Quel paillage végétal choisir ?

Le paillage est très utile au jardin. Il sert aussi bien à protéger du soleil que du froid, à limiter la pousse des mauvaises herbes, à conserver l’humidité. Pour qu’il soit efficace, encore faut-il choisir le bon paillage végétal.

Paillage Végétal Jardin
© istock

Qu’est-ce qu’un paillage végétal ?

Le paillage végétal consiste à couvrir le sol avec un paillis autour des plantes et végétaux cultivés. Il s’adapte à toutes les plantations : plantes en pot, fruitiers, légumes, plantes et fleurs, jeunes arbustes… Le paillis végétal est toujours 100 % d’origine naturelle, est décoratif et fertilisant.

À quoi sert le paillage végétal ?

La terre est très rarement nue à l’état naturel. Le paillage permet de recouvrir le sol de matières organiques pour le nourrir ou le protéger.

Limiter les arrosages

Lorsque le sol est nu, l’évaporation est trois fois plus forte que sur un sol couvert. La plante perd plus d’eau lorsque les températures sont élevées. Un paillage végétal conserve l’humidité du sol et réduit les arrosages.

Limiter la pousse des mauvaises herbes

Un paillage empêche la lumière d’atteindre le sol. La terre recouverte n’est pas envahie par les mauvaises herbes.

Une terre plus aérée

Sous l’action de la pluie, la terre se tasse ; c’est le phénomène de battance. Avec un paillage, on évite la formation d’une croûte dure en surface qui empêche l’eau de s’infiltrer.

Un abri pour les insectes utiles

Le paillis végétal attire les insectes utiles pendant l’hiver.

Un sol mieux structuré

Le paillis va peu à peu se décomposer et se transformer en humus. Le sol est enrichi sans effort de votre part.

Une vie microbienne plus riche

En conservant une température plus constante en surface, le paillis favorise le développement des micro-organismes et l’apport en éléments nutritifs.

Quel paillis végétal choisir ?

Les paillis à longue durée de vie

Certains paillis peuvent avoir une durée de vie supérieure à trois ans. On les utilise pour les cultures pérennes comme les arbres, les arbustes, les massifs de plantes vivaces. Leur durée de vie peut aller de cinq à dix ans.

Les copeaux de bois

Il peut s’agir de copeaux de bois, colorés ou pas, pré-compostés ou non. Plus les copeaux sont petits, plus ils bloquent la lumière et sont efficaces contre les mauvaises herbes. Ils peuvent être difficiles à garder en place.

Les écorces de pin

Les écorces de pin permettent de pailler les plantes qui apprécient les sols acides, les plantes de terre de bruyère, les arbres et les arbustes mais aussi les plantes méditerranéennes. Elles existent en morceaux de différentes tailles. On dispose une couche d’au moins cinq centimètres d’épaisseur pour les morceaux les plus petits. Leur durée de vie est de quatre à cinq ans.

Les tailles de haies, arbres et arbustes

Les tailles de haies, d’arbres et d’arbustes sont broyées et pré-compostées. Elles sont utiles dans un jardin d’ornement, au potager et au verger. Ce paillis enrichit le sol en humus.

Les paillis à courte durée de vie

Ce sont les paillis utilisés pour les cultures à cycle court. Ils peuvent facilement être incorporés à la terre et adaptés à tous les types de végétaux.

Les tontes de gazon

C’est un paillis qui dure quelques semaines. Les tontes de gazon sont riches en azote et leur décomposition est rapide.

Attention :
Elles peuvent brûler les plantes. Il faut utiliser les tontes de gazon en fine couche très fraîche ou bien parfaitement séchées et en couche épaisse.

La paille

Elle est très efficace au pied des plantations pour conserver l’humidité du sol. On l’utilise surtout pour les courges et les fraisiers. Elle est aérée mais limite la pousse des mauvaises herbes.

Le compost

Lorsque le compost n’est pas trop mûr, il fait un bon paillage de surface. Il protège le sol, capte la chaleur et amende la terre en se décomposant.

Les paillettes de lin ou de chanvre

Elles forment un bon paillis mais sont difficiles à garder en place, surtout si elles sont exposées au vent. Elles sont esthétiques et fournissent un apport rapide en nutriments. Elles allègent les sols lourds et sont appréciées par les végétaux qui aiment la chaleur. Au potager, on place ce paillis au pied des tomates, pour les courgettes, les aubergines ou les légumes racines.

Les coques de fèves de cacao

On les utilise surtout pour le paillage des massifs de vivaces ou de plantes annuelles mais aussi pour le potager. On les étale sur une couche d’environ cinq centimètres d’épaisseur pour apporter de l’azote. Les cosses de cacao sont parfaites pour enrichir un sol pauvre. Leur durée de vie est d’environ un an.

Les feuilles mortes

Elles sont parfaites pour abriter les pieds des végétaux mais il ne faut pas utiliser les feuilles de noyer. Les feuilles mortes sont très isolantes si elles sont déposées en couche épaisse. En se décomposant, elles se transforment en humus de qualité. En fonction de la taille des feuilles, le paillis peut durer une année.

La fougère séchée et broyée

La fougère séchée et broyée est particulièrement riche en potasse et en silice. Elle est idéale pour les roses de Noël, les pivoines et les rosiers. Pour ces derniers, on ajoute à la bruyère séchée des orties non montées en graines.

Le feutre de paillage en fibres d’origine végétale

Il laisse passer l’eau et l’oxygène tout en arrêtant la lumière. Il est parfait pour les vivaces, au pied d’une haie mais aussi au potager. Il a l’avantage de pouvoir être installé sur un sol déjà envahi par les mauvaises herbes qu’il va progressivement transformer en humus.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Quel paillage végétal choisir ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires