7 astuces pour éloigner les mouches et moucherons du compost

Votre bac à compost est rempli de déchets organiques en plein processus de décomposition. Il est donc tout à fait naturel qu’il attire les mouches et moucherons en grand nombre. Leur présence est toutefois gênante, car ces insectes peuvent envahir jusqu’à votre maison. Voici donc nos sept astuces pour vous en débarrasser efficacement.

Mouche posée dans un compost
© istock

1. Maintenir un bon taux d’humidité

L’humidité contenue dans votre compost attire les mouches et moucherons, car elle favorise la prolifération d’odeurs et la formation de composés dont ces insectes sont friands. Il est donc important de maintenir un taux d’humidité acceptable dans votre compost. Veillez toutefois à ce que ce taux ne soit pas trop bas, car, dans ce cas, le compost attirera des fourmis et verra la vitesse de décomposition des déchets organiques fortement ralentie.

Si vous constatez que le compost est trop humide, attendez quelques jours avant d’y déposer à nouveau des déchets et couvrez sa surface de papier ou de carton. Mais s’il est trop sec, posez à sa surface un carton imbibé d’eau et ajoutez des déchets organiques humides comme les pelures de légumes ou la tonte de gazon.

2. Protéger le compost des rayons directs du soleil

Au printemps, à l’automne et en hiver, vous pouvez laisser votre composteur exposé en plein soleil. Mais pendant la saison chaude, vous devez le mettre à l’abri et éviter qu’il soit exposé aux rayons directs du soleil. Ceux-ci favorisent l’apparition de mauvaises odeurs très fortes et tenaces ainsi que l’apparition de mouches et moucherons.

3. Baisser la quantité de déchets sucrés

Lorsqu’il fait chaud, comme en été et au printemps, il faut éviter de mettre au compost des déchets trop sucrés comme les fruits ou les restes de confiture ou les tartines de miel. Ces produits ont tendance à fermenter rapidement sous l’effet de la chaleur et à attirer toutes les mouches et tous les moucherons du secteur. Ces derniers aiment, en effet, pondre leurs œufs sur les fruits et même sur les pépins et noyaux de fruits.

Si vous devez absolument vous débarrasser de fruits ou de noyaux en été ou au printemps, pensez à les enrouler dans du papier journal et de les enfouir au fond du bac.

4. Composter les déchets régulièrement

En laissant un intervalle de temps trop longs entre deux apports de déchets à votre compost, vous laissez la partie supérieure se décomposer, ce qui peut arriver très rapidement en été. Ces matières en décomposition attirent alors mouches et moucherons. Pour y remédier, vous devez apporter des déchets de façon plus régulière en été pour conserver une couche en surface qui n’est pas encore décomposée et qui n’attire donc pas ces insectes.

5. Empêcher les mouches de pondre leurs œufs

Si votre jardin et votre maison sont envahis de mouches et de moucherons, c’est sans doute parce que leurs œufs ont éclos. Pour éviter que les insectes ne pondent leurs œufs dans ou autour de votre compost, vous pouvez le retourner régulièrement ou alors, le recouvrir d’une couche qui se décompose moins rapidement que les déchets végétaux. Utilisez, pour ce faire, vos chutes de papier et de carton qui protègent le compost contre les mouches et moucherons.

Veillez aussi à bien nettoyer le rebord et le couvercle du bac à composter, car ce sont des endroits où les mouches aiment pondre leurs œufs. En essuyant plusieurs fois par semaine ces parties du composteur, vous éliminez les œufs et diminuez ainsi le nombre d’insectes à l’avenir.

6. Aérer le compost

Il est bien connu que le composteur ne doit pas être un conteneur étanche, car la décomposition des déchets organiques nécessite de l’air. Beaucoup de jardiniers n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer que le compost est vivant et qu’il a besoin de respirer. Vous devez donc pratiquer de nombreuses ouvertures sur le couvercle et sur les côtés du composteur pour réguler la température du compost et lui apporter la quantité d’air nécessaire aux processus de décomposition.

Ces ouvertures apportent aussi de la lumière dans le composteur, ce qui contribue aussi à chasser les mouches et moucherons. N’hésitez pas non plus à ouvrir régulièrement le couvercle pour faire s’envoler les insectes qui peuvent s’y faufiler.

7. Maintenir le compost au bon pH

Certaines mouches, comme la mouche de terreau, aiment l’acidité. Il est donc important de garder un pH assez élevé (au moins de 6,5) dans votre compost en y ajoutant de temps en temps des coquilles d'œufs broyées ou des cendres.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «7 astuces pour éloigner les mouches et moucherons du compost»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires