Comment bien isoler du froid une chambre ?

Votre chambre à coucher est l’endroit où vous vous reposez et dormez, il est donc normal de souhaiter que cette pièce soit aussi confortable que possible. En hiver, la question du confort thermique devient centrale et vous vous demandez sûrement comment rendre votre chambre plus chaude et vous préserver du froid des nuits glaciales de l’hiver. Il n’y a pas de solution miracle, mais améliorer l’isolation de votre chambre est l’idéal. Ce faisant, vous profitez d’une chambre à coucher plus chaude sans avoir à augmenter le chauffage.

Isoler Chambre Du Froid
© istock

Mieux isoler les murs

Si votre chambre est située dans un étage intermédiaire, c’est-à-dire qu’elle n’est située ni au rez-de-chaussée ni au dernier étage ou sous les combles, sachez que le gros des déperditions de chaleur se fait à travers les murs. Ceux qui sont directement en contact avec l’extérieur sont appelés murs froids et vous devez les identifier pour les isoler en priorité.

Vous pouvez améliorer l’isolation des murs froids de l’intérieur, ce qui vous évite de vous lancer dans des travaux importants si vous optez pour une isolation de l’extérieur.

Le choix des matériaux d’isolation que vous installez doit être réfléchi. Ces matériaux doivent, en effet, être conformes à la réglementation thermique en vigueur, mais ils doivent aussi être adaptés à la région où vous habitez, ainsi qu’à l’architecture de votre maison.

L’isolation projetée

Elle consiste à projeter, sur le mur intérieur, un matériau isolant comme la ouate de cellulose ou le polyuréthane. Il est aussi possible d’appliquer directement sur le mur un enduit isolant comme de la chaux-chanvre. Cette technique est une des plus simples et elle permet d’isoler rapidement une chambre de l’intérieur et de corriger les défauts de planéité des murs. Notez toutefois que cette technique ne peut être utilisée qu’en complément d’une isolation déjà présente, car la couche projetée directement sur le mur est de faible épaisseur.

L’isolation par panneaux ou blocs

Il s’agit d’appliquer sur les murs des panneaux ou blocs isolants prêts à coller. Les panneaux rigides ou semi-rigides se fixent directement sur le mur intérieur grâce à des colles ou à des chevilles. Les panneaux étant assez fins, ils permettent d’améliorer l’isolation sans rogner sur la surface de la chambre.

Les panneaux sont fabriqués en polystyrène, polyuréthane ou en fibres naturelles et comportent généralement, en plus de l’isolant, un pare-vapeur et une finition.

L’isolation sur ossature

L’isolation sur ossature consiste à installer une ossature en bois ou en métal contre le mur. C’est cette ossature qui sert de support aux matériaux isolants comme les laines minérales ou végétales. Cette technique est plus complexe et plus coûteuse, mais c’est la seule qui est recommandée pour les murs très fins ou qui ne peuvent pas supporter la charge d’une couche isolante.

L’isolation par contre-cloison maçonnée

Si le mur est fin et présente des défauts, la contre-cloison peut être envisagée pour améliorer l’isolation et corriger les défauts.

C’est une technique plus exigeante, puisqu’il s’agit de maçonner un double mur à l’intérieur de la chambre. Un isolant en vrac ou sous forme de panneaux est alors mis en place entre les deux nouveaux murs. Cette technique permet de grandement améliorer l’isolation, mais elle a l’inconvénient de rogner sur la surface de la chambre, d’être coûteuse et de nécessiter des travaux importants.

La peinture isolante

Si le déficit en isolation dans votre chambre est minime et que vous ne cherchez à gagner qu’un ou deux degrés de température, vous pouvez envisager la peinture isolante. Celle-ci est composée de résines spéciales qui permettent de renvoyer les rayonnements infrarouges vers l’intérieur de la chambre, créant ainsi une barrière anti-froid.

L’isolation par le sol

L’isolation par le sol est particulièrement importante pour les chambres situées dans des rez-de-chaussée ou au-dessus d’espaces inoccupés. Cette configuration est propice aux déperditions de chaleur vers la terre ou vers la cave.

L’isolation par le sol peut être mise en place par la fixation d’un isolant sur la face intérieure du plancher. La couche isolante peut être composée de polystyrène expansé, de mousse de polyuréthane, de laine de verre ou d’autres fibres végétales.

L’isolation par le sol est plus facilement mise en place dans les logements en construction. Mais elle peut aussi être installée dans un logement fini. Dans ce cas, la technique la plus courante consiste à installer une chape sèche à base de plaques de plâtre à haute densité. La chape est posée sur un lit d’égalisation en granules en béton cellulaire qui améliorent encore plus l’isolation.

Dans un logement fini, il est aussi possible d’installer l’isolant sur la face inférieure du plancher si cette dernière est accessible grâce à l’existence d’un vide sanitaire ou d’un sous-sol.

Améliorer l’isolation des fenêtres

Les fenêtres peuvent aussi être une voie par laquelle la chaleur s’échappe de votre chambre. Vous pouvez donc améliorer le confort thermique de cette dernière en améliorant l’isolation des fenêtres. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous.

Le double ou triple vitrage

Le double ou triple vitrage permet de vous protéger des bruits extérieurs, surtout si vous habitez en ville, mais il permet aussi d’améliorer le confort thermique. Les espaces situés entre les deux ou trois vitres qui composent votre fenêtre sont, en effet, remplis d’air qui est un meilleur isolant que le verre ou d’autres matériaux.

Combler les fentes

Il se peut que le cadre de votre fenêtre ne soit pas parfaitement ajusté ou que l’enduit ou le béton qui l’entoure se soit fissuré à des endroits. Les fentes qui sont alors présentes permettent à l’air froid de pénétrer dans votre chambre. Vous pouvez corriger ce problème en appliquant un enduit de rebouchage, une mousse expansible ou une résine. L’essentiel étant de rendre les bords des fenêtres parfaitement hermétiques.

Les rideaux thermiques

Les rideaux thermiques sont fabriqués avec des matériaux isolants aux grandes performances thermiques. Ils existent en différents coloris et peuvent s’intégrer à tous les types de décoration. En installant de tels rideaux, vous empêchez la chaleur de s’échapper à travers vos fenêtres, ce qui vous fait gagner de précieux degrés lors des nuits froides de l’hiver.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment bien isoler du froid une chambre ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires