7 astuces pour réparer des fissures sur un sol en béton

Votre dalle en béton présente des fissures et vous souhaitez y remédier ? Avant même de commencer, il faut comprendre pourquoi celle-ci est fissurée, pour ensuite savoir comment agir et réunir le matériel nécessaire. Si vous avez peur de vous lancer, suivez avec attention nos 7 astuces qui devraient vous venir en aide.

Sol En Béton Fissuré
© istock

L’observation de la fissure

Il faut absolument essayer de définir la nature de la fissure qui abime votre dalle de béton. Cette étape indispensable vous permet de déterminer si celle-ci est réparable ou pas. C’est aussi la solution pour choisir la bonne méthode.

La fissure en faïençage

Ce défaut est seulement superficiel et jamais structurel. Elle se reconnait à sa petite longueur et elle présente un maillage irrégulier à la surface du béton.

Les microfissures

Les microfissures se présentent plutôt sous la forme de fentes relativement fines. La largeur de ces dernières n’excède pas en principe 0.2 mm. Ces crevasses peuvent être structurelles si elles traversent le béton.

Les fissures

Les fissures sont plus étendues et plus visibles que les microfissures même si elles leur ressemblent beaucoup. La largeur de ce type de fissures est généralement située entre 0.2 et 2 mm et elles sont structurelles dans certains cas.

Les lézardes ou les crevasses

Les lézardes et les crevasses sont celles qui doivent alarmer, la largeur est supérieure à 2 mm et elles sont traversantes. La plupart du temps, elles sont structurelles.

Découvrir la cause des fissures

Les fissures peuvent apparaitre à différents moments, cela dépend essentiellement de leur cause et de leur nature. Certaines apparaissent de manière précoce alors que d’autres apparaissent longtemps après que la dalle a été réalisée. Cela peut prendre des années avant qu’elles n’apparaissent, c’est notamment le cas des fissures tardives.

La première chose à faire est de déterminer les causes de ces fissures, et celles-ci peuvent être multiples :

  • Un béton de mauvaise qualité : c’est le cas quand il a reçu trop d’eau ou quand le dosage de ciment n’était pas le bon.
  • Un problème de réalisation : le béton a été réalisé sous la pluie ou durant de fortes chaleurs.
  • Un souci lié au sol: tassement, surcharge, choc thermique, mouvement de terrain, etc.
  • Un problème lié à la mise en place de la dalle comme un béton sans armature avec une épaisseur insuffisante ou l’absence de joint de dilatation, ou encore un mauvais positionnement de ces derniers, etc.

La surveillance de son évolution

Si vous ne parvenez pas à déterminer l’origine de la crevasse et si vous souhaitez suivre sa progression, il est préférable alors de poser une jauge à fissure que vous contrôlez une fois par mois. Si celle-ci ne change pas, lancez-vous dans sa réparation sans hésiter.

En revanche, si la fissure change, on dit alors qu’elle est active, il faut en trouver la cause. Dans le cas contraire, elle réapparaitra aussitôt. Le mieux reste de s’adresser à un professionnel dans ce cas de figure.

La réparation de la fissure superficielle

Si vous constatez l’apparition de fissures de faïençage, sachez que c’est un problème sans conséquence et que la solidité de l’ouvrage n’est pas atteinte. Vous disposez alors de deux méthodes :

  • Couler un ragréage autonivelant qui va masquer ce défaut esthétique.
  • Poser un revêtement de sol qui cachera ces imperfections.

Le comblement de la microfissure

Si vous remarquez des microfissures et que vous êtes certain qu’elles ne sont pas structurelles, vous allez pouvoir les masquer assez facilement. Vous devez simplement préparer un mortier de réparation.

Ouvrez les fentes avec une scie radiale sur quelques centimètres de profondeur. Retirez les débris qui se trouvent dans la fissure et versez un peu d’eau dans cette dernière afin de l’humidifier légèrement. Cette brèche est ensuite comblée avec un mortier de réparation.

La résine : son utilisation

Une autre manière de masquer les fissures qui ne sont pas évolutives est de les combler avec de la résine. Vous procédez comme avec le mortier de réparation en ouvrant la fissure avec une scie radiale et en éliminant les débris.

  • Faites des incisions perpendiculaires à la fissure à raison d’une incision tous les 25 cm.
  • La rainure mesure 10 cm de long environ.
  • Après avoir nettoyé les entailles, placez des tiges métalliques ou des crochets d’ancrage.
  • Bouchez alors tous les trous restants avec la résine époxy qui a pour but de colmater les irrégularités et d’assurer l’étanchéité parfaite.

Pour renforcer cet ouvrage, il faut alors procéder par injection afin que la résine s’infiltre profondément dans la dalle. Pour cela il faut percer le sol le long de la fissure et combler les trous avec  la résine. Si vous souhaitez masquer ces réparations, vous placez du sablon silice sec sur la résine quand celle-ci n’est pas encore sèche.

Grâce à cette opération, vous améliorez l’adhésion des dalles à la résine. Une fois que le chantier est sec, vous balayez le sable en excès afin de terminer vos travaux.

Le traitement des fissures actives

Si la dalle présente des fissures actives ou des fissures structurelles en évolution, les réparations évoquées précédemment sont insuffisantes. Le mortier et la résine ne peuvent pas venir à bout du problème.  Dans ce cas, le recours à un professionnel du bâtiment est indispensable, il va examiner votre ouvrage, déterminer la cause des brèches et vous proposer des solutions qui sont durables dans le temps.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «7 astuces pour réparer des fissures sur un sol en béton»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires