Repeindre un mur quand la peinture est écaillée : nos conseils

Vous avez envie de repeindre une pièce, mais le mur n’est plus lisse depuis bien longtemps et la peinture est écaillée. Cet état peut venir de plusieurs raisons et c’est une situation courante. Pas de panique, repeindre est possible si vous savez parfaitement vous y prendre, suivez nos conseils !

Peinture écaillée
© istock

Peinture écaillée : quelles en sont les raisons ?

Les raisons qui mènent à cette situation sont diverses, il faut cependant les identifier pour régler le problème avant de repeindre. Sinon, vos efforts ne serviraient à rien.

Si votre peinture est ancienne, elle s’écaille par le biais de temps qui passe et sous l’effet de son vieillissement. Il suffit de réparer le mur et de le repeindre correctement.

Si la peinture est plus récente, cet état est peut-être dû à un problème d’humidité dans la pièce. C’est la situation la plus courante dans la salle de bain ou la cuisine par exemple. Cela peut venir également d’une cloison qui n’est pas saine ou de joints de carrelage très abimés. Dans ces situations, il est nécessaire de régler le problème, avant de vous lancer dans vos travaux, pour éviter de perdre du temps et de l’argent.

Si le mur est fissuré par exemple, surtout si c’est au niveau de la baignoire ou de la douche, dans ce cas, la peinture n’est plus en mesure de tenir.

Il existe d’autres raisons qui peuvent être à l’origine d’une peinture qui s’écaille :

La qualité de la peinture : elle est parfois la cause de cet endommagement de la peinture. Si vous aviez mis une peinture premier prix, celle-ci est moins résistante et elle s’abime plus facilement et plus rapidement. De plus, elle nécessite plus de quantité puisqu’elle est moins couvrante qu’une peinture présentant une qualité supérieure. Alors même si elle est plus chère à l’achat, elle nécessite moins de couches lors de l’application et c’est donc un critère déterminant.

Une mauvaise préparation du support : si vous avez mal préparé votre mur, la peinture peut ne pas tenir correctement et durablement. C’est le cas si le mur n’a pas été bien nettoyé et réparé avec l’enduit de rebouchage et de lissage. Dans ce cas, la peinture va s’écailler très facilement.

Une incompatibilité entre le support et la peinture appliquée : si la peinture ne correspond pas à la nature du support, elle va forcément s’abimer plus vite.

Comment préparer votre support ?

Pour repeindre votre mur, il faut également prendre en compte la nature de la peinture : acrylique, glycéro ou à l’huile.

Notre conseil :
Repeignez toujours la totalité du mur, car sa teinte peut changer au fil des années et la différence serait visible. C’est une précaution à prendre si vous optez pour la même couleur.

Voici les étapes pour préparer votre mur de manière générale :

  • Nettoyez d’abord la surface ;
  • Rebouchez bien les trous ;
  • Passez un enduit de lissage en respectant les temps de séchage ;
  • Optez pour une peinture de qualité.

Pour une peinture acrylique écaillée

On fait la différence entre un mur à la peinture légèrement écaillée et un mur qui est plus endommagé. Le traitement ne sera effectivement pas le même dans ces deux situations.

Si l’écaillement est léger

Brossez et poncez la surface écaillée avec du papier de verre grain moyen pour décoller les écailles. Si cette situation provient d’un problème d’humidité, mettez un durcisseur ou un fixateur.

Poncez entièrement la surface s’il s’agit d’une peinture à la finition satinée ou laquée. Il faut casser le film protecteur pour une meilleure adhérence. Nettoyez ensuite avec un chiffon doux.

Passez ensuite la sous-couche adaptée et appliquez deux couches de peinture.

Si l’écaillement de la peinture est profond

Brossez et poncez la surface écaillée avec un papier de verre grain moyen de manière à décoller les écailles. Vous pouvez ensuite obtenir une surface lisse grâce à l’emploi d’un enduit de lissage. Vous l’appliquez à la spatule sans en mettre beaucoup.

Poncez le reste du mur et passez une sous-couche et deux couches de peinture.

Pour une peinture Glycéro écaillée

Votre mur est déjà peint avec une peinture glycéro, il faut d’abord la poncer. C’est le cas notamment si vous mettez une peinture acrylique sur une peinture glycéro. Il faut donc faire attention à la nature de la peinture déjà présente. Pour vous assurer du type de peinture, si en ponçant elle part en poussière, c’est une peinture acrylique, si elle part en morceaux alors, c’est une glycéro.

Si vous avez décidé de poser une peinture acrylique, enlevez le premier revêtement. Pour cela vous utilisez un solvant ou vous procédez à un décapage thermique avec un décapeur que vous louez. Les deux permettent de ramollir la peinture et ensuite, elle s’enlève facilement en la frottant avec une spatule.

Ensuite, poncez avec un grain moyen et nettoyez avec un chiffon doux. Passez une sous-couche sur le mur et ensuite deux couches de peinture au moins.

Quelques petites astuces supplémentaires

Votre mur est réellement endommagé, il est préférable de prévoir une deuxième couche d’enduit de lissage. Appliquez-le avec soin, cela vous évite de devoir recommencer quelques mois après votre peinture. Prenez votre temps et passez si besoin une deuxième couche d’enduit.

Avant de dépoussiérer, attendez que l’enduit soit parfaitement sec.

Si vous souhaitez que ce soit plus pratique, adoptez un enduit prêt à l’emploi. Il est parfait pour les petites surfaces. Il est plus coûteux, mais c’est un produit gain de temps.

Notre conseil :
Ne faites pas l’impasse sur la sous-couche si vous souhaitez un résultat durable. La peinture tient mieux par la suite.

Faites votre choix avec beaucoup de soin quant à la sous-couche et à la peinture. Ces deux produits doivent être de la meilleure qualité possible pour obtenir un résultat agréable et pour la durabilité de vos travaux. Il est parfois préférable d’attendre un peu pour avoir le budget nécessaire. Vous faites de toute façon, une économie sur le long terme, puisque vous ne serez pas obligé de repeindre sans cesse vos murs.

Deco et Ambiances

784

Aucun commentaire à «Repeindre un mur quand la peinture est écaillée : nos conseils»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires