Quand et comment bien tailler un olivier ?

L’olivier est un arbre fruitier et ornemental. Emblème de la Méditerranée, il pousse toutefois très bien à des latitudes plus septentrionales. Pour que l’olivier reste productif et en bonne santé, il doit être régulièrement taillé, selon des méthodes et à des fréquences adéquates.

Voici dans cet article nos conseils de jardinage pour réussir la taille de vos oliviers.

Taille De L'olivier
© istock

Pourquoi tailler son olivier ?

La taille de l’olivier n’est pas obligatoire et n’est pas indispensable à sa survie et à son développement. Toutefois, cette pratique comporte tant d’avantages et de bienfaits pour cet arbre qu’elle est devenue très répandue, voire systématique.

L’olivier est, en effet, un arbre qui grandit énormément au fil des années, s’il n’est pas taillé, il peut atteindre des dimensions exagérées, pas toujours compatibles avec les petits jardins ou les plantations qui ont besoin d’arbres sur lesquels la cueillette est plus facile.

La taille permet aussi de supprimer les fleurs et les fruits en excès. Ce faisant, le phénomène d’alternance, ou la production d’olives diminuée une année sur deux, est atténué.

En taillant l'olivier, sa couronne est plus aérée, les pollens circulent alors plus facilement, ce qui augmente la production et laisse passer plus de lumière du soleil nécessaire au mûrissement des olives. L’augmentation de la production passe aussi par la taille des anciens rameaux qui laissent la place aux rameaux plus jeunes qui peuvent ainsi mieux se développer et produire beaucoup d’olives l’année suivante.

La taille de l’olivier revêt aussi un intérêt esthétique, car beaucoup préfèrent l’olivier bien aéré, avec des branches qui ne s’arquent pas.

À quelle période tailler un olivier ?

L’olivier doit être taillé avant la floraison, soit avant la fin du mois de mai. La taille ne doit pas exposer l’arbre blessé aux gelées, elle doit donc être effectuée après la période des basses températures et des gels de l’hiver. La période idéale pour tailler un olivier est par conséquent celle qui s’étend de mars à avril.

Comment tailler l’olivier ?

Il existe plusieurs types de taille : taille d’élevage, taille pour favoriser la production et taille d’entretien. Chacune est effectuée avec des méthodes particulières.

Taille de formation de l'olivier

C’est la première taille de l’olivier qui a pour fonction de le former de la façon la plus optimale possible. Cette taille doit donner à l’olivier une des formes habituelles des arbres fruitiers. La plus répandue est la taille en gobelet, c’est la plus traditionnelle.

Cette taille consiste à supprimer, dès les deux premières années, les pousses qui se développent sur la tige principale qui deviendra le tronc.

À la troisième ou quatrième année, lorsque l’olivier atteint une hauteur d’environ 1,5 mètre, le rameau central est taillé alors que quatre ou cinq branches charpentières sont sélectionnées pour former la ramure en gobelet de l’olivier.

Taille d'entretien de l'olivier

Après la quatrième année, la taille d’élevage est achevée et il s’agit alors de faire de régulières tailles d’entretien. Cette taille, dite douce, se fait tous les deux à trois ans et consiste principalement à supprimer les rejets, les branches abîmées ou orientées vers l’intérieur, le bois mort et les accrues.

Taille pour favoriser la production d'olives

Les oliviers cultivés dans un but productif peuvent voir leur production d’olives améliorées grâce à la taille de fructification. Celle-ci se fait généralement tous les ans ou tous les deux ans. La taille ne doit pas être trop sévère, pour ne pas fatiguer l’arbre qui doit utiliser ses ressources pour produire de nouvelles pousses au lieu de produire des olives.

La taille se fait principalement par la suppression des rameaux ayant déjà porté des olives et par le raccourcissement des grandes branches.

Tailler un olivier qui n’a jamais été taillé

Un olivier qui n’a jamais été taillé peut devenir difforme ou voir sa production d’olives grandement réduite. Il est toutefois possible de le tailler à tout âge. Pour ce faire, il faut couper les branches aussi près que possible du tronc.

La taille se fait en enlevant les branches fragiles et les gourmands qui peuvent servir à bouturer de nouveaux oliviers. Il ne faut surtout pas enlever les bourgeons terminaux. Les tiers des branches les plus vigoureuses sont, quant à elles, raccourcies pour une fructification plus rapide.

Comment et quand rabattre l'olivier ?

Rabattre un olivier consiste à enlever certains rameaux qui poussent vers le haut, notamment les rameaux du haut de l’arbre, ainsi que les branches qui se croisent et les branches mortes. Cette opération ne se fait qu’à deux occasions : lorsqu’il faut aider la reprise de l’olivier après sa plantation ou pour le restaurer s’il a été laissé à l’abandon pendant une période. Les périodes idéales pour rabattre un olivier sont le mois d'octobre ou le mois d’avril.

Pour aider la reprise

Avec un sécateur, enlever une bonne partie des branches en commençant par les mortes et les branches enchevêtrées. Il faut ensuite éclaircir les extrémités de chaque ramification pour aérer l’arbre et laisser passer plus de lumière.

Pour implanter un scion

La taille doit raccourcir de moitié toutes les branches de l’olivier. La taille doit se faire juste au-dessus d’un œil de la branche coupée.

Tailler Olivier
© istock

Nos précieux conseils de taille

La taille de l’olivier, que ce soit celle d’entretien ou de fructification, doit être faite lorsque les grands froids sont passés et avant que l’arbre ne fleurisse, au mois de mars ou d’avril. Cette taille peut être faite chaque année, à condition d’y apporter tout le soin nécessaire.

En poussant autour de la Méditerranée, l’olivier a une poussée inégale. Les branches exposées côté nord reçoivent moins de soleil et se développent moins que celles qui sont exposées sur le sud. Il faut donc couper les gourmands mal situés pour donner plus de lumière au côté nord.

Il est aussi utile d’enlever les gourmands du centre de l’arbre pour laisser plus de lumière passer par le haut. Les branches exagérément longues peuvent aussi être coupées, surtout celles qui sont éloignées du tronc, car ce sont celles qui produisent le moins.

Les rejets et les rameaux qui apparaissent sur le tronc doivent aussi être supprimés, car ils sont inutiles.

Les branches qui ont déjà porté des fruits peuvent être coupées, car l’olivier ne donne d’olives que sur son bois de deux ans. En supprimant ces branches, on favorise la circulation de la sève vers les gourmands qui porteront à leur tour des olives.

La taille en vert se pratique en juillet, elle consiste à enlever les gourmands mal placés pour augmenter l’alimentation des branches qui porteront des olives la saison suivante.

Deco et Ambiances

559

Aucun commentaire à «Quand et comment bien tailler un olivier ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires