Comment traiter sa piscine au peroxyde d’hydrogène ?

Votre piscine est exposée à de nombreuses pollutions issues de l’environnement pour certaines et introduites par les baigneurs pour d’autres. Pour que l’eau de votre bassin reste propre et saine, vous devez la traiter régulièrement. Parmi les produits les plus utilisés et les plus efficaces dans le traitement des piscines, le peroxyde d’hydrogène. 

Traitement Entretien Piscine
© istock

Le peroxyde d’hydrogène : qu'est-ce que c'est ?

Le peroxyde d’hydrogène ou oxygène actif est une substance dont les molécules sont composées chacune de deux atomes d’hydrogène et de deux atomes d’oxygène. C’est un liquide incolore lorsqu’il est pur, mais le peroxyde d’hydrogène commercialisé est coloré, car il contient des additifs qui le préservent de la décomposition.

Très réactif, le peroxyde d’hydrogène a de nombreuses utilisations, en plus du traitement des piscines, notamment dans le domaine médical où il est utilisé comme antiseptique et incorporé à d’autres produits comme le dentifrice blanchissant ou des solutions pour soigner les gencives. C’est un puissant désinfectant largement utilisé aussi bien sur les plaies que pour désinfecter certains instruments et objets du quotidien comme les lentilles de contact.

En quoi consiste le traitement au peroxyde d’hydrogène

Le traitement d’une piscine au peroxyde d’hydrogène consiste à ajouter ce produit chimique à l’eau pour en éliminer les micro-organismes, les algues et les impuretés.

Lorsqu’il est ajouté à l’eau de la piscine, le peroxyde d’hydrogène se transforme en eau et en oxygène. Ce dernier sature alors l’eau du bassin et oxyde les organismes vivants qui s’y trouvent. C’est le principal mode d’action par lequel le peroxyde d’hydrogène assainit la piscine.

Le mode d’action secondaire du peroxyde d’hydrogène consiste à détruire les particules alimentaires dont se nourrissent les algues et les bactéries qui ne peuvent alors plus proliférer. Grâce au traitement, l’eau devient plus claire et moins odorante.

Les types d’utilisation

Très efficace contre les algues et micro-organismes, le peroxyde d’hydrogène peut être utilisé comme traitement régulier et préventif ou occasionnellement, comme traitement de choc, lorsque les algues et bactéries prolifèrent dans la piscine.

En traitement régulier

La durée d’action du peroxyde d’hydrogène est très courte, il n’agit que les instants suivants son introduction dans l’eau de la piscine. On dit ainsi qu’il n’a pas de pouvoir rémanent. Par conséquent, l’utilisation du peroxyde d’hydrogène comme traitement régulier doit être réservée aux petits bassins dont le volume ne dépasse pas les 30 mètres cubes, qui ne sont pas trop pollués et qui ont une excellente efficacité de filtration.

Si le bassin ne remplit pas ces critères, il est nécessaire d’ajouter, en plus du peroxyde d’hydrogène, un autre produit dont l’action est plus durable comme le PHMB, le chlore ou le brome. Le peroxyde d’hydrogène agit en synergie avec ces autres produits, notamment avec la chloramine qu’il transforme en chlore actif.

En traitement de choc

Si les algues prolifèrent dans le bassin de façon plus ou moins massive, il est possible d’utiliser le peroxyde d’hydrogène comme traitement de choc. Il peut être utilisé même dans une eau verdâtre, surtout s’il est associé au chlore ou à un autre produit désinfectant.

Peroxyde D'hydrogene
© istock

Les avantages du traitement au peroxyde d’hydrogène

Si le peroxyde d’hydrogène est autant utilisé pour le traitement des piscines, c’est pour ses nombreux avantages.

  • Il a une bonne innocuité, ne provoque pas d’allergie ni d’irritation des yeux ou de la peau contrairement au chlore, il est donc idéal pour les piscines dans lesquelles se baignent des personnes sensibles ;
  • Il est écologique et ne provoque aucune pollution ;
  • Il est inerte avec les équipements, il ne provoque donc pas les dégâts que peuvent provoquer d’autres produits, notamment sur les éléments métalliques sensibles à la corrosion ;
  • Son utilisation est compatible avec l’utilisation simultanée d’autres produits dont il catalyse l’action ;
  • Il n’a pas d’impact sur le pH de l’eau du bassin.

Les inconvénients et dangers de ce traitement

Le traitement des piscines avec du peroxyde d’hydrogène a toutefois quelques limites qui ont mené à son interdiction dans le traitement des piscines publiques.

  • Il a souvent besoin d’être associé à un stabilisant et à d’autres produits traitants pour assurer une efficacité sur le long terme ;
  • Il perd en efficacité lorsque les températures sont supérieures à 30 °C ;
  • Il est sensible au pH de l’eau de la piscine qui doit être situé entre 7 et 7,6 pour qu’il puisse être efficace ;
  • Peu adapté aux grands bassins dans lesquels il est peu efficace ;
  • Son action est moins puissante et moins durable que celle du chlore, du brome et du PHMB ;
  • Son coût est assez élevé comparé à celui des autres produits pour le traitement de piscines :
  • Son activité courte et son efficacité moindre que celle des autres produits peut induire les utilisateurs en erreur qui croient leur piscine totalement désinfectée après l’utilisation de ce produit.

Où se procurer du peroxyde d’hydrogène pour traiter sa piscine ?

Le peroxyde d’hydrogène est moins facile à acheter que d’autres produits comme le chlore ou le brome. Il est toutefois possible d’en trouver dans certaines drogueries, magasins de bricolage et même des supermarchés. Il faut néanmoins savoir qu’il n’est pas toujours garanti d’en trouver en continu tout au long de l’année, tant l’approvisionnement est irrégulier.

Les piscinistes proposent à la vente du peroxyde d’hydrogène sous l’appellation d’oxygène actif liquide, mais chez eux non plus, l’approvisionnement n’est pas régulier.

Pour trouver du peroxyde d’hydrogène, il est aussi possible d’en chercher auprès des grossistes spécialisés en produits de salons de coiffure ou en produits d’entretien, ou encore, sur certaines boutiques en ligne.

Deco et Ambiances

597

Aucun commentaire à «Comment traiter sa piscine au peroxyde d’hydrogène ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires