Comment bien utiliser le purin d’ortie au jardin ?

Les jardiniers et maraîchers se tournent de plus en plus vers des modes de culture doux, écologiques et respectueux de la terre. Parmi les produits qu’ils emploient, certains sont fabriqués à base de matières premières organiques recyclées, voire des plantes peu utilisées. C’est le cas du purin d’ortie.

Purin D'ortie
© istock

Qu’est-ce que le purin d’ortie ?

Le purin d’ortie est élaboré à base de plants entiers d’ortie qui sont mis à fermenter dans de l’eau pour obtenir une substance fluide qui peut être utilisée par la suite comme engrais et comme antifongique.

Si cette substance est appelée purin, c’est à cause de son odeur. La fermentation, processus par lequel elle est fabriquée, mène à la décomposition des matières organiques végétales, ce qui, inévitablement, produit une odeur nauséabonde. Toutefois, il ne faut pas s’arrêter à ce détail du purin d’ortie, car ses bienfaits dans le jardin ou le verger sont nombreux et attestés.

Le chercheur suédois Rolf Paterson a mis en évidence en 1981 les bénéfices du purin d'ortie sur les plantes en tant qu’engrais. Il a utilisé cette substance sur des cultures de tomate, de radis, de blé et d’orge et a constaté une différence significative dans la production et la vigueur des plantes comparées à celles qui ont été traitées avec des solutions chimiques traditionnelles de composition équivalente à celle du purin d’ortie.

L’effet fongicide du purin d’ortie a, quant à lui, été démontré par l’Organisation Professionnelle d’Agriculture Biologique en Alsace. L’organisation a prouvé, par des essais rigoureux, permet de diminuer la quantité de cuivre utilisée dans la lutte contre le mildiou de la vigne.

Comment préparer du purin d’ortie ?

La préparation du purin d’ortie est assez simple, mais il faut prendre certaines précautions. D’abord, il faut la préparer dans un endroit isolé et éloigné de votre maison, car la préparation dégage une forte odeur désagréable. Utilisez de préférence un seau en plastique ou en bois, mais surtout pas de récipient métallique. Un grand arrosoir est, par exemple, idéal pour préparer votre purin d’ortie.

Pour l’eau, l’idéal est d’utiliser l’eau de source, mais vous pouvez utiliser l’eau du robinet si elle n’est pas trop chlorée, trop acide ou basique. Faites décanter l’eau du robinet quelques jours avant de l’utiliser si vous n’avez pas d’autre choix.

Pour la cueillette des orties, d’autres précautions doivent être prises, car ces plantes sont urticantes. Munissez-vous de gants de protection et d’un bon sécateur pour une cueillette rapide et sans douleur.

Procédez ensuite par étape :

  • Cueillez les orties avant leur floraison ;
  • Découpez-les en petits fragments ;
  • Dans dix litres d’eau, versez un kilogramme d’orties fraîches sans les tasser pour ne pas ralentir la fermentation ;
  • Recouvrez le seau en laissant une petite ouverture pour l’aération ;
  • Remuez le mélange tous les jours ; et assurez-vous que la température ne descende pas en dessous des 5°C et ne dépasse pas les 25°C ;
  • Patientez jusqu’à ce que la fermentation soit complète. La durée de fermentation varie en fonction de la température et de l’humidité et peut aller de 14 à 21 jours.
  • Vous pouvez arrêter la fermentation lorsque vous voyez qu’il n’y a plus de mousse qui remonte, ni de bulles à la surface ;
  • Filtrez alors le purin avec un tissu. Vous pouvez l’utiliser immédiatement ou le stocker pour plus tard dans un bidon en plastique.
Purin Ortie
© istock

Comment utiliser le purin d’ortie ?

Le purin d’ortie n'est pas seulement utilisé comme engrais. Il est, en effet, aussi très utile comme antifongique, antiparasitaire et anti-insectes, ainsi que comme activateur de compost.

Pour l’utiliser comme engrais

Pour utiliser le purin d’ortie comme engrais pour les plantes du potager ou les arbres du verger, il faut en dissoudre un litre dans huit litres d’eau de pluie ou de source.

Après avoir bien mélangé, vous pouvez utiliser la dilution pour arroser les plantes. Aspergez aux pieds des plants une fois par semaine ou deux fois par mois en fonction de la saison et de la phase de développement, de floraison ou de fructification de la plante.

Le purin d’ortie ne doit plus être utilisé dès que les plantes commencent à fleurir, il est donc principalement utilisé jusqu’au début ou la moitié du printemps.

Pour certaines plantes, comme les légumes racines, la quantité de purin d’ortie ne doit pas dépasser un litre de dilution par mètre carré.

Pour l’utiliser contre les parasites, insectes et maladies cryptogamiques

Le purin d’ortie est aussi efficace contre de nombreuses infestations dans le potager et le jardin. Pour l’utiliser contre ces nuisibles et parasites, il suffit de diluer un litre de purin dans dix litres d’eau de source ou de pluie.

La dilution peut alors être utilisée en vaporisation sur ou sous le feuillage toutes les deux à trois semaines. Pour protéger la plante contre les maladies cryptogamiques, il faut aussi pulvériser à la base et tout autour du pied de la plante.

Pour l’utiliser comme activateur de compost

En étalant du purin d’ortie pur sur la surface de votre compost et en l’aspergeant légèrement d’eau, sa fermentation reprend et catalyse celle du compost qui se dégrade alors plus rapidement.

Deco et Ambiances

597

Aucun commentaire à «Comment bien utiliser le purin d’ortie au jardin ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires