Comment entretenir un poêle à pétrole ?

Le poêle à pétrole est un appareil de chauffage d’appoint nomade très fonctionnel. Il est plus économique que le poêle électrique et il chauffe très rapidement votre pièce en cas de besoin. Il doit cependant être entretenu avec soin pour éviter tout risque pour votre santé et pour le conserver très longtemps. Voici quelques conseils pour son entretien !

Poêle à Pétrole
© istock

Le poêle à pétrole : comment fonctionne-t-il ?

Le poêle à pétrole fonctionne grâce à un combustible liquide et il chauffe quasiment instantanément après sa mise en route. Il existe deux types de poêles qui se différencient par leur système d’allumage : électronique ou à mèche.

L’allumage électronique est certainement le plus fonctionnel, mais il faut dans ce cas prévoir une alimentation électrique qui n’est pas nécessaire sur le poêle à pétrole à mèche. Le poêle atteint sa puissance maximale de chauffe 5 minutes après l’allumage qui est lui-même très rapide.

La chaleur dégagée est appelée : chaleur rayonnante. Cela signifie que cette dernière se diffuse dans l’ensemble de la pièce très rapidement. Un poêle affichant une puissance de 5kW est capable de chauffer une pièce de 50 m². Le coût représenté par ce chauffage est de 0.11 euro alors que le coût est de 0.17 euro pour un chauffage électrique.

Il est très apprécié durant les soirées fraîches d’automne quand vous n’avez pas remis en route le chauffage. Il est également bien utile en hiver dans les zones non chauffées comme une véranda ou une serre en hiver, il permet d’éviter le gel des canalisations.

Ce type d’appareils présente une consommation réduite, un litre de combustible offre 5 heures de chauffe à votre pièce. Il faut savoir que l’autonomie de ce type de chauffage nomade offre entre 12 et 67 heures d’autonomie.

Notre conseil :
Durant la période de chauffe, la pièce doit être parfaitement ventilée, en effet, la combustion d’un litre de pétrole entraine la consommation de 10 m3 d’air.

Les appareils les plus récents et de très bonnes qualités limitent largement la pollution de l’air et les odeurs désagréables. De plus, ils disposent maintenant d’un système de détection évitant les intoxications au monoxyde de carbone que ce type de poêle peut entrainer grâce à leur détecteur à piles.

Les poêles à pétrole sont complètement autonomes puisqu’ils ne demandent ni branchement (pour le poêle à pétrole à mèche) ni conduit d’évacuation. Il faut cependant savoir que les polluants sont rejetés directement dans l’air, les seuils sont très bas, selon les fabricants.

Quand vous achetez votre poêle à pétrole, restez vigilant sur certains aspects et sur les fonctionnalités de chaque modèle :

  • Le brûleur haut rendement ;
  • Le système anti-écoulement en cas de renversement du poêle ;
  • Le bouton d’arrêt d’urgence ;
  • Le détecteur de CO2 intégré ;
  • Le dessus du poêle : il doit rester à température tempérée pour écarter le risque de brûlure grave.

Les fonctions suivantes ne sont pas dépourvues d’intérêt : la programmation, le nettoyage automatique, la sécurité enfant ou key lock, l’ouverture mains propres et la fonction hors gel.

Le prix de ce type de poêle débute à 100 euros, pour un allumage automatique, comptez environ 200 euros pour une puissance de 3 kW et 500 euros pour 4.65 kW. Les bidons de pétrole de 30 litres valent 30 euros environ.

Attention :
Ce type de poêle est plutôt destiné aux locaux très aérés et qui ne communiquent pas avec les locaux d’habitation. C’est une recommandation qui découle du décret n° 2000-1013 du 16 octobre 2000.

Vous ne bénéficiez pas d’aide à l’achat puisqu’il fonctionne avec une énergie fossile et les gaz émis peuvent être toxiques. De plus, ils doivent être entretenus avec régularité.

Poêle à pétrole : un entretien régulier

Le principal entretien concerne :

  • Le nettoyage du réservoir et des filtres ;
  • Le dépoussiérage des grilles ;
  • Le remplacement du filtre et de la mèche.

Les différentes étapes du nettoyage :

  • La première chose à faire est de s’occuper des grilles et de les nettoyer avec beaucoup de soin. En effet, les grilles d’aération sont un élément crucial du poêle. Plus la grille sera propre, plus la performance est élevée et moins vous risquez d’avoir d’émission de gaz toxique.
  • Ensuite, il faut s’attaquer à l’intérieur du poêle, surtout s’il s’agit d’un poêle à mèche.
  • Le filtre à combustible doit être également parfaitement propre sur les deux types d’appareils.
  • Purger le tuyau d’admission est également nécessaire.

Sur certains modèles, les capteurs sont une formidable source d’information qui vous indique quand vous devez nettoyer les différentes pièces.

Si vous choisissez un combustible de qualité, votre poêle s’encrasse moins et vous obtenez une chauffe plus importante. Regardez bien les recommandations du fabricant avant d’opter pour votre combustible. Certains poêles sont conçus pour fonctionner avec un combustible liquide pour appareil de chauffage mobile.

Le changement de la mèche

Les poêles à pétrole à mèche vous obligent à la changer de manière très régulière. Si vous utilisez régulièrement ce chauffage d’appoint, n’oubliez pas de vérifier la mèche régulièrement pour la remplacer si nécessaire. Vous savez tout de suite quand il faut le faire puisque cette dernière est abimée. L’objectif de cette opération est de conserver une bonne puissance de chauffe et d’excellentes performances, mais également d’éviter la dégradation de la qualité de combustion.

Comme elle trempe dans le pétrole, elle a tendance à s’abimer facilement. Elle durcit, car elle se salit. Dans cette situation, la mèche s’enflamme très rapidement et il se peut qu’elle brûle alors complètement. Soyez donc vigilant et changez-la dès que vous le jugez utile.

Il est également possible de la nettoyer de temps en temps, c’est simple puisqu’elle reste très accessible. Sachez cependant que le prix de la mèche étant peu élevé, la changer n’est pas compliqué. D’autant plus que vous le faites vous-même très facilement.

Voici comment procéder :

  • Une fois que l’appareil est froid : enlevez les piles et le réservoir.
  • Dévissez le couvercle et enlevez la mèche.
  • Remettez en place la mèche neuve.
  • Remontez alors le mécanisme et les accessoires. C’est fini !
Deco et Ambiances

1062

Aucun commentaire à «Comment entretenir un poêle à pétrole ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires