Quelle est la durée de vie d’une piscine ?

Vous avez enfin décidé de construire votre piscine pour profiter d’un petit espace rafraichissant durant les fortes chaleurs estivales. Vous êtes ravis et l’ensemble de la famille en profite pleinement, mais vous vous posez peut-être une question cruciale : combien de temps durera cette piscine tellement appréciée ? Éléments de réponse !

Durée De Vie D'une Piscine
© istock

Pour déterminer la durée de vie d’une piscine, il faut commencer par savoir de quel type de piscine on parle. Une piscine bétonnée, à coque ou hors sol n’a pas forcément une durée de vie identique.

La durée de vie de la piscine à coque

Il faut compter une quinzaine d’années avant que la piscine à coque en polyester ne montre des signes de faiblesse. Si vous misez pour une piscine de grande qualité et que vous veillez à son entretien régulier, elle peut durer jusqu’à 20 ans. En revanche, un modèle d’entrée de gamme et pas entretenu avec régularité, ne durera que 9 à 10 ans.

Cela s’explique par le fait que le gel-coat est exposé en permanence aux agressions et subit le vieillissement dû au temps qui passe et au manque d’entretien. Après quelques années, vous observez des signaux de vieillissement partiel ou total :

  • des fissures ;
  • des trous ;
  • une décoloration ;
  • un effritement ;
  • une perte de brillance ;
  • l’osmose qui se manifeste sous la forme de cloques.

Dès que le gel-coat présente quelques signes d’usure, il faut agir plus rapidement et rénover ce matériau. Cela permet de lui redonner un aspect neuf. Il existe de nombreux produits vous permettant de rénover le gel-coat de manière simple et efficace : la pâte de rénovation et le kit de réparation, dédié au gel-coat. Plus vous agissez rapidement, moins la détérioration pourra progresser. Cela peut aller jusqu’à la destruction totale de votre piscine.

Faites toujours constater les signes d’usure par un professionnel, car ces derniers peuvent être la conséquence d’une installation mal réalisée, à une malfaçon ou à un défaut de fabrication.

Rénover le gel-coat de la piscine à coque

Que la rénovation soit partielle ou totale, elle doit être réalisée dans le respect des règles.

Pour une rénovation partielle

Vous réalisez vos réparations sur les zones à restaurer en respectant ces étapes :

  • Faites le point sur les zones d’usure.
  • Identifiez la nature de la détérioration : présence d’osmose, fissures, trous, éraflures…
  • Préparez la zone : creusez jusqu’à la fibre de verre, poncez et nettoyez.
  • Mélangez le catalyseur et le gel-coat selon les conseils du fabricant.
  • Insérerez le gel-coat dans les trous.
  • Nivelez et laissez sécher le temps indiqué.
  • Poncez pour une surface plane.

Choisissez votre produit dans la même teinte que celle du revêtement.

Rénovation totale

Mettez votre bassin à sec et faites appel à un spécialiste en raison de la difficulté surtout quand le bassin est spacieux. Cette opération nécessite un ponçage total, un décapage du bassin à l’acétone, la pose d’un mastic spécial et une application de coat-gel en deux couches.

C’est un travail délicat que le professionnel est capable de faire parfaitement.

La durée de vie de la piscine bétonnée

Les piscines appelées piscines en dur sont normalement conçues pour durer de très longues années. Si vous l’entretenez régulièrement et même quotidiennement, sa durée de vie peut être plus longue que ne le prévoit le constructeur. Après une quinzaine d’années, vous devez cependant changer : le liner qui vous coûtera environ 5 000 euros et le système de filtration qui coûte entre 800 et 1 500 euros.

Les équipements de base de la piscine, s’ils sont correctement entretenus, peuvent durer de nombreuses années. Le liner peut tenir durant 20 ans et le carrelage peut durer jusqu’à 50 ans.

Certains propriétaires de piscine font le choix de poser un enduit. Il en existe de nombreux modèles, chacun possède ses propres spécificités. L’enduit silico-marbreux dure généralement environ 10 ans. Ce matériau est composé de poudre de marbre, de ciment blanc, d’adjuvants et de pigments si vous avez envie d’avoir un bassin de couleur. C’est un matériau polyvalent qui est utilisé à la fois :

  • Comme un enduit hydrofuge qui doit être posé avant la mosaïque ou le carrelage de la piscine. Il assure l’étanchéité du bassin.
  • Comme un revêtement décoratif.

La durée de vie de la piscine hors-sol

Sous le terme piscine hors-sol sont regroupés différents types de piscines. Le seul point commun reste cependant la possibilité d’être démontée. En théorie, vous n’avez pas besoin de réaliser un terrassement pour installer votre piscine hors-sol. Il faut tout de même penser à bien niveler la surface destinée à la recevoir et procéder au retrait des cailloux éventuellement présents.

Votre piscine hors-sol ne vous oblige pas à demander des autorisations particulières à la mairie avant son installation. Ce qui est le cas des modèles semi-enterrés ou enterrés. En revanche, n’hésitez pas à vous renseigner sur les distances que vous devez respecter avec les propriétés voisines ou les voies de circulation.

Il existe, sur le marché de la piscine, différentes variétés de piscines hors-sol : les piscines gonflables, les piscines rigides ou les piscines souples. Les piscines rigides demandent l’installation d’un liner. Leur profondeur varie entre 1 mètre et 1 mètre 30 et elles valent entre 2 000 et 6 000 euros selon leur taille et le type de matériaux.

La plupart du temps, il est nécessaire d’installer un système de filtration ou une pompe qui permet de traiter l’eau. Cela varie en fonction des modèles que vous avez sélectionnés.

Ce type de piscine présente une durée de vie d’environ 3 ans, pour les modèles gonflables et 6 ans, pour les modèles tubulaires. Le boudin supérieur de la première est relativement fragile et c’est pour cette raison qu’elle dure moins longtemps. Il se peut en faisant attention que vous puissiez prolonger cette durée de vie.

Dans tous les cas, un entretien régulier est nécessaire pour offrir une plus longue durée de vie à votre piscine, nous ne le répéterons jamais assez.

Piscine Hors Sol
© istock

Les facteurs qui influencent la durée de vie de votre piscine hors-sol

La durée de vie d’une piscine dépend de la qualité de celle-ci, de son entretien, de son environnement et du matériau. Si vous vous occupez régulièrement de son entretien, vous en profitez plus longtemps.

Pour prolonger sa durée de vie, pensez toujours à ranger votre piscine pour l’hiver et à installer un filtre qui la protège. Il est impératif de bien penser à réaliser les choses comme il le faut pour qu’elle puisse résister au temps qui passe dans les meilleures conditions.

Il faut savoir en effet que changer sa piscine tous les ans ou même tous les deux ans représente un budget élevé pour en profiter durant quelques mois.

Le choix du matériau est également déterminant pour sa durée de vie. Tous les matériaux ne sont pas aussi durables et ne présentent pas la même résistance et solidité à l’épreuve du temps. C’est assez logique puisque les matériaux sont très différents les uns des autres.

Les modèles en plastique et armatures en métal durent logiquement entre 7 et 8 ans. C’est le matériau bois qui offre la plus longue durée de vie, puisque celui-ci est capable de résister durant 20 ans. C’est sans doute de ce fait le meilleur choix que vous puissiez faire surtout si vous avez envie de conserver votre piscine durant de longues années.

Ce critère est important et il est indispensable de le prendre en compte au moment de faire votre choix. Cela vous permet de ne pas avoir à racheter une piscine souvent, ce qui vous revient vite très cher. Même si la somme que vous devez investir vous semble plus conséquente sur le moment, elle sera vite rentabilisée par la longévité de votre équipement.

Deco et Ambiances

1061

Aucun commentaire à «Quelle est la durée de vie d’une piscine ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires