Comment vernir du bois sans laisser de trace ?

Quand vous souhaitez rénover un meuble en bois, vous avez le choix entre diverses méthodes comme la peinture, la lasure, la résine, le vernis, etc. Si vous avez simplement décidé de vernir votre bois, pour le faire de manière parfaite et sans traces, voici quelques conseils et astuces. 

Vernir Le Bois
© istock

Pourquoi opter pour le verni ?

Le vernis est une alternative à la peinture. Il facilite la rénovation du bois et le protège.

Le rôle de protection du vernis

  • En appliquant un vernis, vous préservez votre bois des chocs et vous le ravivez.
  • Il vous permet de remettre à neuf le bois usé ou vieilli.
  • Il teint votre bois tout en douceur et sans l’endommager.
  • Vous pouvez employer le vernis sur un meuble en bois que vous venez de peindre pour protéger la peinture. Vous choisissez alors un vernis parfaitement incolore.

Les différents types de vernis

  • Les vernis teintés : ils protègent votre meuble, mais surtout ils vous permettent de teinter celui-ci. C’est le cas du vernis noir par exemple.
  • Les vernis incolores : ils préservent le bois et ils peuvent être appliqués directement sur le matériau ou sur une peinture.

Comment choisir son vernis ?

Le choix du vernis est déterminant pour la suite de votre tâche. Il faut qu’il soit simple à poser, mais également qu’il soit adapté au support.

Les vernis polyuréthanes, par exemple, sont fabriqués à base d’huile. Ils offrent une grande résistance, mais ils dégagent une odeur forte et désagréable et il faut les mélanger avec un diluant pour peinture.

Les vernis à base d’eau comme les vernis acryliques sont moins résistants. Ils sèchent rapidement et dégagent moins d’odeur. Ils sont dilués à l’eau.

Les vernis en aérosols sont très simples à utiliser, ils sont prêts à être employés. Il faut cependant ouvrir la pièce en grand, car ils dégagent des effluves très forts qui peuvent être responsables de nausées et d’étourdissements.

Les conditions idéales pour mettre votre vernis

La pièce doit être bien lumineuse et parfaitement aérée. Cela vous permet de bien identifier les traces, les éraflures ou les bulles d’air. L’aération est nécessaire du fait des odeurs dégagées.

Ouvrez la fenêtre en  grand et si vous avez un ventilateur, placez-le à proximité du meuble que vous vernissez. Il vous aidera à supporter les odeurs.

La pièce doit être parfaitement propre. La moindre poussière ou saleté qui viendrait se poser sur la surface gâcherait tout votre travail.

Si vous avez décidé de vernir votre meuble à l’extérieur, choisissez des journées sans vent. Dans le cas contraire, il va déposer des particules sur le vernis avant qu’il ne soit sec.

Faites attention à l’humidité et aux températures : s’il fait trop froid ou trop humide, le vernis ne sèche pas bien et la poussière se colle dessus. S’il fait trop chaud, le vernis forme des bulles d’air, car il sèche trop vite.

Protégez-vous : optez pour des vêtements qui ne risquent rien, qui sont vieux ou déjà salis. Enfilez des gants. Portez des lunettes de protection et un masque.

Préparez votre bois

Il faut commencer par retirer l’ancienne finition : si le bois a déjà été peint, il faut ôter les différentes couches de peinture avec un décapant pour peinture que vous posez au pinceau. Laissez ensuite poser et gratter au couteau à mastic. Retirez les petits résidus avec de l’eau ou de la térébenthine.

Le diluant à peinture est efficace, il s’applique au chiffon en frottant bien le support.

Il est également possible de poncer le meuble pour retirer la finition existante avec un papier de verre et une ponceuse manuelle. Utilisez d’abord un grain moyen à 150 puis un grain fin à 180. Une fois que vous avez poncé, dépoussiérez votre meuble avec un chiffon humide et faites-le avec application. Il ne doit rester aucune poussière pour pouvoir vernir. Vous pouvez également prendre la brosse de votre aspirateur et aspirer avant d’utiliser le chiffon humide.

Aspirez le sol également.

Remplissez les pores du bois : le chêne présente des pores ouverts et il faut le traiter avec un bouche-pore pour que la surface soit parfaitement lisse. Vous utilisez alors une teinte proche de celle du bois ou vous jouez sur les contrastes pour faire ressortir les grains de ce matériau.

Vernir Bois
© istock

Les différentes étapes pour venir votre bois

La préparation du vernis

Ajoutez le diluant avant de mettre la première couche, cela permet ensuite de poser sans problème les couches de vernis pur par la suite.

Application de la deuxième couche

Prenez un pinceau plat ou un applicateur éponge et passez la seconde couche de vernis pur. Il faut que les mouvements soient longs, uniformes et que le passage se fasse dans le sens du bois. Laissez sécher durant 24 heures.

Si vous avez misé sur un vernis aérosol, positionnez-vous bien, il faut être entre 15 et 20 cm de la surface. Vaporisez alors en couche fine et de manière très régulière. Laissez sécher avec soin.

Ponçage de la première couche

Une fois que celle-ci est bien sèche, poncez-la avec un papier de verre à grain 280. Enlevez toutes les traces de poussière avec un chiffon doux et humide. Vous nettoyez le meuble, mais également le sol.

Application de la seconde couche

Prenez un pinceau propre et répétez l’opération, la couche peut être plus épaisse que la première. Laissez ensuite sécher complètement.

Poncez et nettoyez

Comme pour la première couche, poncez le vernis quand il est sec. Procédez ainsi pour chaque couche que vous posez. Vous ne poncez pas la dernière couche que vous ne posez que 48 heures après la précédente.

Ne posez rien sur le bois durant la période comprise entre 48 heures et 6 jours pour qu’il durcisse complètement. Regardez bien les instructions qui figurent sur la boite.

Notre conseil :
  • Si vous mettez de l’eau ou de la sciure humide sur le sol, vous limitez la quantité de poussière en lévitation au moment de vernir.
  • Il faut faire attention à ne pas secouer la boite de vernis, il se formerait alors des bulles d’air.
  • Si vous vivez en milieu humide, choisissez le vernis spécialement adapté.
  • Utilisez du papier de verre uniquement pour poncer entre les couches pour ne pas abimer votre vernis.
  • Le vernis doit être à température ambiante. Pour le réchauffer, placez le contenant dans de l’eau chaude. Froid, il fait des marques et s’étale mal en laissant des traces.
Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment vernir du bois sans laisser de trace ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires