Maison inhabitée : quelle température maintenir ?

Si vous n’occupez pas votre maison, vous vous demandez sans doute s’il est opportun de couper complètement le chauffage. Cette mesure, bien qu’elle puisse paraître économique et raisonnable, n’est pas tout à fait la solution idéale. Il est, en effet, important de garder la maison hors-gel et de ne pas éteindre complètement le chauffage pour, paradoxalement, ne pas consommer trop d’énergie à votre retour.

Maison Température
© istock

Pour une courte absence

Une maison inoccupée pendant une période ou plus moins longue en hiver ne doit surtout pas être laissée complètement sans chauffage. Il faut, au contraire, maintenir une un minimum de chauffage. Si le chauffage est complètement éteint, lorsque les occupants retourneront dans la maison, le retour à une température confortable nécessitera beaucoup plus de temps et consommera beaucoup plus d’énergie.

Il est donc fortement recommandé de bien fermer les fenêtres, vitres et volets ou stores et de laisser un minimum de chauffage. Si l’absence ne dure que quelques jours, il est possible de programmer le chauffage pour qu’il s’allume à certains créneaux horaires et chauffe à 16°C ou 17°C. Ce faisant, la maison ne refroidit pas trop et, au retour de ses occupants, elle retrouve plus rapidement sa température de confort.

Si la période d’absence est plus longue, c’est-à-dire d’une à deux semaines, il est possible de programmer le chauffage à une température plus basse. Ainsi, 14°C est un compromis acceptable qui permet de protéger la maison et de retrouver rapidement le confort thermique au retour de ses occupants.

Pour une longue absence

Si l’absence des occupants de la maison est plus longue, c’est-à-dire qu’elle dure plusieurs semaines, voire tout l’hiver, comme c’est le cas pour beaucoup de résidences secondaires, il faut maintenir une température d’au moins 8°C. C’est le minimum de chauffage qui permet de garder la maison hors-gel. Ce minimum est même une obligation dans les logements situés en copropriétés.

Ce maintien hors-gel permet de protéger la maison. En effet, un logement qui n’est pas chauffé pendant tout l’hiver est vulnérable au froid, car ce dernier favorise l’accumulation d’humidité et le développement de moisissures. Ces deux facteurs dégradent les parois de la maison, surtout si elle est en bois ou si elle est ancienne et détruisent même son isolation. Le froid extrême peut aussi détruire les canalisations et certains équipements comme les chaudières, car l’eau contenue dans les tuyaux peut geler et les faire éclater ou fissurer.

Il est bon de savoir que certaines chaudières sont dotées d’un mode hors-gel qui permet de produire suffisamment de chaleur pour maintenir une température suffisamment élevée dans la maison, mais sans produire d’eau chaude. Quant aux chauffages électriques, il est possible de les régler grâce au thermostat dont ils sont équipés ou même de les allumer ou de les éteindre à distance pour les appareils les plus récents et les plus perfectionnés.

Que faire avant de quitter son logement ?

Il est donc important de garder une température acceptable dans un logement qui ne sera plus occupé. Mais avant de partir, il faut adopter certains gestes qui permettent de protéger le confort thermique de la maison et d’économiser de l’énergie. Il faut donc fermer toutes les fenêtres et tirer tous les rideaux pour conserver la chaleur à l’intérieur. Il est aussi important de vérifier la température minimale supportée par certains appareils comme les box internet et de régler le chauffage en fonction de la valeur indiquée par le fabricant.

Que faire en rentrant à la maison ?

En rentrant dans une maison qui est longtemps restée inoccupée, beaucoup peuvent être tentés d’allumer le chauffage et de le régler immédiatement sur la température la plus haute. C’est un geste inutile et coûteux, car la température n’augmente pas plus rapidement si le chauffage est mis à fond et ne fera que consommer encore plus d’énergie. Il est donc conseillé d’augmenter le chauffage progressivement jusqu’à atteindre une température de confort qui peut avoisiner les 19°C.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Maison inhabitée : quelle température maintenir ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires