Planter du piment de cayenne : quand et comment le semer ?

Le piment de cayenne est une épice très utilisée pour donner du goût à vos plats. Cette plante est relativement simple à cultiver, mais elle craint le froid. Comment cultiver cette épice précieuse pour apporter de la saveur à vos plats préférés, même les plus simples ? Nos réponses !

Piment De Cayenne
© istock

Quand réaliser vos semis de piment de cayenne ?

Semez votre piment de cayenne quand les températures sont situées au minimum à 18 °C ou plus. Vous le faites de préférence sous châssis et sur une couche chaude. Le semis se fait généralement au cours des mois de février et mars.

Le repiquage en revanche, sera réalisé à partir de fin mai, quand les températures commencent à grimper.

Si le climat de la région n’est pas tempéré ou chaud, il est préférable de semer le piment de cayenne sous serre chauffée. Dans certaines régions comme le Nord ou l’Est de la France, il est peu produit.

Comment choisir la variété ?

Le piment de cayenne appartient à famille des Solanacées. Il est divisé en cinq espèces :

  • Le Capsicum annuum : c’est le piment le plus couramment cultivé dans le monde entier, il regroupe les Cayennes, les poivrons, le Corno di Toro…
  • Le Capsicum baccatum : il est appelé aji, en Amérique latine. C’est un piment qui sèche très facilement.
  • Le Capsicum chinense : ce piment vient des Caraïbes contrairement à ce que peut indiquer son
  • Le Capsicum frutescens : le Tabasco et le piment oiseau font partie de cette famille, c’est une variété non domestiquée.
  • Le Capsicum pubescens : les Incas sont les plus gros consommateurs de ce piment.

C’est la forme des fruits qui permet de reconnaitre les différentes variétés. Ils sont fins, larges, petits, en forme de cœur, de corne, plus allongé… La palette de couleurs est large : rouge, orange, aubergine, blanc, vert, jaune….

Les préparations avant de débuter le semis

Avant de commencer votre semis, sachez que le piment s’épanouit sur un sol profond et meuble. C’est ce qui assure un bon développement au système racinaire de cette plante.

Attention :
il faut que le fumier organique soit parfaitement bien décomposé.

Vous nettoyez votre sol en enlevant les cailloux, les mauvaises herbes et les racines. Retournez la terre sur une profondeur correspondant à une demi-hauteur de bêche. La terre sera fine et légère. N’hésitez pas à amender le sol avec un terreau de plantation qui complète à 50 % la terre du jardin.

Comment réaliser votre semis ?

Semez le piment de cayenne dans une atmosphère chaude, c’est la condition qui lui permet de se développer correctement et de germer :

  • Placez les graines dans des godets à une température, située entre 25 et 28 °C.
  • Tassez un peu la terre et arrosez.
  • Dans les 8 à 20 jours plus tard, vous observez la levée. Plus la température est forte, plus la levée est rapide.
  • Dès que les plants atteignent entre 5 et 8 cm, ils peuvent être repiqués en godets individuels.
  • Vous les habituez ensuite peu à peu aux températures extérieures.

Comment planter le piment de Cayenne en pleine terre ?

Vous pouvez parfaitement acheter vos piments de Cayenne en plants. Cela vous assure une meilleure reprise et vous évite l’étape du semis. Comment procéder dans ce cas ?

Vous mettez vos plants au jardin de préférence courant mai, quand les risques de gel sont écartés.

  • Espacez vos pieds de 50 cm.
  • Ajoutez une pelletée de compost dans chaque trou, si vous ne l’avez pas déjà fait.
  • Si le climat de votre région est plus frais, installez un bon paillage ou mieux encore, un tunnel amovible, en attendant que les températures soient plus clémentes la nuit. Vous l’enlevez dès que les nuits ne descendent plus en dessous de 15 °C. Le piment craint le froid.

Comment planter le piment de cayenne en pot ?

Pour planter vos piments de cayenne en bac ou en pot, il est nécessaire d’employer un substrat enrichi de compost et mettre vos piments dans des pots qui mesurent 30 cm au moins de profondeur. Ils se laissent sous abri tant que les températures extérieures n’atteignent pas 18 ou 20 °C au moins. La véranda ou la serre est parfaite pour cultiver le piment en pot.

Comment choisir l’endroit où le planter ?

Le piment se plait dans une zone du jardin où le sol est plutôt léger, humifère et frais. Le semis se fait toujours dans un sol réchauffé. C’est une plante qui supporte bien le soleil, mais qui peut souffrir des températures excessives, il faut en tenir compte.

La terre sera meuble, très riche en matière organique et bien drainée, la plante n’aime pas l’excès d’humidité. Le pH n’a qu’une importance très limitée, cependant, c’est idéal s’il est situé entre 6 et 7.5 et s’il est neutre. Essayez de dénicher la zone du jardin et du potager qui soit la plus adaptée. Plantez-le à l’abri du vent, c’est vraiment une donnée primordiale et au soleil.

Il apprécie la compagnie de l’aubergine, du coqueret du Pérou, des tomates et de la morelle de Balbis.

L’entretien du piment de cayenne

Souvent il est nécessaire de réchauffer le sol, dans ce cas, disposez du paillis aux pieds des plantes, des tuiles ou des briques en morceaux font l’affaire. Restez très vigilant : les températures trop fortes comme les températures trop basses présentent le même inconvénient. Elles stoppent la croissance des plantes. C’est pour cette raison que cette plante nécessite une certaine attention. Quand les journées sont un peu fraîches, placez tout de suite une cloche ou un voile de forçage sur les plants.

Le piment peut malgré tout tolérer certaines variations de température. En dessous de 12 °C, il perd ses fleurs. Il est préférable de protéger vos plants si vous n’êtes pas sûr des températures, dans les premières semaines après plantation.

Vous n’êtes pas obligé de tailler et de tuteurer les piments de cayenne. Il faut cependant arroser et biner dès que vous sentez que c’est nécessaire.

En enlevant le premier fruit, vous permettez à la plante de poursuivre sa ramification et son développement plus facilement.

Dans le cadre de la culture en pot, apportez à vos plantes de l’engrais à tomates naturel, une fois tous les 15 jours, tout au long de la culture.

La taille du piment de cayenne :

Les piments de cayenne ne seront taillés que s’ils sont plantés dans une région aux températures un peu fraîches. Dans ce cas, la taille permet de limiter le nombre de fruits par pied pour amener les autres à maturité. Faites-le entre juin et septembre.

Dans les régions atlantiques et méridionales, la taille n’est pas nécessaire, les fruits mûrissent facilement en automne du fait des températures douces.

Quand les plants sont en développement, n’hésitez pas à couper l’extrémité des rameaux qui portent les fruits. Il s’agit alors de couper à hauteur d’une feuille au-dessus du dernier fruit. Ils arrivent ainsi plus rapidement à maturité et présentent un calibre plus intéressant.

Si vous voyez une quinzaine de fruits sur un pied ou une dizaine quand les piments sont plus gros, étêtez la tige principale.

L’arrosage du piment de cayenne

Le piment doit être arrosé régulièrement, il est gourmand en eau et le sol ne doit jamais sécher. Paillez les pieds en été pour éviter l’évaporation de l’eau et pour que le sol reste humide. Faites attention, les feuilles n’aiment pas l’eau.

Les maladies et leur traitement

Le piment est peu sensible aux maladies quand il est cultivé dans de bonnes conditions. En revanche, en cas d’erreur ou de conditions climatiques qui ne lui conviennent pas, il développe des maladies et des parasitoses.

L’araignée rouge : la présence de cet insecte se remarque par la présence de toile sous les feuilles. Elle tisse sa toile quand le temps est chaud et sec, cela entraine alors un dessèchement du fruit et des taches grises. C’est évitable simplement en arrosant régulièrement et en n’apportant pas trop d’azote dans le sol.

Les pucerons : ils attaquent plutôt les bourgeons et les jeunes pousses, dont ils sont friands. Vous les évitez assez facilement en limitant l’apport en engrais azoté. Il existe également une solution qui fonctionne bien, il s’agit du savon noir ou encore d’une macération d’ail et de tabac. Concernant le tabac, c’est assez simple, il faut laisser macérer un paquet de tabac gris dans 10 litres d’eau pendant 10 jours. Une fois que c’est fait, pulvérisez cette mixture sur vos plants.

L’anthracnose : elle apparait souvent quand le temps est doux, mais pluvieux. Elle se manifeste par des lésions sur toutes les parties de la plante. Arrachez les plants et brûlez-les par la suite pour vous en débarrasser.

Les escargots et les limaces apprécient également les jeunes plants de piment de cayenne. Il faut leur tendre des pièges à base de bière, les ôter à la main ou entourer les pieds de cendres de bois.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Planter du piment de cayenne : quand et comment le semer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires