Les différences entre la pompe à chaleur monobloc et bibloc

Si la pompe à chaleur équipe de plus en plus de foyers de nos jours, du fait des économies d’énergie réalisées et de son caractère écologique, il existe différents modèles. Entre PAC monobloc ou PAC bibloc, laquelle choisir ? Retrouvez les spécificités, les atouts et les inconvénients de chacune d’elles.

Pompe à Chaleur
© istock

La pompe à chaleur ou PAC bibloc ou split : ses caractéristiques

La pompe à chaleur bibloc ou split, c’est le modèle le plus performant et d’ailleurs le plus répandu. Elle présente deux unités : une à l’intérieur et une à l’extérieur.

L’unité extérieure récupère les calories présentes dans l’air, les réchauffe et les transmet ensuite dans l’habitation. La grande différence entre PAC monobloc et PAC bibloc réside justement dans l’unité intérieure. Le modèle bibloc diffuse la chaleur ou l’eau chaude sanitaire dans l’habitation.

De ce fait, les pompes à chaleur biblocs sont plus encombrantes que les monoblocs. Il faut avoir de la place pour trouver un espace adapté à l’intérieur de l’habitation.

La PAC et la liaison frigorifique

La PAC bibloc dispose d’une liaison frigorifique entre le module intérieur et extérieur. Celle-ci est effectuée grâce à un fluide frigorigène qui se charge de transporter les calories puisées dans l’air auparavant. Le fluide se présente tout d’abord sous la forme de liquide et passe ensuite à l’état gazeux pour alimenter le système de chauffage intérieur.

Le fluide frigorigène peut être polluant, mais sachez que les fluides utilisés aujourd’hui sont beaucoup plus respectueux de l’environnement. Le modèle bibloc contient plus de fluide que le modèle monobloc. En revanche, celui-ci ne craint pas le gel puisqu’il n’y a pas de fluide qui passe à l’extérieur de l’habitation.

L’installation de cet équipement sera forcément effectuée par un professionnel frigoriste qualifié. Cette technique bien spécifique nécessite une attention et des compétences très particulières.

 La différence de prix

La PAC bibloc est en effet plus coûteuse à l’achat de manière générale que la PAC monobloc. Cela s’explique par le système de liaison nécessaire entre les deux unités qui est assez cher et par le fait qu’elle comprend deux parties. Vous pouvez toutefois bénéficier d’aides à l’achat.

La pompe à chaleur ou PAC monobloc : ses caractéristiques

La pompe à chaleur monobloc se distingue par le fait qu’elle ne compte qu’une unité qui est placée à l’extérieur de l’habitation et qui permet de l’alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire, selon les modèles.

C’est une bonne solution quand vous n’avez ni l’envie ni la place pour installer une unité à l’intérieur de la maison. Elle est également plus simple à installer. Il existe également des monoblocs qui s’installent à l’intérieur afin d’éviter les nuisances sonores éventuelles vis-à-vis du voisinage.

Avec la pompe à chaleur monobloc, certains atouts sont bien présents, mais le rendement de cette dernière n’est pas forcément assuré dans les régions froides qui nécessiteront alors l’apport d’un chauffage d’appoint. En revanche, l’installation est moins coûteuse, car plus simple. Il faut toutefois ajouter le prix des conduites à distance pour transporter l’eau de l’extérieur à l’intérieur.

Vous gagnez de la place, car elle ne nécessite pas de module à l’intérieur, mais vous aurez besoin d’un ballon d’eau chaude sanitaire.

Vous n’avez pas à faire appel à un frigoriste pour l’installation ou les dépannages et c’est un avantage quand on sait qu’il y en a peu et que leurs prix sont très élevés, généralement plus que ceux des chauffagistes.

Vous ne pourrez que très difficilement, voire pas du tout faire évoluer la puissance si jamais vous en avez besoin.

Bon à savoir :
En fonction de la taille de votre habitation, un circulateur sera nécessaire à l’intérieur de celle-ci. L’atout : permettre d’améliorer l’efficacité de votre équipement.

La liaison hydraulique

Dans le cadre de la PAC monobloc, le fluide frigorigène est situé dans un circuit fermé au sein du module extérieur, il est nécessaire pour puiser les calories dans l’air.

La liaison entre le module extérieur et les émetteurs de chauffage intérieur est hydraulique. Cela évite les risques de fuite et donc de pollution. En revanche, le fluide étant sensible au gel, il faut surveiller quand les températures sont froides. Il est heureusement possible de contrer cet inconvénient grâce aux soupapes antigel ou aux vannes que l’on place sur la PAC. Vous pouvez parfaitement déléguer son installation à un chauffagiste et vous n’avez pas besoin de faire appel à un frigoriste spécialisé.

Le prix

Bien entendu ce système est plus onéreux que votre chaudière classique, mais les économies d’énergie et les dépenses étant largement diminuées, forcément, elle sera amortie en peu de temps. Ce modèle monobloc est largement moins coûteux et cela s’explique par la présence d’une seule unité.

Les atouts et les inconvénients de ces deux modèles

Vous savez maintenant quelles sont les caractéristiques de ces deux modèles et leur fonctionnement, nous vous proposons de découvrir les principaux attraits de chacun d’eux, mais également leurs inconvénients :

Atouts présentés par la pompe à chaleur bibloc

  • Cette pompe à chaleur présente des performances plus élevées en termes de chauffage.
  • Elle supporte parfaitement le gel.
  • Il est possible d’obtenir des températures d’eau et de chauffage plus élevées.
  • Elle s’adapte mieux aux éventuelles évolutions de puissance si besoin.

Inconvénients présentés par la pompe à chaleur bibloc

  • Elle est plus encombrante et nécessite d’avoir la place suffisante pour installer l’unité intérieure.
  • La liaison frigorifique risque d‘entrainer plus de pollution, sachant que les modèles récents ont remédié en partie à ce problème.
  • Le coût de ces modèles est plus élevé que celui de la PAC monobloc.
  • C’est un frigoriste qui doit s’occuper du raccordement du réseau frigorifique.

Les atouts présentés par la pompe à chaleur monobloc

  • L’installation et la maintenance sont plus simples avec ce type de modèle.
  • Elle génère moins d’encombrement puisqu’elle ne comprend qu’une unité extérieure le plus souvent.
  • Le prix est moins élevé que celui de la PAC bibloc.
  • Elle est parfaite pour les superficies restreintes.
  • Moins de risque de fuites de gaz éventuelles.
  • Pas besoin de faire intervenir un frigoriste si le modèle ne contient pas plus de deux kilos de fluide.
  • Tolère l’utilisation de propane ou R290 en raison de sa présence à l’extérieur de la maison.

Les inconvénients présentés par la pompe à chaleur monobloc

  • Elle offre un niveau de performances moindre par rapport à une bibloc du fait d’une perte de rendement qui est induite par la présence de glycol qui fait le lien intérieur extérieur.
  • Elle nécessite l’installation d’un circulateur, selon la taille de votre habitation.
  • Elle est sensible au gel.
  • L’installation de conduites à distance pour le transport de l’eau et une pompe de circulation.
Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Les différences entre la pompe à chaleur monobloc et bibloc»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires