Comment rénover une fenêtre en bois ?

Sauf si vraiment elles sont très endommagées, les fenêtres en bois peuvent généralement être rénovées assez facilement. Vous pouvez combler les manques ou consolider les assemblages abimés assez facilement. Une fois que vous l’avez bien réparée, la menuiserie peut alors durer quelques années supplémentaires sans problème.

Rénover Fenêtre En Bois
© istock

Pourquoi réparer votre fenêtre en bois ?

Même si vous entretenez régulièrement votre fenêtre en bois, elle s’abime forcément à cause des intempéries, mais également des variations de température. Cela entraine un développement de moisissures, des gonflements et les insectes xylophages peuvent envahir vos menuiseries en cas d’humidité importante.

Sur ce type de fenêtre à l’anglaise, c’est-à-dire ouvrant sur l’extérieur, il n’est pas rare que le bas des montants, la goutte d’eau et l’appui soient endommagés. C’est le cas le plus souvent. Les infiltrations d’eau ne font qu’aggraver la situation en élargissant encore les trous et fentes dès que les gelées apparaissent. Il faut intervenir le plus rapidement possible et de préférence durant le printemps ou l’été.

Les différentes réparations : nos conseils

  • Quand vous travaillez de l’intérieur, n’oubliez pas de mettre une bâche sous les vantaux que vous avez dégondés, pour récupérer les salissures. Il faut en effet enlever la peinture qui est effritée ou cloquée, ainsi que les autres aspérités avec une lame de peintre et une brosse métallique. Tous vos gestes sont exécutés en suivant le fil ou les veines du bois. Insistez particulièrement sur les zones qui sont moisies ou vermoulues et supprimez-les avec un ciseau à bois si nécessaire. Les parties que vous avez enlevées doivent être irrégulières pour que les produits de rebouchage tiennent parfaitement, il ne faut pas les poncer. Supprimez en même temps le mastic de vitrier qui est certainement abimé et qui peut être devenu cassant, en utilisant un couteau de peintre. Il faut être très précautionneux pour ne pas risquer de briser ou de fêler les carreaux.
  • Si vous trouvez que le bois est trop tendre en surface, mettez un durcisseur qui va le renforcer en profondeur. Quand il ne s’agit que de petites rectifications à apporter pour obtenir une surface lisse et plane, l’enduit de lissage extérieur Les problèmes plus importants sont traités avec la pâte à bois ou un mélange de sciure et de colle vinylique. Le mastic bicomposant est également utilisé, car il est très résistant au gel et à la pluie, de plus il sèche très rapidement. Quel que soit le produit utilisé, vous rebouchez en plusieurs passes si nécessaire et vous terminez ensuite en lissant correctement de manière à limiter le ponçage.
  • Pour reconstituer un angle cassé ou un chant abimé, il faut commencer par mouler la réparation, délimitée avant par une ou plusieurs cales. Vous les maintenez avec des serre-joints. Il faut graisser les cales pour éviter qu’elles adhèrent au mastic ou à la pâte à bois. Une fois que tout est sec, vous poncez ou vous rabotez pour retrouver la forme initiale.
Notre conseil :
Pour combler une fente ou un trou : débitez une pièce dans la même essence qui sera légèrement plus épaisse que la profondeur à garnir. Respectez parfaitement les veines du bois. Une fois que vous avez encollé votre pièce, insérez-la dans la cavité ou la fente et essuyez l’excédent de colle. Après séchage, affleurez l’ajout.
  • Les liaisons entre traverses et montants peuvent être consolidées avec des équerres plates d’assemblage. Préparez leur emplacement avec un ciseau à bois en prenant un millimètre de profondeur supplémentaire. Percez ensuite des avant-trous, encastrez l’équerre et vissez. Pour finir, recouvrez-les d’une passe d’enduit.
Réparer Fenêtre En Bois
© istock
À lire également :

Les réparations dans les différentes situations

Enlevez les parties friables

  • Enlevez au couteau et à la brosse métallique les parties qui menacent de partir.
  • Si l’ancienne peinture adhère par endroits, poncez avec du papier de verre gros grain pour avoir plus de facilité à appliquer la finition. Il est possible de poser un gel décapant pour éliminer facilement la peinture sur le support.

Réajustez la traverse

  • Une traverse légèrement déboîtée se réaligne sur le montant à l’aide d’un serre-joint et de cales en sifflet.
  • Vous comblez la cavité avec un mastic bicomposant.

Rapportez une pièce sur un champ endommagé

  • Préparez la place pour combler le chant abimé en l’entaillant, mettez la pièce que vous avez encollée en la maintenant par une sangle.
  • Après séchage, ôtez le sanglage, rabotez et poncez la pièce.

Réparez l’espagnolette

Si les vis de l’espagnolette tournent sur elles-mêmes :

  • Il faut les retirer, élargir le trou et y placer des tourillons de 6 ou 8 cm de diamètre.
  • Encollez-les et enfoncez-les.
  • Une fois que c’est sec, arasez les tourillons, percez de nouveaux avant-trous que vous décalez par rapport aux précédents.
  • Fixez ensuite les brides de l’espagnolette avec de nouvelles vis.

Changez le mastic

  • Vous supprimez tout le mastic endommagé et vous le remplacez par du neuf.
  • Laissez bien sécher et enlevez ensuite les excédents éventuels avec du White Spirit.

Remplacez la pièce d’appui du dormant

  • Si vous constatez que la pièce d’appui du dormant est abimée, elle doit être remplacée.
  • La nouvelle sera posée directement sur l’appui de l’encadrement et ne comporte pas de goutte d’eau.
  • Elle se fixe de différentes manières : soit elle est collée par l’extérieur, soit elle est vissée contre la traverse basse du dormant.
  • Ensuite, il faut réaliser le joint avec un mastic acrylique, prévu pour ce type de travaux à l’extérieur.
Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Comment rénover une fenêtre en bois ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires