme son nom l'indique, ce type de radiateur émet des rayonnements, qui réchauffent la pièce. Il est assez économique et diffuse une chaleur assez douce.

Par contre, elle n'est guère homogène, dans la mesure où les endroits situés près du radiateur reçoivent plus de chaleur que les autres. Par ailleurs, ce radiateur à rayonnement met un peu de temps à monter en puissance.

Enfin, ce chauffage d'appoint n'est pas spécialement fait pour être installé dans une salle de bain.

Le radiateur soufflant

Le radiateur soufflant est une bonne solution si vous voulez que la pièce soit vite chauffée. De plus, c'est un petit appareil léger et maniable, conçu pour être installé dans une salle de bain. Enfin, il ne vous coûtera pas très cher.

Par contre, la soufflerie qui l'anime est bruyante. Il existe cependant des modèles plus discrets. De même, ce petit appareil, assez énergivore, a tendance à remuer l'air et à soulever la poussière.

Radiateur Soufflant Salle De Bain
© istock

Le radiateur convecteur mobile

Ce type de radiateur fonctionne avec une résistance qui chauffe l'air. Ce sont des appareils très légers, dont le prix d'achat est modique.

Pour le reste, ce chauffage d'appoint n'est pas sans inconvénients. En effet, il a tendance à assécher l'air. Par ailleurs, ces appareils n'emmagasinent pas la chaleur. Si bien que, dès qu'ils cessent de fonctionner, on ressent très vite le froid.

Enfin, ces convecteurs ont tendance à consommer beaucoup d'électricité.

Le sèche-serviette électrique

Comme son nom l'indique, ce dispositif vous permet d'abord d'avoir des serviettes sèches. Ce faisant, il contribue à éliminer l'humidité de la pièce.

Mais la chaleur dispensée pour sécher les serviettes chauffe aussi la pièce. Vous faites ainsi d'une pierre deux coups. Ces sèche-serviettes sont pensés pour être posés dans la salle de bain.

Ce sont souvent des dispositifs mobiles, dont le prix est en principe très raisonnable. Ceci étant, le but premier du sèche-serviette n'est pas de chauffer la pièce. Aussi peut-il manquer de puissance. On peut donc lui adjoindre un autre mode de chauffage.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment choisir son chauffage d’appoint pour salle de bain ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires