Éclairage d’une chambre d’enfant : 5 erreurs à éviter

La chambre d’enfant est un lieu dédié à différentes activités, c’est pour cette raison que l’éclairage de cette pièce doit être bien travaillé. Il répond ainsi à tous les besoins de ce dernier. En fait, il est plus similaire à celui que l’on retrouve dans le salon qu’à celui pour lequel vous optez pour une chambre adulte. Voici les 5 principales erreurs à ne pas faire !

Clairage Chambre Enfant
© istock

L’éclairage général dans la chambre de votre enfant

Il change en fonction de son âge. En effet, le petit entre 3 et 8 ans a tendance à jouer par terre, il faut alors absolument opter pour un plafonnier qui permet un éclairage général de qualité. Une fois que votre enfant commence à lire, pensez à installer une lampe de chevet ou une liseuse près de son lit. S’il a un petit coin lecture avec un fauteuil, mettez une lampe assez haute sur pied et réglable pour un éclairage suffisant.

Côté bureau, le mieux est de miser sur les lampes, style architecte avec un bras articulé qui offre un éclairage ciblé durant ses devoirs.

Utiliser des lampes classiques

Les lampes classiques que vous mettez dans le salon ou votre chambre n’apportent pas forcément la sécurité requise dans le cas d’un enfant. Évitez toutes les matières qui peuvent casser et couper ensuite ainsi que les fils apparents. Les lampadaires ne sont pas non plus recommandés, ils peuvent blesser l’enfant si jamais ils tombent.

Il existe des gammes de lampes spécialement conçues pour les enfants qui sont réalisées dans des matériaux incassables et qui sont munies d’un cache protecteur.

Vous trouverez des gammes de lampes dans des design tendance et des teintes capables de se glisser dans tous les décors.

Ne tombez pas dans l’excès ou le manque d’éclairage

Il faut savoir que dans la chambre de votre bambin, le besoin en lumière est plus important que pour les adultes. Comptez environ 450 lumens par mètre carré soit 5 500 lumens pour une chambre de 12 mètres carrés. Si vous ne respectez pas un éclairage suffisant, vous exposez les yeux de vos enfants à une gêne oculaire et une fatigue prématurées.

Chambre Enfant Lit Cabane
© istock

Opter pour des ampoules inadaptées

Les enfants ont une rétine fragile qui ne supporte pas les ampoules très puissantes et éblouissantes, comme les LED contenant beaucoup de bleu. Il faut donc rester vigilant. Les ampoules les plus adaptées restent les lampes très basse tension et fluocompactes qui écartent de plus les risques de brûlure.

Opter pour un seul apport lumineux

C’est une très mauvaise idée, dans une chambre d’enfant, il faut tabler sur 4 ou 5 points lumineux selon l’âge de ce dernier. Généralement, elle comprend : une lampe de bureau, une liseuse près du lit, une suspension, un éclairage d’ambiance au minimum. Chaque éclairage sera adapté à une activité spécifique. Les éclairages d’appoint sont donc nécessaires dans cet espace.

Les ampoules LED 5 watts incandescentes à gros culot et  sont adaptées aux liseuses, car pourvues d’un filtre anti-éblouissement. Elles sont incassables, elles restent froides et diffuse une lumière chaleureuse.

Utiliser les éclairages diffus permet de mettre l’accent sur l’aspect déco : les cubes lumineux, les guirlandes offrent une jolie lumière douce. Vous pouvez par exemple placer dans la chambre de bébé près de la table à langer pour le changer sans l’éblouir la nuit. Si en plus, ces lampes permettent de varier les éclairages selon les moments de la journée, c’est encore mieux.

Deco et Ambiances

226

Aucun commentaire à «Éclairage d’une chambre d’enfant : 5 erreurs à éviter»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires