Planter des giroflées : quand et comment les semer ?

La giroflée Ravenelle ou la giroflée d’hiver et de Nice trouve refuge dans un petit coin ombragé de votre jardin. Elle se sème en mai-juin et elle apporte de la couleur à vos extérieurs. Elle est très appréciée également pour son parfum subtil. Voici quelques conseils pour la semer !

Planter Giroflées
© istock

À quelle période semer vos giroflées ?

Les giroflées en godets sont plantées en automne : elles fleurissent alors de manière précoce au printemps ou plus tardivement, en hiver.

Si vous semez vos giroflées avec des graines qui ont été traitées et qui ont subi une vernalisation, c’est-à-dire une induction par le froid, vous les semez alors directement entre les mois de mai et de juillet. Elles fleurissent alors au printemps suivant.

La préparation du sol avant de semer

Préparer le sol avant de semer est primordial. Il est indispensable de retourner la terre à la bêche, d’éliminer les mauvaises herbes, les racines ou les cailloux pour favoriser le développement des plantes et de leurs racines.

Si la zone est humide, n’hésitez pas à drainer la terre en ajoutant du sable. Cela permet également d’obtenir un sol frais, parfait pour cette plante.

Semer les giroflées : comment procéder ?

Planter des giroflées

En jardinerie, vous achetez directement des plants de giroflées.

  • Faites un trou, mettez le plant au milieu et recouvrez-le de terre.
  • Arrosez régulièrement le plant durant quelques semaines, mais jamais en grosses quantités.
  • Vous n’ajoutez ni engrais ni compost lors de la plantation.

Semer la giroflée

  • Les giroflées peuvent être semées dès le mois de mars, en les plaçant en terrine et dans un endroit bien abrité.
  • Vous les repiquez ensuite en godets en mai.
  • Il faut patienter jusqu’en septembre pour les disposer en pleine terre. Elles fleurissent au printemps suivant.

Le repiquage est assez compliqué en raison du système racinaire fragile de la plante. Il est conseillé d’opter plutôt pour un semis en pleine terre durant les mois de mai à juillet.

  • Une fois que vous avez préparé votre sol, semez les graines à la volée.
  • Tassez légèrement la terre avec le dos du râteau ou une pelle.
  • Arrosez régulièrement jusqu’au moment où les plants lèvent. Ensuite, n’arrosez plus que quand la terre est sèche.
  • Dès que quelques feuilles apparaissent, éclaircissez les plants. Pour un développement optimal, ils doivent être espacés d’environ 30 cm.
  • La floraison débute le printemps suivant.

La multiplication des giroflées

Vous avez la possibilité de multiplier la plante par semis. Il faut savoir que certains cultivars exigent cependant une multiplication par bouturage pour obtenir une plante réellement identique.

La multiplication par semis

Si vous laissez vos plantes en place, elles vont alors se ressemer naturellement. Dans cette situation, les nouveaux plants seront peut-être un peu différents de la plante mère.

Il est également possible de récolter les graines au début de l’été quand le fruit commence à s’ouvrir.

Vous les mettez dans un endroit sec et vous les laissez sécher, avant de les placer dans une boite bien hermétique. Placez-les dans votre réfrigérateur durant deux ou trois mois, le but est de le faire subir le traitement par le froid, la vernalisation. Vous les semez ensuite en godets ou en pleine terre suivant la période.

La multiplication par bouturage

  • En fin d’été, coupez les tiges florales que vous allez bouturer. Vous prélevez alors les rameaux sur 15 cm environ et vous ôtez les fleurs fanées. Conservez uniquement deux feuilles par rameau.
  • Plantez ces rameaux dans un substrat léger et drainant, contenant un terreau de repiquage et 2/3 de sable.
  • Placez la bouture en pleine terre si vous le préférez. Placez-en plusieurs au même endroit. Vous en conservez deux une fois que les plantes ont repris.
  • Arrosez régulièrement tant que les plantes n’ont pas pris de hauteur.

Quel endroit pour planter vos giroflées ?

Profitez des endroits où rien ne pousse pour y introduire des giroflées. Ces plantes supportent parfaitement les sols secs et pauvres à condition toutefois que ces derniers soient parfaitement drainés.

Elles peuvent parfaitement orner vos massifs si ces derniers contiennent d’autres vivaces. Privilégiez en revanche une zone bien ensoleillée pour assurer un fleurissement de qualité à vos plantes.

La giroflée se cultive aussi en jardinière ou en pot. Elle demande alors un terreau de qualité, mélangé à du sable qui assure le drainage.

Semer Giroflée
© istock

Quel entretien pour cette plante ?

La giroflée est facile à cultiver et ne demande que peu d’entretien. Si vous voulez que votre plante soit belle et en bonne santé, certaines étapes sont indispensables :

  • Coupez les hampes de fleurs dès qu’elles fanent, cela stimule la repousse et permet d’avoir de jolies fleurs plus longtemps.
  • Conservez quelques hampes qui permettent à la plante de se ressemer naturellement à la fin de l’été.
  • Paillez le sol pour qu’il reste bien frais.
  • Comme cette plante supporte les basses températures jusqu’à -15 °C, il est inutile de la protéger durant la période hivernale.
Bon à savoir :
La multiplication est nécessaire pour une bonne raison : une fois que la plante est en place depuis trois ans, son port est moins beau et la floraison se dégrade.

La taille : vous n’êtes pas obligé de tailler la giroflée, cependant enlever les fleurs fanées permet de stimuler la floraison. Le port de la plante sera plus compact si vous rabattez les plants d’un tiers, une fois que les fleurs sont fanées.

L’arrosage : vous n’arrosez cette plante que quand elle est en pleine floraison.

Comment traiter les maladies des giroflées ?

La giroflée reste assez peu sensible aux maladies dans de bonnes conditions.

  • La rouille : c’est entre le printemps et l’automne que la rouille peut attaquer les giroflées et surtout si le climat est très humide. La rouille se présente sous la forme de petite taches jaune-brun. Les plants qui s’affaiblissent doivent également vous interpeller. Supprimez avec soin les parties atteintes et traitez ensuite avec un purin d’orties.
  • Le mildiou : il apparait sur le feuillage quand l’été est orageux et très chaud. Vous le repérez grâce aux feuilles qui se couvrent de taches brunes ou jaunes et au dessèchement de ces dernières. Elles finissent d’ailleurs par tomber. Pour éviter ce problème, veillez au drainage de la plante qui doit être excellent et évitez d’arroser en trop grande quantité.
  • Les nuisibles : les giroflées attirent principalement les limaces et les escargots qui dévorent leurs feuilles. Mettez des pièges avec de la bière ou ramassez-les.
Deco et Ambiances

790

Aucun commentaire à «Planter des giroflées : quand et comment les semer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires