Planter des pois gourmands : quand et comment les semer ?

Le pois gourmand est le plus souvent appelé mange-tout puisqu’il se déguste entièrement. Vous mangez la cosse et les pois. Il présente un inconvénient, il est difficile à conserver, et de ce fait, vous le trouvez difficilement dans le commerce. En revanche, si vous voulez en profiter et que vous avez un petit coin de potager, il est simple à cultiver. Suivez nos conseils et régalez-vous !

Cultiver Pois Gourmands
© istock

À quelle période semer les pois gourmands ?

Le pois gourmand se sème de préférence, entre le mois de février et le mois de juin suivant les variétés. Il est conseillé de réaliser au moins deux semis en laissant à chaque fois entre 3 et 4 semaines d’intervalles à chaque fois. Cela vous permet de mieux gérer vos récoltes d’autant plus que le pois gourmand se conserve peu longtemps et doit être consommé très rapidement. Vous en profitez ainsi plus longtemps.

Les différentes variétés de pois gourmands

Il existe trois grandes variétés de pois gourmands :

  • Les variétés à rames qui sont aussi les plus grandes ;
  • Les variétés naines ;
  • Les variétés à demi-rames.

Pour changer un peu de saveur et en avoir plus longtemps, vous pouvez parfaitement semer différentes variétés. Le Bamby, le Crispy et le Pois de Grasse sont des variétés précoces. La Corne de Bélier est une variété à demi-rames tardives est une variété qui est souvent semée. Il est identifiable grâce à sa belle teinte claire et à sa grande gousse qui dépasse parfois 10 cm.

Le Géant Suisse est une variété à rames qui présente une gousse jaune. Le Snaps est facilement reconnaissable car il est semblable au pois à écosser. C’est un mange-tout qui présente une saveur légèrement sucrée.

À quel endroit planter vos pois gourmands ?

Il faut savoir que le pois gourmand déteste la chaleur, mais il apprécie malgré tout, les rayons du soleil, ce n’est certes pas simple à conjuguer. Il faut donc choisir un emplacement qui soit bien exposé. En revanche, vous paillez le sol pour éviter que celui-ci soit trop chaud. Vous conservez ainsi toute la fraîcheur à votre sol.

Le pois gourmand n’est pas très compliqué et il tolère parfaitement toute autre culture, excepté les alliacées qu’il déteste. Il ne faut pas cultiver l’oignon, le poireau, l’ail ou l’échalote à proximité.

Il faut savoir également que le pois gourmand a tendance à fixer l’azote dans le sol. C’est pour cette raison qu’il a tout à fait sa place sur une parcelle où vous avez cultivé des tomates ou des choux l’année précédente.

Comment semer le pois gourmand ?

La préparation du sol avant de semer

Vous devez travailler avec soin la terre avec une fourche-bêche. Il est également nécessaire de l’amender. Le pois gourmand aime les sols bien drainés, légers et riches en humus. Il faut veiller également à bien désherber votre parcelle avant de semer.

La méthode pour le semis

Le pois gourmand se sème en pleine terre directement. Le mieux, pour que son développement soit parfait, est de faire des sillons orientés Nord/Sud :

Voici les différentes étapes à mettre en œuvre

  • Tracez des sillons espacés de 40 à 50 cm et de 6 à 8 cm de profondeur.
  • Déposez une graine tous les 3 cm environ.
  • Recouvrez et tassez légèrement la terre avec le râteau.
  • Arrosez avec une pluie fine pour ne pas disperser les graines.

Il est également possible de semer en poquets en déposant simplement 3 à 6 graines tous les 20 cm.

Pois Gourmands Semer
© istock

L’entretien des pois gourmands

Vous buttez les pois gourmands dès que les plants atteignent entre 12 et 15 cm, cela permet de renforcer vos plants.  Pour les variétés à demi-rames ou à rames, c’est également le moment idéal pour poser vos supports : fils, tuteurs ou filets. Il faut également désherber avec soin et avec délicatesse pour ne pas endommager les racines.

Le pois gourmand étant sensible à l’oïdium, il sera arrosé avec beaucoup de précautions. Il faut absolument faire attention à ne pas arroser le feuillage, mais bien le pied de la plante. Évitez d’inonder, privilégiez un arrosage plus fréquent, mais ne mettez pas d’eau en grande quantité. Vous pouvez par ailleurs pailler les pieds pour restreindre la fréquence d’arrosage.

Les différentes maladies du pois gourmand et leur traitement

Les parasites

Le pois gourmand est vulnérable aux parasites et le plus répandu est le puceron. Vous pouvez lutter contre grâce aux prédateurs naturels comme le hérisson, le crapaud ou la coccinelle. Le savon noir est également efficace.

La tordeuse du pois est également un parasite redoutable pour le pois gourmand, vous en venez à bout grâce à une préparation à base de pyrèthre.

Le mildiou

Le pois gourmand est exposé au mildiou. Vous pouvez l’éviter grâce à la bouillie bordelaise que vous déposez au printemps sur vos plants. En traitement, employez une solution de bicarbonate de soude et d’eau en pulvérisation.

Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Planter des pois gourmands : quand et comment les semer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires