Éclairage du salon : 9 erreurs à éviter

Réfléchir à l’éclairage d’un salon n’est parfois pas simple. En effet, le choix que vous faites ne doit rien au hasard. Il faut prendre en compte la taille de la pièce, son volume, le type d’activité, l’ambiance désirée et l’agencement. Voici 9 erreurs à éviter pour que la mise en lumière soit parfaitement réussie !

Luminaires Dans Le Salon
© istock

Une température de couleur mal choisie

Les luminaires sont évidemment une part importante du choix que vous faites, mais les ampoules sont également primordiales. Vous pouvez par exemple miser sur une ampoule de 4 500 Kelvin, dans le coin lecture et une lumière plus cocooning dans la partie détente avec une ampoule de 3 000 Kelvins.

L’éclairage chaud est parfait pour créer une ambiance intimiste, alors que la lumière froide permet d’offrir une lumière plus adaptée quand vous avez besoin de bien voir : au-dessus de la table de salle à manger ou sur votre bureau intégré au salon.

Les lumières chaudes peuvent équiper les luminaires à large diffusion comme la suspension. Les lumières froides sont privilégiées dans le coin lecture. Dans ce cas, il faut choisir un éclairage direct, ce sera plus confortable pour vos yeux qui forceront moins.

Sur les meubles, les bouts de canapé, le manteau de la cheminée, posez des lampes pour créer quelques zones lumineuses qui éclairent sans pour autant créer une luminosité trop uniforme. Il est préférable alors de miser sur des matières naturelles pour filtrer la lumière et des couleurs douces et claires au niveau des abat-jour.

Bannissez les spots au plafond

Les spots sont parfaits dans les showrooms ou les industries, mais dans votre salon, ils apportent une certaine froideur peu esthétique et adaptée à cette pièce.

Opter pour la même intensité sur toutes les lampes

Évitez de choisir la même intensité sur tous vos luminaires. Les ampoules diffèrent selon les matériaux, les lampes, les fonctions et les formes.

Si vous choisissez mal votre éclairage, qu’il est trop froid ou mal réparti, vous ruinez tous vos efforts de décoration.

Pour un éclairage bien dosé, il faut prendre en compte deux paramètres : la couleur et l’intensité de l’ampoule.

Ne pas respecter l’éclairage minimum dans le salon

Trop peu éclairé, le salon devient déprimant, trop éclairé, il dégage une atmosphère trop froide et agressive. Il faut donc trouver le juste milieu. On considère que l’éclairage parfait dans le salon est de 300 lux environ.  C’est la puissance parfaite pour discuter, regarder un film… On y ajoute 150 lux dans le coin-lecture au minimum pour lire sans fatiguer ses yeux. Pensez au variateur d’intensité parfait pour moduler la luminosité de la pièce.

Clairage Salon
© istock

Un éclairage uniforme

Opter pour un éclairage uniforme est une erreur, il est nécessaire en effet d’illuminer chaque zone différemment. Il faut éviter toutes les zones d’ombre, dans les coins de la pièce par exemple. C’est pour cette raison que multiplier les sources lumineuses est indispensable.

Mélangez sans hésiter éclairage, direct et indirect. Les lampadaires et certaines lampes offrent un éclairage direct plus intense. Autour du canapé, du bureau, de la bibliothèque… Les zones d’intérêt du point de vue décoratif sont sublimées par un éclairage spécifique, les spots directionnels sont parfaits pour les tableaux ou un bel objet.

Trop de luminaires dans le salon

Inutile de transformer votre salon en boutique de luminaires.  Savez-vous que le contraste ombre et lumière, apporte une ambiance très agréable à la pièce ? Jouez avec celui-ci pour un côté chaleureux. Dans les grands espaces, une bonne répartition est nécessaire.

Pas assez d’éclairage dans le salon

Il ne faut pas que votre salon ressemble à une grotte, vous devez donc l’éclairer suffisamment et harmonieusement. En suivant nos conseils, vous devriez parfaire l’illumination de cet espace détente. Au centre de la pièce, n’hésitez pas à installer de jolies suspensions déco, mais sans mettre des ampoules trop puissantes pour autant. Elles sont parfaites pour prendre un verre tranquillement dans une atmosphère très cosy.

Un lampadaire, des appliques et des lampes à poser complètent ce choix pour créer au gré de vos envies des atmosphères différentes et répondre au mieux à tous vos besoins. Sachez qu’une lumière froide est parfaite pour lire sans se fatiguer.

Faire une erreur dans le dimensionnement des lampes

Le volume de chaque luminaire est essentiel et doit donc être sélectionné avec soin. Trop petits, ils sont perdus dans les espaces XXL, trop grands, ils tassent les salons pas assez vastes. Adaptez la taille de vos luminaires à celle de la pièce.

Créer un éclairage trop « plat »

L’éclairage permet de jouer avec le rythme de la pièce et son relief. Il ne doit donc pas être uniforme. Pour mettre un certain relief, il faut mixer éclairage direct, général, indirect et ciblé.

Aucun commentaire à «Éclairage du salon : 9 erreurs à éviter»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires