Comment planter des pensées en jardinière ?

La pensée est un peu la fleur incontournable quand on souhaite fleurir son jardin ou sa terrasse. Elle se décline dans différentes variétés et teintes, mais son atout principal tient au fait qu’elle fleurit toute l’année. Pour admirer votre jolie jardinière de pensées, suivez le guide !

Pensées Jardinière
© istock

La pensée et ses spécificités

La pensée est une fleur rustique et vivace qui fait partie de la famille des violacées. Elle fleurit à différents moments de l’année, en fonction des variétés. Il est donc possible d’obtenir des jardinières fleuries en permanence. C’est tout de même au printemps que cette fleur présente des coloris les plus divers si elle est exposée mi-ombre à ensoleillé.

La variété qui fleurit le mieux et qui reste la plus répandue est celle des annuelles. Vous devez les arracher en fin de saison et c’est alors les vivaces qui prennent le relais.

Elle présente une hauteur généralement située autour de 10 à 20 centimètres, et elles prennent place dans les jardinières ou dans les massifs en pleine terre. La pensée est une fleur comestible qui peut orner vos plats ou vos gâteaux.

Il faut éviter de la placer en pleine chaleur, elle ne s’y épanouit pas. Elle aime les terres assez légères, de bonne qualité qui favorise leur développement.

Plantation et semis des pensées

Vous disposez de différentes méthodes pour avoir de belles jardinières : la plantation et le semis.

La plantation s’effectue en godet et le semis se fait à partir de graines que vous récupérez ou que vous achetez en jardineries.

La plantation des pensées

Vous plantez vos pensées en godet durant l’automne ou le printemps, quand vous êtes certain que tout risque de gelée est écarté.

La méthode :

  • Faites tremper la motte de terre dans une bassine d’eau.
  • Creusez un trou dans votre jardinière légèrement plus profond et plus large que la motte.
  • Mélangez la terre avec un peu de sable et de compost si vous pensez qu’elle est trop lourde. Vous pouvez ainsi l’alléger.
  • Placez correctement votre pensée, il est indispensable que le collet affleure le sol.
  • Gardez une distance d’environ 20 centimètres entre chaque plant.
  • Rebouchez ensuite les trous avec du substrat.
  • Tassez légèrement et arrosez.
Notre conseil :
Prévoyez la couche de drainage indispensable en fond de jardinière pour éviter le pourrissement des racines.

Les semis de pensées

Vous semez les graines entre juin et août en caissette ou en pépinière.

La méthode :

  • Mettez dans votre caissette, un mélange de sable et de terreau.
  • Semez vos graines en les mélangeant avec un peu de sable, cela permet de semer clair.
  • Recouvrez ensuite d’une fine couche de substrat.
  • Vaporisez vos plantes et ensuite, maintenez le terreau humide jusqu’à la levée.
  • Un mois après que le plant et levé, vous pouvez alors le repiquer en godet.
  • Vous attendez ensuite l’automne pour placer les plants en pleine terre ou en jardinière.

Les pensées et le gel

La plupart des variétés de pensées supportent les températures de -15°C et même moins. Ce sont des plantes rustiques. Mais d’autres variétés sont plus frileuses et elles ne peuvent pas supporter les températures qui sont situées en dessous de – 5° C. Il faut donc adapter le choix des variétés au climat de votre région. C’est un critère important au moment de faire votre sélection.

Nos conseils pour entretenir la pensée

Les pensées sont des fleurs simples à cultiver qui ne demandent que peu d’entretien, à partir du moment où la plantation a été bien réalisée. Cette plante ne se taille pas, cependant, il faut ôter les fleurs fanées pour favoriser les nouvelles pousses.

Arroser Pensées
© istock

La protection contre le froid

Concernant les variétés hivernales, il est préférable de protéger les racines avec un paillage qui leur évite d’être agressées par le froid.

La protection contre le mildiou

Les pensées sont assez fragiles et elles sont particulièrement sensibles au mildiou qui pourrit leurs racines. Celui-ci apparait en cas d’humidité excessive, c’est pour cette raison qu’il faut drainer les potées et ne pas arroser en grosse quantité.

Si jamais les plantes ont été trop détrempées, employez une solution écologique de manière à lutter contre le mildiou. Il faut alors utiliser du bicarbonate de soude. Mélangez 10 grammes de bicarbonate de soude dans 4 litres d’eau et 40 ml de savon doux du type savon de Marseille. Vaporisez cette solution sur les feuilles des plantes.

Lutter contre les limaces

Les limaces sont friandes de jeunes pousses de pensées, il faut donc absolument les protéger de ce gastéropode. Pour ce faire, le plus simple est d’acheter des granulés anti-limaces biologiques et d’en épandre quelques grains toutes les semaines.

Évitez les champignons

Pour écarter le risque du développement de champignons, il est préférable de ne pas laisser les pensées en place durant trop longtemps et d’arroser le matin de préférence. Si malheureusement, vous voyez des champignons apparaitre sur les feuilles, enlevez-les et nettoyez régulièrement vos plants. Vous arrosez de préférence le matin cela vous évite l’atteinte par les champignons.

Les pucerons

Si vos plantes sont envahies par les pucerons, il suffit de les doucher.

Un sol riche et fertile

Les pensées sont des plantes gourmandes qui exigent une terre riche et fertile pour s’épanouir pleinement durant les périodes floraison. Il est important de leur fournir un bon engrais adapté ou de veiller à des apports réguliers sous forme de fumier décomposé pour leur assurer un développement optimal.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Comment planter des pensées en jardinière ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires