Le rejingot : qu’est-ce que c’est ?

L’appui de fenêtre est une structure importante dans toute maison. Il protège l’habitation des infiltrations en créant une étanchéité parfaite. L’appui de fenêtre est souvent maçonné ou préfabriqué, il est composé de plusieurs éléments : le nez, l’oreille, la pente, la goutte d’eau et le rejingot. Ce dernier est sans doute l’élément le plus important de l’appui de fenêtre, car c’est lui qui fait la liaison entre celui-ci et la fenêtre. Le rejingot est obligatoire et ses dimensions et spécificités sont soumises à des obligations imposées par le DTU.

Rejingot Fenêtre

Rejingot : définition

Le rejingot est un élément de l’appui de fenêtre, il se présente sous la forme d’un relief souvent maçonné, parfois préfabriqué. Il est placé au-dessus de la partie supérieure intérieure de l’appui de fenêtre, c’est-à-dire juste au-dessus ou sommet de l’appui. C’est un élément essentiel de l’appui de fenêtre, car c’est lui qui est au contact de la paroi verticale basse de la fenêtre, aussi appelé dormant de fenêtre.

Pour assurer sa fonction qui est de créer une étanchéité et protéger la maison des infiltrations, le rejingot doit être mis en place avant la pose de la fenêtre. Un calfeutrement est ensuite apposé entre le rejingot et la fenêtre, juste avant de placer cette dernière.

Le rejingot peut être de divers matériaux, même si le PVC et le béton coulé ou préfabriqué sont les plus courants. Il peut aussi être de diverses couleurs, ce qui joue un rôle important dans l’esthétique de la fenêtre et de la maison de façon plus générale.

Les fenêtres ne sont pas les seules à nécessiter un rejingot. Toutes les ouvertures extérieures susceptibles de laisser pénétrer l’eau en ont besoin. C’est le cas notamment de portes-fenêtres et des baies vitrées.

À quoi sert-il ?

Le rejingot est un des éléments principaux de l’appui de fenêtre. Il a plusieurs rôles, dont le premier est de garantir la stabilité de la fenêtre en lui offrant un appui solide.

Le rejingot a aussi comme rôle principal d’assurer l'étanchéité de la fenêtre en empêchant l’eau de pluie de s’infiltrer à l’intérieur de l’habitation en passant par d’éventuelles fentes situées dans l’encadrement de la fenêtre. Le rejingot, avec la pente de l’appui de fenêtre, participe également à l’écoulement de l’eau de pluie vers l’extérieur.

Le rejingot protège aussi la maçonnerie située en dessous et autour de la fenêtre en empêchant les ruissellements et les infiltrations.

Enfin, le rejingot participe à l’étanchéité de la maison vis-à-vis de l’air et du vent, ce qui aide à améliorer le confort thermique de la maison.

En résumé, le rejingot sert d’appui direct pour la fenêtre, protège la maison contre les infiltrations, permet à l’eau de pluie de s’écouler vers l’extérieur et protège la structure de la maison des dégâts visibles, comme les tâches et les moisissures et des dégâts invisibles comme les infiltrations profondes et les fissures.

Quels sont les différents types de rejingots ?

En fonction de ses caractéristiques, on peut distinguer plusieurs types de rejingots. Les rejingots peuvent se distinguer par la forme de leurs nez ou bord. Celui-ci peut être à bord simple droit, profilé moderne, profilé sans arrondi, à bord relevé latéral ou à bord renforcé arrondi.

Il est aussi possible de faire la distinction entre rejingots maçonnés et les rejingots préfabriqués. Le rejingot maçonné est coulé à même la structure, avec du béton, bien avant la pose de la fenêtre. C’est le modèle le plus économique, mais sa mise en place nécessite précision et maîtrise, car une erreur d’angle de pente peut s’avérer problématique par la suite.

Les rejingots préfabriqués sont plus faciles à poser et ils existent en plusieurs matériaux : PVC, aluminium, granit, marbre et d’autres types de pierres. Il existe également des modèles en béton préfabriqué et même en acier inoxydable ou en bois.

Avoir un rejingot de fenêtre : est-ce obligatoire ?

La pose d’un rejingot au niveau de chaque fenêtre est obligatoire au vu des fonctions importantes et indispensables que remplit cet élément. Son utilité ne peut, en effet, pas être remise en cause, car il protège l’habitation des risques d’infiltration dans les façades qui peuvent mener à des dégâts très coûteux et définitifs. L’absence de rejingot à une fenêtre peut même mettre en péril la salubrité des murs et de la maison à long terme.

Rejingot
© batirama.com Bertrand Lemoine

Rejingot défectueux ou absent : quels sont les risques ?

Lorsqu’un rejingot est absent ou défectueux, il peut engendrer divers problèmes. L’écoulement de l’eau de pluie ne peut alors plus se faire naturellement vers l’extérieur, ce qui la pousse à ruisseler vers l’intérieur et à pénétrer dans les murs.

Ces infiltrations peuvent, avec le temps, provoquer divers dégâts dont certains sont graves comme les moisissures, les taches, les fissures et la corrosion des éléments en métal comme les tuyauteries. Même l’état de santé des occupants de la maison peut être affecté par ces infiltrations, car l’humidité peut provoquer des maladies respiratoires comme l’asthme et des allergies.

Les dimensions d’un rejingot

Les dimensions du rejingot de fenêtre sont précisées par le Document technique unifié ou DTU. Le rejingot des appuis de fenêtre en béton doit respecter des largeurs et hauteurs minimales qui varient selon le type de rejingot.

Pour un rejingot coulé avant la pose de la fenêtre, la largeur doit être supérieure à 40 millimètres et la hauteur supérieure à 25 millimètres.

Pour un rejingot préfabriqué en béton et installé avant la pose de la fenêtre, la largeur doit être supérieure à 30 millimètres et la hauteur supérieure à 25 millimètres.

Pour un rejingot coulé après la pose de la fenêtre ou des menuiseries, la largeur minimale est de 40 millimètres et la hauteur minimale est de 40 millimètres.

Le DTU précise aussi d’autres conditions que le rejingot doit remplir. Il peut notamment avoir une pente seulement si celle-ci est inclinée vers l’extérieur.

Deco et Ambiances

593

Aucun commentaire à «Le rejingot : qu’est-ce que c’est ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires