Comment réussir la peinture du carrelage de votre salle de bain ?

Entreprendre des travaux dans sa salle de bain peut vite coûter du temps et de l’argent. Si vous n’avez pas envie (ni le budget) de vous lancer dans une rénovation complète de la salle de bain, il existe quelques astuces simples pour redonner un coup de fraîcheur à la pièce. Comment ? En repeignant le carrelage, élément central s’il en est, de la salle de bain. Facile à faire, pas cher, c’est véritablement LA solution pour tout changer sans devoir tout casser. On vous donne quelques conseils pour réussir votre rénovation.

Peindre Carrelage Salle De Bain
© iStock

Choisir la bonne peinture

Il est très facile de peindre du carrelage avec la bonne peinture ! Il faut une peinture qui résiste à l'humidité, aux taches liées aux projections d'eau ou à l'utilisation de produits d'hygiène mais aussi aux différentes variations de température.

Les peintures spécial carrelage sont faciles à entretenir, surtout lorsqu'elles sont à finition brillante ou satinée. La peinture pour carrelage mural est très résistante.

Vous pouvez aussi opter pour de la résine, qui a aussi une très bonne tenue sur le long terme. Si vous avez du carrelage sur le sol et que vous voulez le peindre, il faut appliquer un vernis protecteur sur la peinture sèche.

Il existe différents types de peinture :

  • peinture polyuréthane : à base d'huile, elle a un fort pouvoir couvrant. Il est possible de l'appliquer sur le sol mais aussi sur les murs en faïence. Elle ne nécessite pas de sous-couche et se compose d'une résine polyuréthane et d'un solvant,
  • peinture époxy : à base d'huile, elle est très couvrante. Elle contient du polymère époxy et un durcisseur qui la rend très résistante. Elle peut s'utiliser à l'extérieur et résiste bien à l'humidité. Cependant, petit point négatif : elle contient un solvant pas particulièrement adapté à l'environnement ou à la santé...
  • résine époxy : elle est auto-lissante et apporte une finition nette et lisse, très esthétique, à un carrelage. Elle résiste aux chocs et aux taches et se lave facilement. Simple à appliquer avec la bonne méthode,
  • enduit décoratif : contrairement aux peintures, il donne un aspect final totalement lisse. Il existe en plusieurs teintes et effets. Il est particulièrement utilisé pour donner un aspect béton ciré à ses murs pour un côté moderne et contemporain à sa pièce.

Quelle couleur pour la salle de bain ?

Là, c'est à vous de faire votre choix selon ce que vous aimez et l'ambiance que vous voulez créer dans votre salle de bain ! Il existe plusieurs marques qui offrent des teintes de peinture de carrelage qui s'associent très bien aux peintures murales.

Pour un petit côté zen, privilégiez les couleurs douces, pastel comme le bleu grisé ou le rose poudré. Avec du blanc (peu importe la tonalité), vous avez tout bon ! Il est aussi possible de choisir des couleurs plus profondes comme le bleu canard ou même le noir, très élégant.

Si vous refaites la déco de la salle de bain de vos enfants, alors partez sur des couleurs pop, assez vitaminées comme le jaune, le orange ou le rouge !

Mieux vaut éviter le vert trop clair, en revanche, qui aura tendance à donner un mauvais teint...

Le budget à prévoir

Il est vrai que c'est un point important... Combien cela va-t-il vous coûter de repeindre votre salle de bain ? Cela dépend du type de peinture :

  • la peinture polyuréthane est la moins chère : entre 4 et 9 euros du m²
  • la peinture époxy est légèrement plus chère, entre 15 et 25 euros du m²
  • la résine époxy colorée est bien plus onéreuse mais offre un meilleur pouvoir couvrant et nécessite donc moins de matière. Comptez 100 euros le litre, en moyenne (en sachant que le rendement est d'environ 15 m² le litre...),
  • l'enduit décoratif vous coûtera 40 euros environ pour 5 m².

Il faut aussi compter le prix des pinceaux. En privilégiant la qualité, cela peut s'étaler de 3,5 à 15 euros pour un bon pinceau. Les rouleaux à résine ou peinture carrelage sont proposés entre 5 euros et plus de 10 euros. Si vous avez besoin d'une brosse, comptez entre 5 et 10 euros et un stylo à joint coûte entre 3 et 7 euros.

Si vous refaites les murs, comptez entre 4 et 12 euros le m² pour une peinture acrylique, 3 et 10 euros pour une peinture glycéro et entre 15 et 25 euros de sous-couche. Le vernis de finition oscille entre 25 et 39 euros le litre.

Peinture Carrelage Salle De Bain
© iStock

La bonne technique à appliquer

Il faut tout d'abord nettoyer les joints de carrelage et les carreaux soigneusement. Si les joints sont en silicone, enlevez-les. Il faut lessiver et dégraisser complètement les carreaux avant de commencer : vous pouvez utiliser du liquide vaisselle puis rincer abondamment. Vous pouvez ensuite utiliser de l'alcool, de l'acétone ou du vinaigre avec de l'eau pour enlever le calcaire et les impuretés.

Si le carrelage est très brillant, poncez-le, pour que la peinture adhère bien. La surface doit être complètement sèche pour que vous puissiez commencer la peinture. Protégez les pourtours du carrelage, la robinetterie et les divers accessoires que vous ne pouvez pas retirer.

Si une sous-couche est nécessaire, appliquez-la en couche fine. Une fois la sous-couche sèche, prenez un pinceau à rechampir et faites tous les bords et les angles. Ensuite, avec un rouleau, attaquez la peinture des carrelages. Étirez votre peinture au maximum. Croisez les passages du rouleau (sauf avec la résine, des mouvements de haut en bas sont suffisants). Vous pouvez peindre les joints si vous le souhaitez. Si vous voulez des joints apparents, prenez alors un stylo à joint. Si vous les avez retirés, il vous faut les refaire.

Attendez ensuite environ 72 heures pour remettre les meubles.

Carrelage Salle De Bain
© iStock

Les erreurs à ne pas commettre

Même si repeindre le carrelage de la salle de bain semble être un geste facile, il faut tout de même être prudent et éviter certaines erreurs et certains faux pas qui pourraient vous coûter cher.

Il vous faut être très pointilleux et prendre le type de peinture qui correspondra parfaitement à l'utilisation que vous allez en faire. Pensez que les carreaux autour de votre baignoire ou de votre douche sont souvent soumis à rude épreuve (projections d'eau, de savons, produits détergents). Il vous faut y faire particulièrement attention. Il faut vraiment choisir une peinture adaptée à ces carreaux de carrelage (peu importe la gamme).

Avant toute chose, il convient de bien préparer le support à la peinture. Vous devez nettoyer les carreaux en profondeur avec un produit légèrement abrasif (comme de la lessive Saint-Marc, par exemple). Vous pouvez aussi utiliser de l'alcool ou de l'acétone. Si le carrelage est très brillant, il sera nécessaire de le poncer en surface (manuellement ou avec une ponceuse). Il faut aussi gratter les joints pour en enlever toutes les saletés ou impuretés qui y auraient proliféré.

Si vous avez des joints en silicone, il faut les enlever car la peinture n'adhère pas sur cette matière. Essayez de travailler dans un espace ventilé, sec et le plus propre possible pour éviter les poils ou la poussière sur vos murs. Protégez les interrupteurs, les prises et les plinthes.

Choisissez soigneusement votre matériel : pinceaux, rouleaux et brosses ! Votre travail n'en sera que plus simple !

Évitez de diluer la peinture ! Une peinture diluée adhère moins bien à son support et en plus, vous prenez le risque qu'elle s'écaille.

De même, privilégiez les peintures satinées ou brillantes aux finitions mates qui, elles, ont l'inconvénient de laisser paraître les projections d'eau. Les finitions satinées ou brillantes se rapprochent d'avantage du carrelage, au niveau visuel.

Aucun commentaire à «Comment réussir la peinture du carrelage de votre salle de bain ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires