Semer du gazon : les étapes pour une pelouse de qualité

Une belle pelouse ajoute beaucoup de charme à tout jardin ou terrain, elle procure verdure et fraîcheur tout en améliorant l’aspect esthétique de ces espaces. Le gazon peut être posé, mais il peut aussi être semé, ce qui est bien plus facile qu’on ne le croit. Pour réussir le semis, il faut choisir le bon gazon, la bonne période et utiliser les bonnes méthodes.

Voici, dans cet article, nos conseils de jardinage pour réussir le semis de votre gazon.

Semer Gazon
© istock

Quand semer la pelouse ?

Pour obtenir un beau gazon, il faut un sol chaud, idéalement entre 14 et 25 degrés. C’est ainsi qu’il est préférable de semer la pelouse en automne ou au printemps. Si vous optez pour l’automne, faites le plutôt au début de la saison, tant que le sol est encore assez chaud.

Même si le semis du gazon se déroule exactement de la même façon au printemps, l’idéal est de le faire en automne. Cette saison présente, en effet, de nombreux avantages. En plus du sol encore chaud, le semis en automne a le temps de se développer avant les gelées de l’hiver. Les précipitations fréquentes de cette saison sont aussi un avantage, car elles permettent d’arroser moins souvent la pelouse.

Pour le sud de la France, où les automnes sont précocement chauds, il est préférable de semer le gazon au printemps.

Comment planter du gazon ?

Pour avoir une belle pelouse, il faut choisir un type de gazon adapté à votre région, utiliser les bons outils et les bonnes méthodes.

Quel type de gazon choisir ?

Le choix du type de gazon à semer dépend de l’usage auquel est destinée la pelouse. Certaines variétés de gazon sont plus résistantes, mais nécessitent plus d’entretien, alors que d’autres sont plus rustiques et ne supportent pas le piétinement.

Une pelouse pour le sport

Elle doit être résistante pour ne pas être abîmée par le piétinement. Elle est donc composée de variétés de gazon résistantes comme le ray grass et le pâturin des prés.

Une pelouse pour la détente

Utilisée pour s’y allonger, y pique-niquer ou jouer, elle doit supporter la présence d’animaux et les intenses piétinements. Pour une telle pelouse, il faut semer un gazon composé d’un mélange de ray grass, de pâturin et de fétuque traçante.

Une pelouse ornementale

Elle a un rôle purement ornemental et ne doit pas être piétinée. Ce type de pelouses est composé de pâturin des prés, de fétuques traçantes et d'agrostide.

Le matériel nécessaire

Avant de commencer le semis proprement dit, vous devez préparer le sol. Pour ce faire, vous devez vous équiper d’une bêche pour labourer le terrain et bien retourner la terre. Cette tâche peut aussi être réalisée avec un motoculteur si le terrain est grand.

Pour égaliser le terrain, vous aurez besoin d’un râteau ou d’un rouleau à gazon. Ce dernier servira aussi à tasser et égaliser le terrain après le semis.

Vous pouvez semer vos semences de gazon à la main, mais si le terrain est vaste, équipez-vous d’un épandeur.

Pensez aussi à préparer les moyens d’arrosage, tuyau, système d’arrosage automatique ou arrosoir, car il faut arroser immédiatement après avoir semé.

La préparation du terrain

Pour que le semis prenne, le terrain doit être convenablement préparé, surtout si c’est une première pelouse.

Labourer le terrain

Commencez par tracer les limites de la future pelouse, puis labourez le sol sur une profondeur de 20 centimètres à l’aide d’une bêche ou d’un motoculteur si le terrain est trop vaste. Retirez toutes les pierres et supprimez les mauvaises herbes en tâchant de bien les enlever avec leurs racines. Améliorez encore le terrain en cassant toutes les mottes pour ameublir parfaitement la terre.

Améliorer la qualité du sol

La terre peut avoir besoin d’être améliorée. Il faut alors lui apporter du compost, du terreau, de l’humus ou du fumier, car le gazon aime les sols riches, mais légers. Incorporez ces engrais en griffant le sol avec un râteau.

Patientez quelques temps avant de semer votre gazon pour laisser le temps aux graines ou racines de mauvaises herbes de repousser pour que vous puissiez les éliminer définitivement. Votre sol sera alors prêt pour accueillir une belle pelouse qui ne souffrira pas de concurrence.

Niveler et tasser le sol

Il faut ensuite ratisser le sol avec un balai à gazon ou un râteau pour enlever les derniers cailloux et niveler parfaitement le terrain. Ratissez dans le sens de la largeur puis dans le sens de la longueur pour un résultat parfait.

Tassez ensuite le sol avec un rouleau à gazon ou avec des planchettes. Faites-le de préférence par temps sec pour un meilleur résultat. Cette opération est nécessaire, car les graines de gazon aiment les terrains fermes.

Semer le gazon

Lorsque le terrain est prêt, vous pouvez repasser le balai à gazon une dernière fois et gratter la surface pour que les graines s’incrustent mieux au sol et ne soient pas emportées par le vent.

Calculez la surface du terrain à semer et pesez la quantité nécessaire de graines. Celle-ci est indiquée sur l’emballage en grammes par mètre carré à semer.

Brassez le mélange de graines pour l’homogénéiser et semez à la main ou en utilisant un semoir. Il faut garder à l’esprit que pour avoir une pelouse homogène, il faut semer en deux passages en croix.

Pour finir, grattez le terrain avec un râteau pour bien enfouir les graines dans le sol.

Semer Pelouse
© istock

Ce qu'il faut faire après un semis

La future pelouse a besoin de soins avant même que les graines ne germent.

L’arrosage

Le premier soin à apporter à la pelouse est l’arrosage. Celui-ci peut être fait à l’arrosoir ou avec le système d’arrosage destiné à arroser la pelouse quand elle aura poussé. Il faut arroser souvent, mais pas abondamment, pour ne pas créer de flaques d’eau.

Lutter contre les mauvaises herbes

C’est à ce moment aussi qu’il faut commencer à surveiller l’apparition de mauvaises herbes. Arrachez-les à la main ou au couteau à désherber en faisant attention à ne pas abîmer le terrain.

Le roulage

Le roulage consiste à passer un rouleau à gazon sur toute la pelouse dès que celle-ci atteint une hauteur de 5 centimètres. Cette opération a pour but d’aider les racines du gazon à mieux s’implanter dans le sol. Faites-le de préférence par temps sec.

La première tonte

La pelouse doit être tondue pour la première fois lorsqu’elle atteint une hauteur de 8 à 10 centimètres. Il faut régler la hauteur de coupe à 4 ou 5 centimètres au moins pour permettre au gazon de poursuivre son enracinement.

L'entretien de votre gazon

L’entretien du gazon doit être régulier et consiste principalement à refaire les premiers soins déjà apportés après le semis.

La pelouse doit être tondue dès qu’elle dépasse les 8 ou 10 centimètres de hauteur en été et moins pendant les autres saisons.

Il faut aussi arroser régulièrement la pelouse, mais sans l’inonder, l’aérer en perçant des petits trous sur toute sa surface et lutter continuellement contre les mauvaises herbes.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Semer du gazon : les étapes pour une pelouse de qualité»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires