Quelles plantes mettre dans un terrarium ?

Le terrarium est le must have du moment. C’est non seulement un écosystème miniature, mais il est très décoratif. En raison cependant des conditions que celui-ci présente, il est impératif de bien choisir les plantes qui vont s’y développer. L’humidité, le substrat en quantité réduite et l’espace minimal sont des critères à prendre en compte lors de votre sélection.

Plantes Terrarium
© istock

Le terrarium : son principe

Le terrarium se compose d’un contenant transparent qui peut différer selon vos envies et d’un contenu qui est soit animal, minéral ou le plus souvent végétal.

C’est en fait une sorte d’aquarium sans poisson et sans eau, ces derniers sont juste remplacés par de jolies plantes. C’est une réalisation simple si vous savez choisir vos plantes et si vous avez le bon matériel à portée de main.

Le choix du thème

Le choix du thème détermine la nature des plantes que vous placez dans votre terrarium. D’une manière générale les plantes que vous placez dans un terrarium doivent correspondre à certains critères obligatoirement :

  • Elles doivent présenter une petite taille ;
  • Elles doivent avoir une croissante très lente ;
  • Elles doivent exiger les mêmes apports.

Pour une composition florale : le plus simple est de réaliser un joli mélange de fleurs sauvages et colorées auquel vous ajoutez quelques petites orchidées par exemple. Faites attention au choix des plantes par rapport aux couleurs de leurs fleurs pour que le résultat soit harmonieux.

Pour une jungle version XXS : les plantes humides sont les plus adaptées. Placez de la mousse au fond du récipient. Ensuite, vous pouvez mettre des fougères qui donnent du volume et de la hauteur. Elles se plaisent parfaitement dans cet environnement présentant un taux d’humidité qui frôle parfois les 100 %. S’il est fermé. Les plantes tropicales sont également parfaitement à l’aise dans votre terrarium. Vous pouvez également disposer des bégonias rajah ou des asperges d’intérieur.

Le terrarium désertique : c’est le plus compliqué à réaliser et le plus fragile. Il est abrité dans un vase ouvert et il accueille des plantes grasses et éventuellement quelques cactées. Mais attention ! le conserver est délicat, car trop d’humidité entraine le pourrissement des racines des plantes.

Les plantes adaptées aux terrariums fermés

Le terrarium fermé, appelé aussi terrarium humide, nécessite l’apport de plantes capables de s’épanouir en milieu clos et sans passage d’air. Il s’agit en effet, d’un bocal hermétiquement fermé comme une bonbonnière détournée par exemple. La fermeture du contenant est indispensable pour assurer le cycle de l’eau. Sous l’effet du soleil, le contenant se réchauffe, cela entraine la transpiration des plantes et la condensation de l’eau, les gouttelettes d’eau sont alors absorbées par la terre et le cycle continue. Les plantes humides sont alors les plus simples à cultiver dans ce milieu très particulier.

Dans ce type de terrarium, peuvent s’épanouir le ficus ginseng, le figuier nain ou l’asperge d’intérieur. C’est également le cas du Selaginella martensii qui s’adapte parfaitement à ce milieu humide et qui crée un joli buisson.

Les plantes adaptées aux terrariums ouverts

Dans le terrarium ouvert, le choix des plantes permet d’apporter la petite touche nature que vous appréciez dans votre maison. En misant sur un terrarium ouvert, pensez que les plantes que vous allez sélectionner doivent être capables de supporter l’évaporation. Il faut également garder à l’esprit que plus le contenant est ouvert, plus le milieu va être sec.

Cet environnement est capable de séduire les cactus, mais c’est également le cas des espèces à feuillage qui sont adaptées à cette évaporation intense. Les plantes telles que la chaîne de cœur, très originale ou les herbes de sous-bois se plaisent bien dans ces conditions.

Plante Grasse Terrarium
© istock

Les plantes adaptées à l’aquaterrarium

En fait l’aquaterrarium, c’est la combinaison du milieu aquatique et du milieu terrestre. Pour placer ce type de terrarium chez vous, il faut que l’environnement soit parfaitement sain. Si c’est possible, il apporte beaucoup de charme et d’originalité à votre intérieur. Dans cette situation, le choix des plantes est primordial. Privilégiez les plantes aquatiques comme le jonc de Nil, le papyrus nain ou les fittonias qui s’épanouissent dans ce milieu très particulier.

Quelques petits conseils supplémentaires

Que votre terrarium soit ouvert, fermé ou aquatique, il ne faut surtout pas le placer à proximité d’une source de chaleur. Les plantes que vous y avez disposées ne le supporteraient pas.

Il est nécessaire d’arroser les plantes au moins deux ou trois fois par semaine durant les chaleurs assez élevées. En hiver, vous les arrosez une seule fois par semaine.

Les plantes qui ne s’adaptent pas au terrarium

Certaines plantes ne trouvent pas leur place dans cet environnement, c’est le cas par exemple des succulentes et des cactus qui ne supportent pas la vie en terrarium. Cela peut sembler surprenant, mais les conditions ne sont pas bonnes pour elles. Le manque d’air et les vitres humides entrainent le pourrissement des plantes qui vivent normalement et naturellement dans un environnement aride.

Deco et Ambiances

1062

Aucun commentaire à «Quelles plantes mettre dans un terrarium ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires