Quel paillage minéral choisir ?

Les jardins et potagers peuvent être soumis à des conditions climatiques qui les mettent à rude épreuve. En été, ce sont les fortes chaleurs qui assèchent le sol et en hiver, ce sont les gelées qui font souffrir les plantes, les semis et les micro-organismes présents dans le sol. C’est pour ces raisons que le paillage est souvent utile, voire indispensable. À la saison chaude, il permet de conserver l’humidité du sol en l’empêchant de s’évaporer et en hiver, il maintient la terre à une température acceptable.

Plantes avec paillage mineral dans le jardin
© istock

Le paillage est souvent végétal, mais il peut aussi être minéral et, dans ce cas, il comporte des vertus tout aussi nombreuses et intéressantes que le paillage végétal.

Qu’est-ce que le paillage minéral ?

Le paillage minéral est donc une couche composée de débris de pierres naturelles dont le jardinier recouvre le sol du jardin ou du potager. Ce paillage peut être réalisé à base de diverses pierres, mais les plus courantes sont les graviers de dalmate, les billes d’argile ou encore, l’ardoise.

Le paillage minéral protège le sol aussi bien que le paillage végétal, il permet de conserver l’humidité et d’éviter que les sols ne gèlent en hiver. Le paillage minéral permet aussi d’installer des conditions favorables aux insectes auxiliaires et aux micro-organismes présents dans le sous-sol et qui participent à enrichir le sol et à créer les meilleures conditions pour le développement des plantes.

Quels sont ses avantages ?

Qu’il soit végétal ou minéral, le paillage a de nombreuses vertus. Il permet de protéger le sol du jardin en été et en hiver et même de l’enrichir. Mais le paillage minéral comporte encore plus d’avantages et de qualités que le paillage végétal :

  • c’est un produit tout à fait naturel ;
  • il a une longue durée de vie ;
  • il permet d’économiser l’eau en limitant l’évaporation ;
  • il conserve la fraîcheur du sol ;
  • il protège le sol des gelées ;
  • il a un pH neutre, ce qui le rend adapté à toutes les espèces plantées dans le jardin ;
  • adapté aussi bien aux plantes, arbres et arbustes extérieurs qu’intérieurs ;
  • il résiste mieux au vent ;

Quel matériau choisir pour le paillage minéral ?

Le paillage minéral est composé de chutes de divers minéraux comme le granit ou le quartz qui sont les plus répandus. Il existe également du paillage minéral recyclé issu des carrières de pierres de construction ou de certains ateliers. Voici les minéraux les plus utilisés pour pailler les plantes ainsi que les spécificités de chacun d’eux.

Le gravier concassé dalmate

Le paillis en gravier concassé dalmate est composé de fragments minéraux noirs et blancs issus de roches très peu poreuses. Les graviers mesurent un centimètre de côté, parfois un peu plus et sont adaptés au paillage de toutes les plantes, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Ce paillage a une fonction aussi bien pratique, en protégeant les plantes et le sol, qu’esthétiques, puisque le mélange du noir et du blanc permet de créer des décorations originales dans le jardin.

La pouzzolane

La pouzzolane est une roche volcanique très appréciée par les jardiniers. C’est une pierre poreuse qui lui permet de bien retenir l’eau, ce qui renforce son pouvoir protecteur pour les sols et les plantes. Elle a aussi l’avantage d’être légère, donc facile à manutentionner et à mettre en œuvre.

Elle a aussi des arêtes tranchantes qui font fuir les escargots. La pouzzolane est, en outre, un matériau local, provenant de l’Auvergne et qui a, malgré sa grande légèreté, la capacité de stabiliser les sols et d’éviter les affaissements. La pouzzolane est surtout utilisée pour le paillage en permaculture.

L’ardoise

L’ardoise, aussi appelée schiste, est un des minéraux les plus utilisés pour le paillage. Cette pierre est appréciée, car elle est résistante et légère, en plus d’être décorative grâce à ses couleurs profondes. Il faut toutefois être attentif au fait que l’ardoise peut augmenter l’acidité du sol, il faut donc l’utiliser avec modération et la réserver aux carrés de plantation qui accueillent des plantes appréciant les sols acides.

Bien qu’adaptée à toutes les plantes, l’ardoise est particulièrement recommandée pour les plantes de bruyère.

Les galets

Les galets sont des roches de diverses natures auxquelles l’érosion par l’eau a donné une forme lisse et arrondie. Ils sont issus du littoral ou des lits de rivière et sont utilisés pour le paillage de nombreux jardins et potagers.

Ces pierres ont l’inconvénient d’être lourdes, mais ce détail peut se transformer en avantage dans les régions venteuses où les jardiniers souhaitent pailler de façon durable et éviter que les pierres ne soient déplacées par le vent. Ce poids est aussi avantageux lorsque le but est d’empêcher la pousse des mauvaises herbes.

Le marbre concassé

Le marbre concassé est tout aussi efficace comme paillage. Il est issu des chutes des carrières et des ateliers, c’est donc un matériau recyclé et écologique. Il a l’avantage d’être très esthétique et de créer des espaces éclatants et lumineux sous les massifs et les arbustes. Le paillage en marbre concassé a aussi l’avantage d’être très durable et facile à mettre en place.

La brique

La brique pilée est un autre matériau de récupération qui est largement utilisé comme paillage. C’est un matériau décoratif et protecteur, en plus d’être économique, car c’est un des paillages les moins chers du marché.

Les billes d’argile

Les billes d’argile sont appréciées, car elles améliorent grandement le drainage des sols et favorisent l’aération du sol. Elles peuvent toutefois s’intégrer progressivement au sol, ce qui peut être un inconvénient pour certaines plantations. Dans ce cas, il faut pailler par-dessus une toile de paillage ou un feutre géotextile.

La faïence et la céramique

La faïence et la céramique concassées peuvent être des paillis de qualité qui permettent de conserver la chaleur du sol en hiver et de protéger les plantes contre le froid. La vaisselle concassée peut aussi être utilisée comme paillage, mais elle a l’inconvénient d’être tranchante et difficile à étaler.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Quel paillage minéral choisir ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires