Comment bien utiliser le fumier de cheval au jardin ?

Le fumier de cheval est particulièrement riche en nutriments. C’est un très bon engrais pour les plantes et le potager. Composé de déjections animales, de paille et d’urines, c’est un amendement parfait pour la terre du potager ou pour un compost de qualité.

Brouette pleine de fumier
© istock

Le fumier de cheval

En se décomposant, le fumier de cheval apporte à la terre des minéraux et des oligoéléments. Il crée une couche d’humus qui améliore la structure du sol. Comme il est largement composé de matière sèche, il aère les sols lourds. Il est riche en micro-organismes et en paille ce qui est idéal pour régénérer l’humus. Il stimule l’activité biologique du sol, apporte des matières organiques, est riche en carbone, matières humides, azote et potassium. Il peut être utilisé frais, à moitié mûr ou composté.

Le fumier de cheval à moitié mûr est parfait pour nourrir et pailler les légumes gourmands comme les courges, les tomates, les pommes de terre, les poivrons, les salades, sans oublier les rosiers et les fruitiers. Il est également très bon pour les rosiers. Au contraire, on évite d’en épandre sur les oignons, échalotes ou ail.

Réaliser du compost de fumier de cheval

Pour réaliser un compost de fumier, déposez-le en tas qu’il faudra retourner au moins deux fois à six semaines d’intervalle. Il pourra être utilisé après au moins trois mois. Si le fumier est trop sec, s’il y a trop de paille, vous pouvez arroser le tas.

Retourner le compost de fumier permet à l’ensemble du volume de s’élever en température. Le tas ne doit pas être trop haut car cela limiterait l’efficacité du compostage. L’idéal est de poser le tas de fumier sur un lit de branchage pour que l’air puisse circuler en dessous.

Bon à savoir :
Le fumier peut être recouvert de paille pour éviter que les nutriments soient lavés par la pluie.

Quand utiliser le fumier de cheval ?

Si vous utilisez du fumier de cheval pour la première fois, comptez 3 kg par mètre carré. Par la suite, un kilogramme par mètre carré sera suffisant.

À l’automne, épandez du fumier mi-mûr sur toute la surface du potager. Il n’est pas nécessaire de retourner la terre. Les vers de terre et les micro-organismes vont se charger de décomposer le fumier pour qu’il améliore la structure du sol.
Si le fumier est mûr, il peut être incorporé directement lors du bêchage. Il permet d’améliorer la structure du sol, de l’aérer.

Au printemps, si le fumier est entièrement décomposé, il peut être épandu sur le sol du potager avant les semis ou les plantations. Après une quinzaine de jours, griffez le sol pour l’enterrer légèrement.

La réalisation d’une couche chaude

Lorsqu’il fermente, le fumier de cheval chauffe. Il permet de créer une couche chaude pour les premières cultures. Il suffit d’épandre 40 cm de fumier frais que l’on recouvre d’une vingtaine de centimètres de terre. Le sol peut alors facilement atteindre une température de 25° C pendant quatre à cinq semaines.

Le fumier de cheval peut être toxique

S’il est utilisé trop jeune, le fumier a besoin de beaucoup d’azote pour se décomposer. Il puise cet azote dans le sol qu’il va appauvrir. Pour accélérer le compostage, le fumier de cheval peut être mélangé à des déchets verts provenant du jardin et de la cuisine.

Le fumier frais ne doit pas être enfoui car sa fermentation produit des substances toxiques pour les racines. De plus, une quantité importante d’urine peut être polluante.

Certains chevaux suivent des traitements médicaux, sont vermifugés… Lorsque vous récupérez du fumier de cheval, il est important de le laisser reposer au moins trois semaines avant de l’utiliser, que ce soit dans le compost ou directement au potager.

Où récupérer du fumier de cheval ?

Il est possible de contacter des personnes possédant des chevaux ou des centres équestres. Le fumier est parfois donné. Il est également possible d’acheter du fumier de cheval en sac. Il est déjà composté et prêt à être utilisé.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment bien utiliser le fumier de cheval au jardin ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires