Les différents types de tuiles pour une toiture

Vous avez décidé de faire construire votre maison, mais vous ne savez pas quel type de tuiles choisir ? Cette sélection se fait suivant des critères pratiques et esthétiques, mais c’est parfois plus compliqué qu’il n’y parait. Tout débute, de toute façon, par une bonne connaissance des différentes tuiles présentes sur le marché

Toit avec différentes tuiles
© istock

1. Les différentes tuiles de la catégorie des tuiles dites classiques

Les tuiles traditionnelles sont au nombre de deux et sont en terre cuite. Elles sont imputrescibles, elles résistent au gel et sont lavables. Vous devez ensuite procéder à leur entretien, mais elles peuvent être couvertes par un traitement imperméabilisant et fongicide qui vous permet de les conserver plus longtemps. Elles sont posées pour que l’une recouvre en partie l’autre, pour assurer une bonne étanchéité.

Les tuiles plates

Elles sont en béton ou en terre cuite et elles imitent parfaitement la toiture en ardoise. Elle existe en deux versions : la version écaille, au bout légèrement arrondi, et la version plate. L’étanchéité provient du chevauchement de ces tuiles lors de la pose. C’est une tuile qui présente une grande légèreté, mais qui ne peut être utilisée que sur les pentes supérieures à 35 °. Elle est efficace pour l’écoulement de la neige et des eaux de pluie.

Bon à savoir :
Elle peut convenir aussi aux toits atypiques avec courbes, tourelles, retournement et pentes différentes.

Il faut compter entre 65 et 75 tuiles par mètre carré.

La tuile canal

Elle présente une forme de cône et vous la posez de la manière suivante : une tuile en dessous et une autre au-dessus. Elles se bloquent ensuite par l’effet du poids et du glissement. C’est une tuile utilisée surtout sous les climats assez ensoleillés et chauds. Elle est bien adaptée aux orages violents, car elle permet un écoulement rapide de l’eau.

Elle est posée de préférence sur les toits à faible pente et c’est une tuile qui est plus lourde que la tuile plate. Elle existe en canal 40 ou canal 50, le chiffre correspond à la longueur de la tuile.

Vous devez compter entre 18 et 55 tuiles par mètre carré.

2. Les tuiles mécaniques

Ce type de tuiles s’emboite les unes sur les autres afin que l’étanchéité de la toiture soit parfaite.

La tuile romane

Elle peut être de forme canal ou double et elle a l’avantage d’être simple à poser. Ce n’est pas son seul atout, ses couleurs étant également très jolies. Elle ressemble à la tuile canal, mais elle se pose par emboitement. Son galbe est moins important, c’est ce qui fait la différence avec la tuile canal.

Il faut environ 10 à 15 tuiles par mètre carré.

La tuile grand moule et petit moule

Ces tuiles sont plates et présentent un petit relief sur le côté droit. Elles peuvent présenter diverses catégories : à cornet, à panne et à onde. On retrouve ce type de tuiles dans quasiment toutes les régions de France. Il faut alors compter entre 10 et 22 tuiles au mètre carré.

Le cas spécifique de la tuile losangée

La tuile losangée est une tuile plate et mécanique à grand moule. Elle se distingue par son losange situé en son milieu. Il n’est pas là par hasard puisqu’il présente deux fonctions : il offre au couvreur un appui pour son pied durant la pose de la toiture et il évite l’affaissement lors du séchage.

Cette tuile présente généralement un pureau, dont les dimensions varient. C’est intéressant puisque cela permet de les rendre compatibles aux anciennes tuiles losangées. Elles sont donc utilisables en rénovation. Il faut compter environ 11 à 13 tuiles au mètre carré. Le poids de cette tuile est de 3 kilos environ.

Certaines tuiles présentent un relief en forme de côte au milieu, c’est ce que l’on appelle la tuile à côte. On en trouvait beaucoup en île de France et dans le bassin d’Arcachon.

3. Les tuiles en béton

Les tuiles en béton sont globalement moins employées que les tuiles en terre cuite. Le matériau utilisé dans sa fabrication est le mortier. Elles peuvent ensuite être colorées grâce aux pigments, elles présentent un inconvénient majeur, elles n’ont qu’une petite durée de vie, ce qui fait qu’elles ne sont pas privilégiées par rapport aux autres solutions.

4. Les tuiles en fibrociment

Les tuiles en fibrociment sont constituées de ciment, de sable et de fibres locales. Ce sont certainement les tuiles parmi les plus économiques et écologiques du marché. Le seul petit bémol, ce sont des tuiles fragiles et vous ne pouvez pas marcher dessus. Si vos tuiles en fibrociment datent d’avant 1997, vous devez alors faire intervenir une entreprise spécialisée pour vous débarrasser de l’amiante. En effet, les tuiles en fibrociment fabriquées avant 1997 contenaient de l’amiante.

Ce type de tuiles doit être entretenu régulièrement, car elles sont souvent sensibles aux mousses. Elles sont globalement moins résistantes, elles présentent souvent de la condensation et sont responsables de ponts thermiques. Ce ne sont pas les tuiles que l’on retrouve le plus fréquemment sur nos toitures.

5. Les tuiles photovoltaïques

Ces tuiles font partie des matériaux écologiques et qui permettent de faire des économies d’énergie en réduisant notamment vos factures d’électricité. C’est une alternative aux panneaux solaires, elles restent assez chères et c’est sans doute la raison pour laquelle elle est assez peu utilisée encore.

Ces tuiles présentent les mêmes dimensions que les tuiles classiques pour s’adapter parfaitement à différents styles de toitures. Vous n’avez pas besoin de remplacer toutes les tuiles par ce modèle, vous pouvez parfaitement vous contenter de quelques tuiles photovoltaïques pour faire fonctionner l’installation solaire.

Attention :
Elles ne peuvent être posées que par des professionnels.

Le prix des tuiles

Le prix des tuiles au m² oscille entre 15 et 3 000 euros.

Le choix de vos tuiles à une influence sur le rendu esthétique de la maison. La toiture est souvent visible de loin et si vous oubliez cet élément, la maison parait vite négligée et en mauvais état. Pensez-y lors d’une éventuelle revente surtout, c’est généralement ce que regardent les visiteurs en premier. Il n’est pas rare d’être attiré par une maison parce que vous appréciez la couleur ou la forme des tuiles.

Vous pouvez assez facilement donner un petit coup de neuf à votre habitation en refaisant la toiture si celle-ci en a besoin. Vous pouvez également remplacer les tuiles cassées ou abimées pour éviter toutes les infiltrations d’eau. Choisir ses tuiles, c’est miser sur des tuiles de qualité qui durent dans le temps et qui sont solides. C’est d’autant plus primordial, qu’elles sont directement soumises aux intempéries directement et que les dégâts peuvent alors être très importants.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Les différents types de tuiles pour une toiture»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires